AccueilBlogFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Discussion] Anthologie Lyrique.

Aller en bas 
AuteurMessage
Franz

avatar

Féminin Nombre de messages : 3379
Age : 27
Localisation : Les Biscuits Roses
Date d'inscription : 03/07/2008

MessageSujet: [Discussion] Anthologie Lyrique.   Lun 30 Jan - 22:50



L'idée m'est venue lorsque j'expliquais les variantes du son "r" de l'alphabet phonétique français. Du coup, j'ai évoqué Brel comme exemple. Je vous invite tous à proposer les paroles des chansons que vous jugez de qualité. Pour les paroles étrangères, peut-être est-il utile de faire suivre une traduction.

Jacques Brel fait parti de ces paroliers francophones qui sublimaient la musique et la langue française. Pour ses textes de qualité et pour sa façon théâtrale de chanter ses chansons, un peu à la Piaf, c'est lui qui ouvre le bal. Et aussi parce que le premier et dernier film qu'il a réalisé s'appelle Franz, mais ça c'est entre lui, la Belgique et moi. J'ai choisi Ne Me Quitte Pas, mais je vous conseille également de lire/écouter La Chanson Des Vieux Amants et Ces Gens-là. Cette chanson a été écrite par Brel après sa rupture avec la chanteuse Suzanne Gabriello. Il lui demande de ne pas le quitter alors que c'est lui-même qui l'a quittée. En ce qui me concerne, si on me quittait en m'écrivant une telle chanson, sérieusement, je pardonne tout.

Ne Me Quitte Pas de Jacques Brel

Ne me quitte pas
Il faut oublier
Tout peut s'oublier
Qui s'enfuit déjà
Oublier le temps
Des malentendus
Et le temps perdu
A savoir comment
Oublier ces heures
Qui tuaient parfois
A coups de pourquoi
Le cœur du bonheur

Refrain
Ne me quitte pas
Ne me quitte pas
Ne me quitte pas
Ne me quitte pas

Moi je t'offrirai
Des perles de pluie
Venues de pays
Où il ne pleut pas
Je creuserai la terre
Jusqu'après ma mort
Pour couvrir ton corps
D'or et de lumière
Je ferai un domaine
Où l'amour sera roi
Où l'amour sera loi
Où tu seras reine



Refrain
Ne me quitte pas
Ne me quitte pas
Ne me quitte pas
Ne me quitte pas

Ne me quitte pas
Je t'inventerai
Des mots insensés
Que tu comprendras
Je te parlerai
De ces amants-là
Qui ont vu deux fois
Leurs cœurs s'embraser

Je te raconterai
L'histoire de ce roi
Mort de n'avoir pas
Pu te rencontrer

Refrain
Ne me quitte pas
Ne me quitte pas
Ne me quitte pas
Ne me quitte pas

On a vu souvent
Rejaillir le feu
De l'ancien volcan
Qu'on croyait trop vieux
Il est paraît-il
Des terres brûlées
Donnant plus de blé
Qu'un meilleur avril
Et quand vient le soir
Pour qu'un ciel flamboie
Le rouge et le noir
Ne s'épousent-ils pas



Refrain
Ne me quitte pas
Ne me quitte pas
Ne me quitte pas
Ne me quitte pas

Ne me quitte pas
Je ne vais plus pleurer
Je ne vais plus parler
Je me cacherai là
A te regarder
Danser et sourire
Et à t'écouter
Chanter et puis rire
Laisse-moi devenir
L'ombre de ton ombre

L'ombre de ta main
L'ombre de ton chien


Refrain
Ne me quitte pas
Ne me quitte pas
Ne me quitte pas
Ne me quitte pas



Dernière édition par Franz le Mer 24 Sep - 13:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mike001
Coordonnateur Littéraire
avatar

Masculin Nombre de messages : 2663
Age : 17
Localisation : West Coast ; Phare Ouest
Date d'inscription : 26/09/2010

Personnages RP
Pseudo: Mike le Fremen
Pseudo : Hannibal Smith
Pseudo : Davy et Mickey

MessageSujet: Re: [Discussion] Anthologie Lyrique.   Mar 31 Jan - 3:17

Bonne idée, Franz.


Noir Désir, un groupe que j'adore énormément. De part les finalités poétiques apportées aux textes des chansons par Cantat, les paroles en elles mêmes, les rythmiques. Ça se discute, mais j'aime à penser que par certains côtés, Jim Morrison et Bertrand Cantat ont des points communs.

A la longue

Je me love dans tes bras
Et je n'aimerai que toi

A la longue

Je t'aime et dans tes bras
Toi si tu ne love que moi

On prolonge

Ton manège m'enchantait
Tournoyait
Autour du sentiment de
S'y noyer
Et la terre s'est mise à valser
Sûr que le fond des cendriers
N'est pas net

Toi tu m'appelles au secours
Ma chère folie et mon amour

Ma planète

Et tu veux du silence
En veux-tu?
Des années-lumière blanches
Par dessus
Il y a le bruissement de tes ailes
Et les grands souffles qui nous appellent

A la longue

Toujours des fleuves qui remontent
Et des vomissures qui me comptent

Parmi elles

L'or c'est sûr n'est pas loin
Cherche bien
Des sutures et des points
N'y font rien
D'où vient cette créature en robe longue
Et cette fusée encore oblongue

Qui se dresse

Elle est fière et droite comme un I
Qui peut deviner comment lui
Dire qu'elle cesse

_________________
DÂdädâîsme.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.korea-dpr.com/
Franz

avatar

Féminin Nombre de messages : 3379
Age : 27
Localisation : Les Biscuits Roses
Date d'inscription : 03/07/2008

MessageSujet: Re: [Discussion] Anthologie Lyrique.   Mar 7 Fév - 21:55



Marcia Baila est une chanson très célèbre écrite et composée par Les Rita Mitsouko en hommage à Marcia Moretto, la chorégraphe argentine. Une danseuse qui a participé aux tournées des Rita Mitsouko pendant deux ans, emportée par un cancer. Les Rita Mitsouko font partis de ces artistes que j'admirerais Ad Vitam Aeternam. Catherine Ringer est une icône pour moi : elle est charismatique à souhait, elle a une très belle voix, du style, de bons goûts musicaux et assume pleinement son passé dans la pornographie (haha, ça ne fait marrer que moi). Marcia Baila fait partie de mes chansons préférées, celles que je connais sur le bout des doigts et que j'écoute énormément. C'est peut-être la chanson la plus célèbre du groupe, une chanson qui traite à la fois d'amitié et de deuil. Le texte est super, la façon qu'a Ringer de chanter et de prononcer les syllabes est wouaw. A l'heure actuelle, le mot "humour" perd son sens initial. Quelqu'un qui a de l'humour, c'est avant tout quelqu'un qui sait rire de lui-même et qui sait dédramatiser les choses. C'est quelque chose que savait très bien faire Pierre Desproges par exemple : lorsqu'il a appris qu'il avait un cancer, il a mangé un tourteau et a dit "ça nous fait un partout". Cette chanson est autant remplie d'humour que le clip n'est burlesque. Alors, bravo !



Marcia, elle danse sur du satin, de la rayonne
Du polystirène expansée à ses pieds
Marcia danse avec des jambes
Aiguisées comme des couperets
Deux flêches qui donnent des idées
Des sensations
Marcia, elle est maigre
Belle en scène, belle comme à la ville
La voir danser me transforme en excité

Moretto
Comme ta bouche est immense
Quand tu souris et quand tu ris
Je ris aussi, tu aimes tellement la vie
Quel est donc ce froid que l'on sent en toi ?

Mais c'est la mort qui t'a assassinée, Marcia
C'est la mort qui t'a consumée, Marcia
C'est le cancer que tu as pris sous ton bras
Maintenant, tu es en cendres, cendres
La mort, c'est comme une chose impossible
Et même à toi qui est forte comme une fusée
Et même à toi, qui est la vie même, Marcia
C'est la mort qui t'a emmenée

Marcia danse un peu chinois
La chaleur dans les mouvements d'épaules
A plat comme un hiéroglyphe inca de l'opéra

Avec la tête
Elle danse aussi très bien
Et son visage
Danse avec tout le reste
Elle a cherché
Une nouvelle façon
Et l'a inventée.

C'est elle, la sauterelle
La sirène en mal d'amour
Le danseur dans la flanelle
Ou le carton.

Moretto
Comme ta bouche est immense
Et quand tu souris et quand tu ris
Je ris aussi, tu aimes tellement la vie
Quel est donc ce froid
Que l'on sent en toi ?

Mais c'est la mort
Qui t'a assassinée, Marcia
C'est la mort
Tu t'es consumée, Marcia
C'est le cancer
Que tu as pris sous ton bras
Maintenant
Tu es en cendres, en cendres
La mort
C'est comme une chose impossible
Pour toi
Qui est la vie même, Marcia
Et même à toi
Qui est foroe comme une fusée
C'est la mort
Qui t'a emmenée
Marcia ...
Revenir en haut Aller en bas
Franz

avatar

Féminin Nombre de messages : 3379
Age : 27
Localisation : Les Biscuits Roses
Date d'inscription : 03/07/2008

MessageSujet: Re: [Discussion] Anthologie Lyrique.   Jeu 26 Juil - 23:45

Ballade Amoureuse



Album : The Rise and Fall of Ziggy Stardust and the spiders from Mars



FIVE YEARS, Bowie

Pushing throught the market square, so many mothers sighing
News had just come over, we had five years left to cry in
News guy wept and told us, he said earth was really dying
Cried so much his face was wet, then I knew he was not lying

I heard telephones, opera house, favourite melodies
I saw boys, toys, electric irons and t.v.’s
My brain hurt like a warehouse, it had no room to spare
I had to cram so many things to store everything in there
And all the fat-skinny people, and all the tall-short people
And all the nobody people, and all the somebody people
I never thought I’d need so many people

A girl my age went off her head
Hit some tiny children
If the black hadn’t a-pulled her off
I think she would have killed them
A soldier with a broken arm
Fixed his stare to the wheels of a cadillac
A cop knelt and kissed the feet of a priest
And a queer threw up at the sight of that

Well think I saw you in an ice-cream parlour
Drinking milk shakes cold and long
Smiling and waving and looking so fine,
Don’t think you knew you were in this song
And it was cold and it rained so I felt like an actor
And I thought of Ma and I wanted to get back there
Your face, your race, the way that you talk
I miss you, you’re beautiful...

We’ve got five years, stuck on my eyes
Five years, what a surprise
We’ve got five years, my brain hurts a lot
Five years, that’s all we’ve got
We’ve got five years...




Traduction :



CINQ ANS


En traversant la place du marché, tant de mères soupiraient
La nouvelle venait de tomber, il nous reste cinq ans pour pleurer
Le type des infos a pleurniché et nous l'a dit, il a dit que la terre agonisait
Il pleurait tellement que son visage était mouillé, alors j’ai su qu’il disait vrai

J’ai entendu des téléphones, des opéras, des mélodies adorées
J’ai vu des garçons, des jouets, des fers électriques et des télés
Ma tête est pleine comme un entrepôt, je n’ai pas assez de place pour tout stocker
J’ai tant de choses à entasser pour tout y faire rentrer
Et tous les gros-maigres, tous les grands-petits
Et toutes les personnes, et tous les quelqu’un
Jamais je n’aurais cru avoir besoin d’autant de gens

Une fille de mon âge a perdu la tête
Elle a frappé de tous petits enfants
Si le noir ne l’avait pas retenu,
Je crois qu’elle les aurait tués.
Un soldat avec un bras cassé
A fixé du regard les roues d’une Cadillac
Un flic à genoux a embrassé les pieds d’un prêtre
Et une folle a gerbé en voyant ça.

Je crois t’avoir vu chez un marchand de glace
En train de boire de longs et froids milkshakes
Souriante, saluant les gens, tu avais bonne mine.
Je paris que tu savais pas que tu étais dans cette chanson.
Il faisait froid, il pleuvait et alors je me suis senti comme un acteur,
Et j’ai pensé à ‘Man et j’ai voulu revenir.
Ton visage, ton espèce et la façon dont tu parles...
Tu me manques, tu es belle…

Il nous reste cinq ans, figés dans mes yeux
Cinq ans, quelle surprise !
Il nous reste cinq ans, ma tête me fait du mal
Cinq ans, c’est tout ce qu’il nous reste
Il nous reste cinq ans.
Revenir en haut Aller en bas
Chikoun
Coordonnateur Littéraire


Masculin Nombre de messages : 4729
Age : 26
Localisation : Dansant sur un fil, une framboise à la bouche.
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: Re: [Discussion] Anthologie Lyrique.   Jeu 2 Oct - 0:43



"Power And Control"

Power and control.
Give a little, get a lot,
That’s just how you are with love.
Give a little, get a lot,
Yeah, you may be good looking,
But you’re not a piece of art.

Power and control,
I’m gonna make you fall.
Power and control,
I’m gonna make you fall.

Women and men we are the same,
But love will always be a game,
We give and take a little more,
Eternal game of tug and war.

Think you’re funny, think you’re smart,
Think you’re gonna break my heart.
Think you’re funny, think you’re smart,
Yeah, you may be good looking,
But you’re not a piece of art.

Power and control,
I’m gonna make you fall.
Power and control,
I’m gonna make you fall.

Women and men we are the same,
But love will always be a game,
A human vulnerability
Doesn't mean that I am weak

That I am weak, I am weak,
I am weak, I am weak, weak,
(Ah-ah, ah ah, ah ah, ah ah), weak,
(Ah-ah, ah ah, ah ah, ah ah), weak,
(Ah-ah, ah ah, ah ah, ah ah), weak,
(Ah-ah, ah ah, ah ah, ah ah), weak,

Power and control,
I’m gonna make you fall.
Power and control,
I’m gonna make you fall.

Women and men we are the same,
But love will always be a game.
We give and take a little more,
Eternal game of tug and war.

Power and control,
I’m gonna make you fall.
Power and control,
I’m gonna make you fall.
I’m gonna make you fall,

We give and take a little more,
‘Cause all my life I’ve been controlled,
You can’t have peace without a war,
Without a war, without a war.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Aubane
Chromatique et rôliste
Chromatique et rôliste


Féminin Nombre de messages : 819
Age : 25
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 08/11/2011

MessageSujet: Re: [Discussion] Anthologie Lyrique.   Mar 21 Oct - 23:34

Звезда по имени Солнце



Une étoile du nom de Soleil


Ce que je pense de ce texte se passe de mots. Je n'en trouve pas, en fait. On ne peut plus connue en Russie, Звезда по имени Солнце, du groupe Кино ne nous est malheureusement jamais parvenue jusqu'en pays francophone. Elle fait partie de ces choses qui nous laissent une première impression indécise, et qui méritent d'y revenir.

Elle fait le début d'un film très populaire, Игла (L'aiguille), sorti en 1988, et dont l'acteur principal n'est autre que le chanteur du groupe sus-cité.


Je ne trouve plus la traduction que j'avais, j'en refais une pour vous, à ma sauce, pour faire vous  comprendre le sens, à défaut de pouvoir retranscrire la poésie des paroles. A noter que la traduction est relativement subjective. Je ne vais pas me lancer dans des explication. Notez juste que je suis frustrée que vous ne puissiez pas mesurer toute la beauté de la chose mais on va faire avec.


Белый снег, серый лед                      Neige blanche, glace grise

На растрескавшейся земле               Sur la terre crevassée
Одеялом лоскутным на ней                Une couverture rapiécée sur elle
Город в дорожной петле                    Une ville à la croisée des chemins

А над городом плывут облака           Et au-dessus de la ville passent des nuages
Закрывая небесный свет                   Cachant la lumière des cieux
А над городом - желтый дым             Et au-dessus de la ville, une fumée jaune
Городу две тысячи лет                      La ville est âgée de deux mille ans

Прожитых под светом Звезды             Vécus sous les rayons d'une étoile
По имени Солнце                               Du nom de Soleil

И две тысячи лет - война                    Et à deux mille ans, la guerre
Война без особых причин                    La guerre sans raisons particulaires
Война - дело молодых                         La guerre, une affaire de jeunes
Лекарство против морщин                   Un remède contre les rides

Красная, красная кровь                       Rouge, rouge, le sang
Через час уже просто земля                 Au bout d'une heure il n'y a déjà plus que de la terre

Через два на ней цветы и трава           Au bout de deux il y a de l’herbe et des fleurs dessus
Через три она снова жива                    Au bout de trois elle est à nouveau vivante
И согрета лучами Звезды                     Et réchauffée par les rayons d’une étoile

По имени Солнце                                 Du nom de Soleil

И мы знаем, что так было всегда         Et on sait qu'il en a toujours été comme ça
Что Судьбою больше любим                Que le destin chérit le plus ceux
Кто живет по законам другим               Qui vivent selon des lois différentes
И кому умирать молодым                      Et qui doivent mourir jeunes

Он не помнит слово "да" и слово "нет"   Il ne se souvient ni du mot "oui " ni du mot "non"
Он не помнит ни чинов, ни имен            Il ne se souvient ni des rangs ni des noms
И способен дотянуться до звезд            Et est capable d’atteindre les étoiles
Не считая, что это сон                          Sans comprendre que ce n'est qu'un songe
И упасть, опаленным Звездой               Et tomber, brûlé par l’étoile

По имени Солнце                                  Du nom de Soleil
Revenir en haut Aller en bas
http://aubane.deviantart.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Discussion] Anthologie Lyrique.   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Discussion] Anthologie Lyrique.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» DC ANTHOLOGIE : JLA – LA FIN DES TEMPS
» Enid Blyton, biopic de la BBC + discussion sur son oeuvre
» Souscription - Anthologie Arcanes
» Saint Seiya Anthologie
» [Discussion] Shônen : Hunter X Hunter

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ter Aelis - Le Forum :: Melpomenis, Havre Musical :: Galeries-
Sauter vers: