AccueilBlogFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Lisa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar

Masculin Nombre de messages : 505
Age : 43
Date d'inscription : 14/08/2009

MessageSujet: Lisa   Sam 30 Juil - 0:40

Tous droits protégés


Dernière édition par Sebastien K le Jeu 1 Déc - 13:15, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ruby

avatar

Féminin Nombre de messages : 2216
Age : 29
Localisation : 221 B Baker street
Date d'inscription : 04/04/2009

MessageSujet: Re: Lisa   Sam 30 Juil - 13:17

C'est pas mal du tout ça, j'ai compris au dernier paragraphe pour Mona. Heureux j'aime bien le concept de faire parler les tableaux, et la personnalité que tu lui donnes.

Par contre, oulala je pense pas pouvoir tout corriger, mais il y a pas mal de fautes, jeannot. A voir les trucs entre []




Bonjour, je m'appelle Lisa, et vous ? J'aime la façon dont vous me regardez depuis tout à l'heure. Vous n'êtes pas comme les autres, je l'ai tout de suite remarqué. Je sais, cela peut paraître déplacé, mais j'avais envie de vous connaître... de vous parler. Ca ne vous dérange pas ? Oui, il est vrai que cet endroit est rempli de monde avec qui discuter. Mais tout le monde n'a pas vos yeux, ce regard bienveillant. Et puis, ce presque-sourire au coin des lèvres. En faite,[ en fait] vous me rappelez quelqu'un... Mon père. Oh désolé, je ne voulais pas vous vexer. Ce n'est pas une question de génération, je vous assure. De plus, vous êtes jeune, croyez moi. Non, ce n'est pas ça. C'est votre sourire, vos yeux bleus. Ils me rappellent son visage. Lui et moi somme venus vivre en France alors que j'avais dix ans. Je m'en souviens comme si c'était hier. C'était mon premier voyage, au cours duquel j'ai découvert les Alpes. Les montagnes étaient d'une beauté incroyable, mais qu'est-ce qu'il faisait froid ! C'est à ce moment là qu'il a contracté cette maladie. Nous venions d'Italie, mon pays d'origine. Avant de partir, mon père m'avait expliqué qu'il ne voyait pas l'utilité de rester à Florence où personne ne le comprenais.[ comprenait] De plus, on lui proposait du travaille[ travail] en Indre-et-Loire...[ peut être un peu trop contemporain ça] Dites moi si je vous ennuie avec mes histoires. Je ne voudrais pas vous faire perdre votre temps. Ah vous êtes gentils [gentil] ! Mais ne vous retournez pas, quelqu'un essaie de nous prendre en photo. Ils sont plusieurs même. Et bien, je crois qu'on ne se débarrassera jamais des curieux et des paparazzi ! Tant pis. Ou en était-je ? Oh, peu importe, nous voilà ici.
En fait, j'habite cette grande maison. Oui, c'est pas mal, j'aime les hauts plafonds et le style classique. Cependant j'ai un problème avec les voisins d'en face. Ils font la fête nuit est[et] [à voir à mettre une virgule après fête] jour. Quand on les observe, on se croirait à un repas de noce. Il y a cet homme assis à une table, au milieu des autres. Toujours le même. C'est sûrement une personnalité, mais qu'est-ce qu'il boit ! Mon père aussi était un bon vivant. Dès son arrivée à Amboise, et malgré son état fébrile, il proposa à nos hôtes, un repas à la Florentine. Il conjuguait avec goût les arts de la tables [ table] et les histoires liées à chaque mets. Mon père était un génie ! Et là j'ai l'impression que vous me prenez pour une folle. Arrêtez de vous excusez [excuser], vous êtes mignons.[ mignon] Il se peut que je perde la tête, ce n'est pas impossible. D'ailleurs je me pause[pose] sérieusement la question depuis un certain temps. Je vais vous confier un secret : Chaque nuit, je fais le même cauchemar. Quelqu'un entre par effraction dans ma maison, et s'approche de moi. Il est habillé de noir. Je le vois car je ne dors pas. Son visage ne laisse rien passer. Il est vierge de tout sentiment. Et je n'arrive pas à crier, je suis figée comme une peinture. Il sort de sa poche un cutter. J'en perd mes couleurs, je deviens blanche. Doucement, il lacère mes extrémités. Je sens la lame traversée ma peau.... Oh mon dieu ! C'est vous qui êtes blêmes[ blême] à présent. Je n'aurais pas du vous raconter cela. Voulez-vous un verre d'eau ?
Changeons de sujet. Je parlais de peinture tout à l'heure. Mon père était un artiste. Il peignait, sculptait. Il écrivait... beaucoup. C'était un scientifique aussi, un chercheur. Tenez, par exemple : écartez les jambes. Mais non, personne ne vous regarde. Ils sont tous à moitié endormis, certains sont coiffés avec des bob, c'est épouvantable. Ne vous souciez pas d'eux. Allez, tenez vous bien droit et écartez vos jambes et vos bras. Oui, comme ça, c'est parfait. Maintenant, imaginez que je crée un cercle parfait qui rejoigne vos pieds et l'extrémité de vos doigts, ainsi que le haut de votre tête. A cela j'ajoute un carré. Vous ne voyez pas ? La quadrature du cercle ? Bon laissez tomber. C'est tout de même mon père qui l'a inventé.
Mais je sens que cela commence à vous ennuyer. Je comprends. Après tout, vous n'êtes pas venu ici, au Louvre, pour ne voir que la "Joconde" et "les noces de Cana" juste en face. Je vous laisse à votre visite. Des vierges à l'enfant vous attendent dans la pièce d'à côté. Je ne vous garanti [garantis]pas qu'elles soient aussi bavardes que moi, mais elles n'en sont pas moins sympathiques. Je vous souhaites [ souhaite], bel homme, une vie jonchées de mille roses. Moi je reste ici car j'ai déjà bien vécu. Au revoir peut-être...



Relecture ;P
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Masculin Nombre de messages : 505
Age : 43
Date d'inscription : 14/08/2009

MessageSujet: Re: Lisa   Sam 30 Juil - 13:55

Merci Jeannette !
J'ai corrigé cet catastrophe orthographique en pestant contre moi-même.

Citation :
Relecture ;P
Bien vu, je mérite largement cette remarque piquante


Citation :
on lui proposait du travail en Indre-et-Loire...

Oui, en effet, cela fait contemporain comme formule. C'est voulu, vu qu'à ce stade de la lecture on peut encore s'imaginer que l'on se trouve dans une soirée branchée en train de se faire draguer par une vieille femme ivre (rires).
Revenir en haut Aller en bas
Green Partizan
Littéraire et rôliste
Littéraire et rôliste
avatar

Nombre de messages : 3950
Localisation : Ici, c'est Saint-Denis.
Date d'inscription : 25/11/2007

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo :
Pseudo :

MessageSujet: Re: Lisa   Lun 1 Aoû - 1:10

Moi c'est Amboise qui m'a fait tilté, et j'ai fait le lien tout de suite, "Lisa", hop ^^.
L'idée est plutôt bonne, en revanche je ne suis pas convaincu par la moitié de dialogue, y a un côté agaçant parce que tu rentres un peu dans les stéréotypes féminins patriarcaux. Mais sinon pas mal.
Rôlliste

_________________
.
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Masculin Nombre de messages : 505
Age : 43
Date d'inscription : 14/08/2009

MessageSujet: Re: Lisa   Lun 1 Aoû - 1:41

Merci Green Partizan. J'en prends note.
Revenir en haut Aller en bas
dale cooper

avatar

Masculin Nombre de messages : 7652
Age : 39
Date d'inscription : 08/09/2008

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo : ▲
Pseudo :

MessageSujet: Re: Lisa   Sam 6 Aoû - 11:42

Citation :
Lui et moi somme(s) venus vivre en France alors que j'avais dix ans.
C'est à partir de ce moment là que je l'ai reconnu. Après impossible de me débarrasser de son image, ce qui m'a d'ailleurs facilité la lecture et a permis de profiter pleinement de ce personnage.

J'ai beaucoup aimé la façon dont tu l'as traité, loin des clichés qui la suivent (l'éternelle taciturne mystérieuse). Ici on découvre une jeune femme affable et aimable, qui a de l'esprit, digne héritière de son créateur.

J'ai bien apprécié également sa vision de sa propre histoire et l'humour qu'elle y met pour s'humaniser.

Mais au final le vrai point fort du texte, c'est le renversement de vision par rapport au spectateur. Là où habituellement les masses défilent devant elle, par pure convention, tu y as placé un jeune homme venu la rencontrer pour lier un lien unique, une rencontre, un dialogue dont l'initiative est à la charge de la jeune femme. C'est ce lien unique, inédit entre ces deux personnages (là où personnages actif et passif sont intervertis) qui donne sont originalité au texte je trouve.

Quant aux noces de Cana, je trouve qu'elles ont la plus mauvaise place du musée ! Pourtant il y a bien plus à regarder, et c'est autrement plus joyeux et coloré qu'une rombière hémiplégique et inexpressive assise dans le noir !

Mais bon, tu sais ce qu'on dit...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://dvb96.over-blog.com/


avatar

Masculin Nombre de messages : 505
Age : 43
Date d'inscription : 14/08/2009

MessageSujet: Re: Lisa   Sam 6 Aoû - 14:19

Merci dvb !

Citation :
loin des clichés qui la suivent (l'éternelle taciturne mystérieuse)

Oui. En fait, c'est parce qu'en me retrouvant devant cette peinture au Louvre, je n'ai pas réussi à voir ce fameux mystère du regard. Non, j'ai vu une femme sympathique qui par timidité, ne savait pas poser.

Citation :
Quant aux noces de Cana, je trouve qu'elles ont
la plus mauvaise place du musée ! Pourtant il y a bien plus à regarder,
et c'est autrement plus joyeux et coloré qu'une rombière hémiplégique et
inexpressive assise dans le noir !

Tout à fait d'accord avec toi. Les noces de Cana est une peinture bien plus intéressante, et forcément moins figée.
L'idée d'humaniser Mona Lisa vient de mon incompréhension face aux touristes devant cette toile. Ils sont tous amassés devant ce petit carré de femme et lèvent le bras pour en prendre des photos à la volée. Des photos souvent floues et ratées. La plupart ne s’intéressent pas du tout en la peinture en elle même, mais à la valeur qu'elle représente. Alors on va voir la Joconde, juste pour dire : J'ai vu la Joconde. Mais, en fait, c'est faux. Personne n'a rien vu. C'est pour cela que j'ai eu envie de la libérer.
Revenir en haut Aller en bas
dale cooper

avatar

Masculin Nombre de messages : 7652
Age : 39
Date d'inscription : 08/09/2008

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo : ▲
Pseudo :

MessageSujet: Re: Lisa   Sam 6 Aoû - 14:32

Ouai c'est exactement l'impression que j'ai toujours eu dans cette salle. L'endroit regorge de richesses (on pourrait passer une journée entière rien qu'à apprendre des choses sur les étrusques), mais la plupart des gens viennent en pèlerinage devant 60 cm² légendaires pour pouvoir rapporter chez eux "je l'ai vu".

Et depuis quelques années la légende s'est déplacée vers la pyramide de verre dans le carrousel (allez savoir pourquoi, encore un coup du Dioè=cèse peut être !). Par contre j'ai découvert par hasard Saint Sulpice le printemps dernier et curieusement il n'y avait pas une foule de dan brownien massés devant XD

En tout cas tu as parfaitement rendu ce grand mystère ^^
Revenir en haut Aller en bas
http://dvb96.over-blog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lisa   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lisa
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Albin Michel] La maison d'à coté de Lisa Gardner
» Les relations du shunshui nanao-chan et Ugly Lisa
» [Unger, Lisa] Cours, ma jolie
» [See, Lisa] Le Pavillon des Pivoines
» [Unger, Lisa] Mémoire trouble

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ter Aelis - Le Forum :: Wilwarin, Métropole Littéraire :: Nouvelles-
Sauter vers: