AccueilBlogFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Auteur] Jean Cocteau

Aller en bas 
AuteurMessage


avatar

Masculin Nombre de messages : 505
Age : 44
Date d'inscription : 14/08/2009

MessageSujet: [Auteur] Jean Cocteau   Dim 25 Sep - 13:00

Jean Cocteau



1889 - 1963
Poète, graphiste, dessinateur, auteur de théâtre, cinéaste français.


Voici comme Jean Cocteau Jean définit l’effet que doit provoquer la poésie chez le lecteur :

Citation :
« lui montrer ce sur quoi son cœur, son œil glissent chaque jour, sous un angle et une vitesse tels qu’il lui paraît le voir et s’en émouvoir pour la première fois».




Dernière édition par Sebastien K le Dim 25 Sep - 13:46, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Masculin Nombre de messages : 505
Age : 44
Date d'inscription : 14/08/2009

MessageSujet: Re: [Auteur] Jean Cocteau   Dim 25 Sep - 13:03




38

Je dors et je le sais et je sais que je rêve
Il ne tient qu’à moi seul que ce rêve s’achève
Et que Léone enfin me quitte pour toujours.


39

Si Léone une nuit au bout de quelques jours
Revenait traverser le songe qui m’habite
Je ne me plaindrais plus. Je m’éveillerais vite.
Mais non Léone en nous ne marche qu’une nuit.
De toute éternité je devais aujourd’hui
L’attendre devenir un chaînon de sa chaîne
Et ne savoir jamais sa démarche prochaine.
Si je le connaissais ce dormeur de demain
En qui Léone va poursuivre son chemin
S’il me pouvait conter la suite de l’histoire…
Peut-être du sommeil n’a-t-il pas de mémoire
Peut-être dira-t-il : « Je ne rêve jamais »
Peut-être j’entendrai – Si Léone permet –
Un dormeur inconnu qui de vous se réveille
Prononcer votre nom Léone à mon oreille
Et peindre d’autres lieux par vos pas traversés.


40

Que ferais-je grand Dieu si vous disparaissez.


41

L’encre livre au papier ma funeste folie
Ce ne sont pas des vers que ma plume déplie.
Un ruban monotone une plainte qui sort
Découpent l’écusson des dentelles du sort.
Je ne vois que l’envers de l’endroit que je tisse.
Mais voici que Léone au couchant rapetisse
Je touche une ombre longue avec Léone au bout.





Extrait de : Léone. 1942-1944.
Revenir en haut Aller en bas
 
[Auteur] Jean Cocteau
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Cocteau, Jean] La Machine infernale
» Jean Cocteau.
» Jean Cocteau
» [Cocteau, Jean] Les parents terribles
» [Auteur] Gaston Leroux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ter Aelis - Le Forum :: Wilwarin, Métropole Littéraire :: Échanges littéraires-
Sauter vers: