AccueilBlogFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La disparition du chat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: La disparition du chat   Ven 13 Jan - 19:16

{une histoire victime d'un ennuie mortel ; cadavérique même. Pardonnez-moi l'horreur. Autant dire que j'avais regardé Private Practice et lu Enora Holmes...}

Je suis Addison Holmes, une détective privée. J'ai récemment intégrer un cabinet privé, OceanSide Wellness, à Fairview. Ce cabinet comporte plusieurs employés, dont Violet Turner, Psychiatre, William Parker, secrétaire, Charlotte King, scientifique spécialisée en génétique, et enfin Naomi Bennet, notre chef.
___________________________________________________________________________
Enquête 1

Un chat royal, appartenant au président George Bush est porté disparu. Il est génétiquement modifié suite à une exposition à un gaz toxique, et il serait dangereux de le retrouver entre de mauvaise mains.
Echantillon 1 : poil G.M. félin
Par ailleurs, j'ai réussi à récupérer une clé, mais je ne sais pas encore ce qu'elle ouvre.
J'ai, à l'aide d'un étrange liquide transparent trouver dans la maison du président, la confirmation que le poil G.M. est un poil félin, ce qui m'amène à la conclusion suivante : le chat royal se trouve toujours dans la maison blanche.

J'ai ensuite découvert que les puces trouvés à l'intérieur d'un sac plastifié dans le jardin de la demeure du président étaient des puces servant à identifier et tracer un animal. Les ravisseurs ont donc enlevés le seul moyen de retrouver l'animal. Cependant, j'en ai trouver quatre de la même sortes. Les kidnappeurs n'en sont donc pas à leur premier kidnapping.

Un étrange évènement c'est produit dans le quartier où j'habite, à Wisteria Lane, une de mes voisines, Mme Huber, à été retrouvé allongée sur le parquet froid de son pavillon. Heureusement, elle n'était pas morte, elle avait juste perdu connaissance...

J'ai été kidnapper par un groupe d'écologistes révoltés, pendant que j'arrachais des échantillons d'herbes où se trouvaient des traces de pas. Après de longues explications, ils ont finis par me libérer. Mais j'ai tout de même appris quelque chose : les écologistes ne laissent personnes faire du mal à un animal, c'est du moins ce que m'as raconter un des militants, le regard posé sur un oiseau lâché de ses mains.
Mr. Bush m'a récemment appris que leur chat fut maltraiter alors qu'il fit sa petite promenade matinale. Il était revenu, les pattes en sang, et boitillant.
J'ai donc une nouvelle piste : les ravisseurs font surement partis d'un groupe d'écologistes. J'ai entendu dire que Mme Huber n'appréciait pas les animaux, mais irait-elle jusqu'à battre un animal sans défense ? Je ne crois pas. Cependant, c'est un élément à prendre en compte.
J'ai trouver , dans la salle de bain du président, un bouquet de persil fraichement couper. Après avoir discuté de mon enquête au propriétaire des lieux, il ma avoué avoir consacré une pièce de son immense maison à un groupe d'écologistes politiciens, afin d'éviter tout débordements politiques.

J'ai décider d'aller fouiller dans cette mystérieuse pièce, dont selon les dires de Mr. Bush seul un publique strictement privés peut entrer. En effet, la porte était fermer à clé. J'ai donc utiliser la clé que j'avais auparavant trouver, et à ma bonne surprise, la porte se déverrouilla. J'y trouva quatre animaux, donc deux chiens, une perruche et un chat. Tout les quatre avaient visiblement des marques de maltraitance diverses. Je les observa tous avec attention, et leur puces avaient l'air d'avoir été enlevées. Soudain, un homme me tira par les cheveux, me plaqua contre un mur, et tenta de m'attacher avec des menottes, mais grâce à mon entraînement militaire, je réussi à venir à bouts de mon ravisseur. Je contacta immédiatement le président, et il fut stupéfait des moyens extrêmes qu'utilisait le groupe censé protégé la faune et la flore.
Le kidnapping du chat présidentiel

C'était un matin ensoleillé, dans la banlieue chic de Fairview, à Wisteria Lane. Mais cette belle matinée fut assombrie pour Mme Huber. En effet, elle vit un chat, sur sa pelouse, déchiqueter ses massifs floraux. Furieuse, premièrement parce que les animaux ne réussissaient pas à gagner sa sympathie et deuxièmement parce qu'elle tenait à ces fleurs d'un rareté extrême, qu'elle se saisit d'une ceinture de cuir puis sortit sur son gazon fraichement tondu afin de faire subir la douleur qu'avait causer ce chat au coeur de Mme Huber. Les écologistes, dans leur marche militante, vit l'acte barbare, et l'un d'eux assomma la femme avec une pelle, avant de l'allongée dans sa maison, croyant faire croire à une crise cardiaque, ou autre accident. Ils prirent le chat, et se doutant qu'il appartenait au président des Etats-Unis, le cachèrent dans leur "prison animalière", croyant faire le bien pour la faune urbaine. Seulement, plusieurs indices fut semer par ces ravisseurs : un poil de chat, la clé de leur salle, et le vinaigre parsemé accidentellement par le militant chargé du ravitaillement n'arrangea pas leur cas.
___________________________________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Hugo Zeppeline
Rôliste
avatar

Masculin Nombre de messages : 5062
Age : 27
Localisation : Liège, Belgique
Date d'inscription : 25/11/2007

Personnages RP
Pseudo: Sephiroth
Pseudo : Hugo Zeppeline
Pseudo : Aenaril

MessageSujet: Re: La disparition du chat   Ven 13 Jan - 19:45

Bon, je ne la trouve pas si horrible que ça, cette histoire.

Je ne connais pas les références que tu as citées, donc je ne sais pas dans quelle mesure tu as pu pomper des idées chez l'une ou l'autre. Je note cependant une adresse très "desperate housewives", avec une réaction de Mme Hubber fort extrême, comme aurait pu éventuellement l'avoir une des ménagères.

Bref, ton esprit semble bouillonner de pas mal d'idées, originales ou beaucoup moins. Ce qui me gêne le plus dans ce texte, c'est plutôt sa structure et sa forme. Il y a beaucoup d'erreurs (d'orthographe grammatical pour la plupart) et les éléments ne s'agencent pas de manière très fluide... Je dirais que ce manque de fluidité est notamment dû à des éléments trop peu détaillés, décrits, et aussi par manque d'organisateurs logiques. Sans compter que la concordance des temps de la conjugaison fait pas mal buter le lecteur.

Bref, si je peux te donner des conseils pour t'améliorer, c'est de bosser sur :

1. les descriptions : prends bien le temps de décrire ce dont tu parles, ne "saute" pas d'une idée à l'autre quand tu les as seulement effleurées. Construis quelque part des "scènes" de film dans ta tête pour chaque idée, et essaie de rendre au plus près de ce que tu visualises. Si tu n'es pas très visuel, dis-toi que c'est comme des micro-histoires à l'intérieur de ton histoire, qui entretiennent des liens logiques pour constituer l'histoire générale.

2. L'orthographe grammaticale : les pronoms réfléchis, les accords, etc. avec un effort pour... la conjugaison et la concordance des temps. Je note aussi pas mal de souci avec les pronoms relatifs ("dont" est mal utilisé une ou deux fois).

Généralement on utilise :

Le présent historique avec le passé composé (pour les faits passés). Pour marquer un fait ultérieur, ça serait le futur simple, tout bêtement.

L'imparfait avec le passé simple et le plus-que-parfait. Le futur antérieur (auxiliaire au futur simple + participe passé) pour marquer un fait "futur" dans une action passée.

Mais Internet t'enseignera mieux que moi là-dessus.

3. Je te conseille aussi de revoir les organisateurs logiques, qui aident pas mal à la fluidité. On les appelle aussi connecteurs logiques, ou organisateurs temporels, etc. en gros, ce sont les fameux "premièrement, deuxièmement, tout d'abord, d'une part, d'autre part, en outre, ensuite, de plus, en conclusion, pour finir, enfin, etc.)

Courage ? Rôlliste

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://histoirebazare.skyblog.com
Mike001
Coordonnateur Littéraire
avatar

Masculin Nombre de messages : 2663
Age : 16
Localisation : West Coast ; Phare Ouest
Date d'inscription : 26/09/2010

Personnages RP
Pseudo: Mike le Fremen
Pseudo : Hannibal Smith
Pseudo : Davy et Mickey

MessageSujet: Re: La disparition du chat   Ven 13 Jan - 20:19

La lecture est rendue très difficile par une absence de logique et de relations entre les évènements. Le fil conducteur n'est pas clairement établi si bien que l'on passe du coq à l'âne sans vraiment comprendre.
Il y a aussi beaucoup de fautes :


Spoiler:
 

A la lecture du texte il s'est révélé que tu utilisais bien trop souvent le verbe "trouver".
Ceci dit, n'hésite pas à poster d'autres textes (:

_________________
DÂdädâîsme.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.korea-dpr.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La disparition du chat   Ven 13 Jan - 20:30

Merci beaucoup Heureux Vos conseils sont bien utiles :p
Pour être tout à fait honnête, j'ai écris ça vraiment rapidement, en faite je jouais à l'enquêtrice x) Donc du coup j'ai pas fais attention.
Mais je vous promets de le refaire et de corriger tout ça Très Heureux !
Merci encore !
Revenir en haut Aller en bas
dale cooper

avatar

Masculin Nombre de messages : 7652
Age : 39
Date d'inscription : 08/09/2008

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo : ▲
Pseudo :

MessageSujet: Re: La disparition du chat   Dim 15 Jan - 16:54

J'avoue : les gros points faibles sont effectivement la concordance des temps et la conjugaison (le passé simple du premier groupe restera à jamais un incompris... et n'aura jamais autant de classe que l'infinitif absolu !) et la confusion dans la trame scenaristique.

Fais attention aux ellipses : bien qu'on voit très bien que tu veuilles donner une ambiance "téléfilm polar old scool" (je dis "old scool" pour ne pas dire "à la con !") avec une narration plus ou moins subjective à la première personne, les enchainements entre les différentes phases sont totalement absentes, ce qui rend effectivement difficile la compréhension du texte.

Pour parer à celà, il ne faut pas hésiter à faire plus long comme l'indique à juste titre séphi. En décomposant les actions et les scènes, tu arriveras à mieux rte faire comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
http://dvb96.over-blog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La disparition du chat   

Revenir en haut Aller en bas
 
La disparition du chat
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» SOS Disparitions
» La fille, le chat et l'oiseau...
» hymne du chat- foin
» l'oeuf chat
» dessin de chat

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ter Aelis - Le Forum :: Wilwarin, Métropole Littéraire :: Nouvelles-
Sauter vers: