AccueilBlogFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [recueil]Brouillons

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
rei
Journaliste


Masculin Nombre de messages : 403
Age : 33
Date d'inscription : 09/02/2008

MessageSujet: [recueil]Brouillons   Sam 27 Aoû - 20:15

Ne jamais éclore


Dernière édition par rei le Lun 29 Aoû - 21:43, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
rei
Journaliste


Masculin Nombre de messages : 403
Age : 33
Date d'inscription : 09/02/2008

MessageSujet: Re: [recueil]Brouillons   Sam 27 Aoû - 21:22

Mes sourcils se crispent pour tenir mes pensées. Coups de bâton. Mon crâne s’affaisse. Nova. Le sang martèle. Il circule. Le silence m’oppresse. Il enivre. Il me berce, m’endort ; mes pensées se couchent avec moi. Le front s’allège, n’entends plus mon pouls. Ferme l’esprit. L’ineptie part se promener ; elle reviendra tout à l’heure. Rideau.


Dernière édition par rei le Lun 29 Aoû - 21:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
rei
Journaliste


Masculin Nombre de messages : 403
Age : 33
Date d'inscription : 09/02/2008

MessageSujet: Re: [recueil]Brouillons   Dim 28 Aoû - 18:44

Le pore se dilate
Les larmes flagellent
Rime creuse
Les couleurs s’amoncellent

Une broussaille affreuse
Cerne un œil coulant
Rime plate
Sans raviver le blanc

On dirait une farce
Cette face épaisse
Rime éparse
Que ton empreinte laisse


Dernière édition par rei le Jeu 4 Déc - 5:54, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
rei
Journaliste


Masculin Nombre de messages : 403
Age : 33
Date d'inscription : 09/02/2008

MessageSujet: Re: [recueil]Brouillons   Lun 29 Aoû - 15:55

Deux divinités discutent :

-J'aimerais tellement rencontrer l'Homme ! S'exclame la première.
-C'est impossible, rétorque l'autre ; l'Homme n'existe pas.
-Pourquoi dis-tu cela ?
-Personne ne l'a jamais vu, et plus probant encore, je ne l'ai jamais vu.
-Est-ce une raison suffisante pour croire qu'il n'existe pas ?
-Est-ce une raison pour croire qu'il existe ?
--silence--
-Au moins, admets que le doute est permis !
-C'est vrai : je doute très fortement que l'Homme existe.
-Comme je doute qu'il ne puisse exister. Nous revoilà au même point.
-Pas tout à fait...
-Ah ?
-Tout deux doutons.


Dernière édition par rei le Mar 30 Aoû - 16:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ruby

avatar

Féminin Nombre de messages : 2216
Age : 29
Localisation : 221 B Baker street
Date d'inscription : 04/04/2009

MessageSujet: Re: [recueil]Brouillons   Lun 29 Aoû - 21:48

c'est pas mal du tout ces petits morçeaux sortis de ta tête, je dirai que le dernier, le dialogue est moins poétique mais qu'il a une portée plus philosophique.
Tes deux "poèmes" en eux mêmes sont vraiment très bien foutus, j'aime les images utilisées.
Ouais j'ai rien à dire de très grande analyse mais c'est bien
Revenir en haut Aller en bas
rei
Journaliste


Masculin Nombre de messages : 403
Age : 33
Date d'inscription : 09/02/2008

MessageSujet: Re: [recueil]Brouillons   Mar 30 Aoû - 23:00

Spoiler:
 

Les embruns coulent
La limace
Avec le temps
S'ennuie

Comme tu entres
Maladroite
Tes pensées sur le coeur
Entrain

L'amour en volutes
Ridicule
Consternant
De joies

Le quotidien
Coucher de soleil
Comme une mère
Nous couvre


Dernière édition par rei le Lun 5 Sep - 17:09, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
rei
Journaliste


Masculin Nombre de messages : 403
Age : 33
Date d'inscription : 09/02/2008

MessageSujet: Re: [recueil]Brouillons   Mer 31 Aoû - 1:44

Je n'existe pas
Tu n'existe pas
Il, elle, on n'existe pas
Nous n'existe pas
Vous n'existe pas
Ils vont mieux.
Revenir en haut Aller en bas
rei
Journaliste


Masculin Nombre de messages : 403
Age : 33
Date d'inscription : 09/02/2008

MessageSujet: Re: [recueil]Brouillons   Mer 31 Aoû - 15:17

De temps en temps le Temps s'enfuit se faufile entre les minutes secondaires et les secondes mineures un moment se compte étend sa durée rentre son chant haletant se pose s'arrête se repose s'apprête à manquer sa course lui passe il se laisse tenté prend un instant T sans tasse et s'entasse dans l'un de ses couloirs pour apprécier l'Espace comme une plume surplomber sa course l'espace d'un instant il se revoit premier temps aimé aimant l'espace vert réservé vibrant vacillant aux rythmes de Vénus se courbant attractive répulsion infinité in fine restreinte le temps assagit les passions revient à lui maussade subit son passage languit l'espace vital rétréci hanté le temps reprend son laps et s'envole de cet interstice furieux retourne égrener les jours les mois les trimestres les semestres ce maître fait son oeuvre plus vite encore comme un commun accord, pour oublier.


Dernière édition par rei le Lun 21 Juil - 1:39, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ruby

avatar

Féminin Nombre de messages : 2216
Age : 29
Localisation : 221 B Baker street
Date d'inscription : 04/04/2009

MessageSujet: Re: [recueil]Brouillons   Mer 31 Aoû - 15:32

J'aime vraiment bien c'est léger et bien pensé.
Pour le dernier j'allais te dire, hum manque de ponctuation mais en fait ça va parfaitement avec le temps qui s'écoule, bien joué
Revenir en haut Aller en bas
rei
Journaliste


Masculin Nombre de messages : 403
Age : 33
Date d'inscription : 09/02/2008

MessageSujet: Re: [recueil]Brouillons   Jeu 1 Sep - 16:04

Comme une douche fraiche s'abat sur mon corps brûlant,
Ma peau cristallisée en plaques grises
tombe en blocs de cendres
explosant dans leur chute
ils m'embaument d'une poussière grasse, âcre.
Au contact de ma chair, la poussière encor fantasque,
Féérique dans ses reflets où le cuivre et le zinc se disputent
Freinée dans l'air par sa propre stupeur, immobile,
Emprisonnée dans son parfum de sable
Ne désirant rien plus que de s'élever vers les plus hauts plafonds
s'imbibe de l'eau qui ruisselle toujours
Elle se gonfle boit s'abîme s'oublie
Elle se colle à moi me hait et me protège elle crisse
Je suis elle, elle est moi,
Elle est à nouveau ma peau, solide, sèche, aride. Epaisse.
Elle me gêne presque
M'étouffe m'étuve sa chaleur me cuit, soudain
Comme une douche fraîche s'abat sur mon corps brûlant...


Dernière édition par rei le Dim 28 Oct - 1:06, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
rei
Journaliste


Masculin Nombre de messages : 403
Age : 33
Date d'inscription : 09/02/2008

MessageSujet: Re: [recueil]Brouillons   Dim 4 Sep - 4:30

Ne jamais éclore
Revenir en haut Aller en bas
rei
Journaliste


Masculin Nombre de messages : 403
Age : 33
Date d'inscription : 09/02/2008

MessageSujet: Re: [recueil]Brouillons   Dim 4 Sep - 4:31

Lançant un barrissement meute, l'éléphantesque
Anaphrodisiaque avance. Sanglant,
Il écorche dans l'échappatoire oubli
Son armure peau. Son oeil
Devine les ombres des abrèges,
Bourreaux aimants vers lesquels
Il avance, irrésolu. Son issue
Abattoire attire l'énigme animal, qui sourit,
Encaisse cette agonie chirurgienne
Qui érode sa surface et lancine sa rétine.
Il grimace l'échec délit et se
concentre sur sa course.
Revenir en haut Aller en bas
rei
Journaliste


Masculin Nombre de messages : 403
Age : 33
Date d'inscription : 09/02/2008

MessageSujet: Re: [recueil]Brouillons   Dim 4 Sep - 20:50

Au profit de quelque aventure, il serait mal on pense d'abandonner l'étreinte pressante un peu, mais au final rafraîchissante de la chaude chaleur du port. Attache libre, mais quand même : le regard d'un autre matelot plus posé que sa tête ferait vilain effet sur sa rétine, on reste. On reste, mais enviant les clones capitaines qui sacrifient leurs coques pour explorer et rentrent en barque, quand ils rentrent. On les admire, parce qu'on ne le fera pas, parce que rien ne dit qu'il faut le faire, et que tout dit qu'il faut l'éviter. Parce que ceux qui le font le font non pas contre le conscient collectif, mais contre leur propre conscience. Ils sont libres, ils vivent,alors qu'on reste sur le port, arrimés et sans tempête plus utile que celle de l'esprit.
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Masculin Nombre de messages : 505
Age : 43
Date d'inscription : 14/08/2009

MessageSujet: Re: [recueil]Brouillons   Dim 4 Sep - 22:35

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
rei
Journaliste


Masculin Nombre de messages : 403
Age : 33
Date d'inscription : 09/02/2008

MessageSujet: Re: [recueil]Brouillons   Lun 5 Sep - 17:01

Spoiler:
 

Il y a des jours où, notre destin devant croiser une sorte d'itinéraire prioritaire, il semble que rien ne puisse empêcher celui qui l'emprunte de nous retarder et qu'aucun itinéraire bis, aucun chemin de traverse ne soit empruntable qui puisse nous permettre de continuer notre route -feux rouges et autres travaux de voirie nous interdisant systématiquement toute traversée, synonyme pour nous de succès, de réussite, ou tout simplement de déroulement normal des choses. Pour prendre une autre image, il semble ces jours-là que le bout du doigt d'une entité imaginaire immense levée du pied gauche vient vous appuyer le crâne, juste "pour voir", juste pour tester les limites de son pouvoir -limites s'étendant au-delà de votre capacité à supporter l'exercice. Malgré ma bonne foi à reconnaître la nécessité de voies prioritaires qui puissent servir le plus grand nombre lorsque le besoin s'en fait sentir, sans être entravées par des cheminements plus heureux, il me paraît troublant de ne pouvoir connaître ces fameuses priorités, qui priment sans conteste sur les nôtres. Et, malgré tout le respect que je dois aux êtres imaginaires, particulièrement à ceux qui se sont levés du pied gauche, il me semble également que le bout du doigt de l'entité mériterait d'aller chatouiller une extrêmité plus basse -dans le cas où cette entité nous a créé à son image- de son anatomie.
Revenir en haut Aller en bas
rei
Journaliste


Masculin Nombre de messages : 403
Age : 33
Date d'inscription : 09/02/2008

MessageSujet: Re: [recueil]Brouillons   Mer 7 Sep - 21:46

Spoiler:
 


Un homme se réveille, allongé, sanglé à une table, dans un coin d’une petite salle. Les murs sont peints en bleu. Il est seul. Au-dessus de lui, des lumières vives l’aveuglent. Un homme entre et s’approche de lui.

L’HOMME LIé
Qui est là ? -Au secours, venez ! Qu'on me relâche !
...Reconnaissant son agresseur...
Toi… Pourquoi !? Qu’ai-je fait, je suis innocent ! – Lâche,
Détache-moi ! Agis, parle ! crains-tu ta voix ?

L’AUTRE
Sache que je t'observe ainsi depuis des mois
Je me suis invité à toutes tes soirées
T’ai vu cent fois sourire aux belles timorées
Descendre un escalier –ton pas résonne encor
Dans ma tête, enivrer de ta voix de ténor
Tes invitées ; plus tard, arracher au beau monde
L’une d’elles, sentir sa chevelure blonde
Alors que tu la bats, la violes, l’étreins
Jusqu’à faire couler ton germe entre ses reins.
Depuis je sais d’avoir connu où tu te vautres
Qu’il n'y a pas d'instincts plus faibles que les nôtres
Ni –jusqu’à ce matin, de pires que le tien !

L'HOMME LIé
Je… Je…

L'AUTRE
....................................Tais-toi, connard !

L'HOMME LIé
..........................................................................................................Mais, je suis…

L'AUTRE
.............................................................................................................................................................Tu n’es rien !
Nier les faits, ici, te sera moins utile
Qu’à tes trophées d’avoir médité l’Evangile,
Tu n’as plus d’autres choix, désormais ; ni la mort,
Ni la fuite, ni l’or : l’ange du Pardon dort,
Il ne reste que moi, c'est-à-dire le pire…

L'HOMME LIé
Qui es-tu donc : enfin, comptes-tu me le dire ?
Je ne suis pas un saint, mais tu n’es pas les dieux
Et ce que tu me fais je te jure est odieux !
Détache-moi, au moins, je veux bien qu’on s’explique
Mes pieds sont engourdis
...L'autre examine la zone de la cuisse de l'homme lié...
........................................................................................je sens ton sens civique
En toi qui s’enhardit !

L'AUTRE
........................................................................Ta libération
Est proche…

L'HOMME LIé
....................................................Ah !

L'AUTRE
........................................................................Je te garde en observation.

L'HOMME LIé
Quoi, on m’a opéré !? Quelle saloperie
M’as-tu fait ? Parle, ordure !

L'AUTRE
........................................................................................................Assez de broderie,
Tu as raison ; disons que ton sexe hier hautain
Repose désormais dans ce coffre en étain
C’était ton seul espoir d’obtenir l’amnistie
Chez moi ; le terme exact est vaginoplasthie.
...Silence. Le visage de l'homme lié semble se décomposer...

L'HOMME LIé
Je ne suis plus un homme… un monstre, oui –une horreur.

L'AUTRE
Si je puis me permettre, en tant que créateur,
Tu es encore un Homme, mais avec un grand «H»,
Peut-être un plus beau, mais surtout bien moins lâche
Que ce garçon détruit que tu me laissais voir
Et qui volait…

L'HOMME LIé
......................................................Détruit, je le suis…

L'AUTRE
.............................................................................................................................… tout espoir.


Dernière édition par rei le Jeu 4 Déc - 6:00, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
rei
Journaliste


Masculin Nombre de messages : 403
Age : 33
Date d'inscription : 09/02/2008

MessageSujet: Re: [recueil]Brouillons   Sam 10 Sep - 23:36

Rognons le passé
Fraisons la moëlle et balayons la scène

de ses copeaux

terreau d'étrange
de sueur
tourné, scié

fertile

Sculptons
serrons la pièce dans l'étau

Abrasif

Un disque toupie
étourdi
Décapant

Eblouis

Nous poncerons les formes
Et le ruban de lames

circulaire

Tranchera


Revenir en haut Aller en bas
rei
Journaliste


Masculin Nombre de messages : 403
Age : 33
Date d'inscription : 09/02/2008

MessageSujet: Re: [recueil]Brouillons   Mer 14 Sep - 13:53

Tes yeux sont couleur d'abîme
Les couleurs y naissent du néant
Une eau vive fine émeraude qui
Ruisselle sur une roche grise puis
Disparaît dans un gouffre ténèbres
Revenir en haut Aller en bas
rei
Journaliste


Masculin Nombre de messages : 403
Age : 33
Date d'inscription : 09/02/2008

MessageSujet: Re: [recueil]Brouillons   Mer 14 Sep - 17:54

A genoux
Au bord de notre envie
J'oublie découvre
Je respire le souvenir de l'effort
lorsque Sous l'huile de mes phalanges glissait
le parfum de ta peau fraîche
et cassante
Qu'avec gourmandise, je goûtais
les sons délicieux que tu laissais courir
autour de nous
Que nos regards
vifs
évasifs
tantôt prudes tantôt
dictateurs exhalaient la transpiration
où se répandait
en huile
notre instinct


Dernière édition par rei le Mer 8 Jan - 23:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
rei
Journaliste


Masculin Nombre de messages : 403
Age : 33
Date d'inscription : 09/02/2008

MessageSujet: Re: [recueil]Brouillons   Jeu 22 Sep - 21:33

Ne jamais éclore
Revenir en haut Aller en bas
rei
Journaliste


Masculin Nombre de messages : 403
Age : 33
Date d'inscription : 09/02/2008

MessageSujet: Re: [recueil]Brouillons   Jeu 22 Sep - 21:36

Chaque histoire a son livre
Chaque livre a ses couleurs
Chaque couleur a son importance
Chaque importance a son temps mort
Chaque temps mort a son songe
Chaque songe a son idée
Chaque idée a son rêve


Dernière édition par rei le Ven 23 Sep - 1:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
rei
Journaliste


Masculin Nombre de messages : 403
Age : 33
Date d'inscription : 09/02/2008

MessageSujet: Re: [recueil]Brouillons   Jeu 22 Sep - 21:38

Vautrée dans un fauteuil à grande vitesse, jambes longues et bras croisés, sa nuque tendue et ses beaux seins bombés forment une arche dans laquelle je me blottirais
ses sourcils fiers la gardent inaccessible


Dernière édition par rei le Ven 23 Aoû - 15:56, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
rei
Journaliste


Masculin Nombre de messages : 403
Age : 33
Date d'inscription : 09/02/2008

MessageSujet: Re: [recueil]Brouillons   Jeu 22 Sep - 21:42

Le temps est une guêpe insaisissable. Quand je veux caresser son aile mielleuse, il me pique. Jamais je ne pourrai me laisser porter sur son aile diaphane, mais j'en rêverai jusqu'à ce que je succombe à sa piqûre.
Revenir en haut Aller en bas
rei
Journaliste


Masculin Nombre de messages : 403
Age : 33
Date d'inscription : 09/02/2008

MessageSujet: Re: [recueil]Brouillons   Jeu 22 Sep - 21:48

Le temps me pique comme une guêpe. Convulsé, je recule vers l'avant. La nature qui entoure la guêpe m'entoure. Je la respire. Herbe fraîche. A futur, je renie l'échec. Je le transpire. Je touche du doigt l'aile mielleuse. Je me retourne, avance à reculons. La nature gronde, la guêpe file. Je la course, vers l'avant. A reculons, elle me pique. L'ai-je perdu.
Revenir en haut Aller en bas
rei
Journaliste


Masculin Nombre de messages : 403
Age : 33
Date d'inscription : 09/02/2008

MessageSujet: Re: [recueil]Brouillons   Mer 21 Mar - 2:12

mon émotion court sur moi. occupe ma tête, se loge dans mon ventre.
Puis dans les jambes. les pieds.
J'ai l'estomac dans les talons.
Je mange, elle recommence.
Dans ma tête, dans mon ventre, puis dans les jambes.
Elle est triste, je veux être heureux.
Elle est belle, je veux être moche.
Je veux qu'elle soit, elle est.
Elle vit à côté de moi.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [recueil]Brouillons   

Revenir en haut Aller en bas
 
[recueil]Brouillons
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Un tricot de maux - recueil de nouvelles
» Parution de mon second recueil "L'abîme d'un rêve"
» Quel thème pour le recueil 2011 ?
» Pour le recueil
» Recueil de listes Tyranides [1750]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ter Aelis - Le Forum :: Wilwarin, Métropole Littéraire :: Poésies-
Sauter vers: