AccueilBlogFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Réel et DADADA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mike001
Coordonnateur Littéraire
avatar

Masculin Nombre de messages : 2663
Age : 16
Localisation : West Coast ; Phare Ouest
Date d'inscription : 26/09/2010

Personnages RP
Pseudo: Mike le Fremen
Pseudo : Hannibal Smith
Pseudo : Davy et Mickey

MessageSujet: Réel et DADADA   Mar 7 Fév - 21:28

Je suis partagé entre le réel et DADADA.

Le réel pour moi est la politique, la vie des gens, la publicité à la télévision, l'argent à dépenser. Mais aussi prendre le bus, réviser mes examens la veille au soir, espérer que les individus voient dans quelles conditions ils vivent, devoir bien se conduire en présence d'autrui. Et enfin, avec une vision naïve et optimiste, modifier en surface la société.

DADADA, de mon point de vue, est l'échappatoire à tout se foutoir. C'est aller volontairement à l'encontre de la société tout en lui léchant amicalement l'oreille. C'est l'humour (bien souvent noir) balancé à la figure des personnes, et de personne en particulier, pour montrer leur absurdité et la mienne. C'est des jeux de mots à deux balles dont l'unique but est de me faire rire. DADADA aspire à de la création burlesque visant à s'émanciper de règles cancérigènes polluant la musique, les arts visuels et les livres. Ce néant réglementaire est constitué des arbres et des planches à pain.

DADADA n'est ni plus ni moins qu'une tentative de créer un monde alternatif dans lequel DADADA est l'art et inversement.

DADA était considéré comme infantile, DADADA est infantile et cynique.

Le réel est infantile car il est infantile d'imposer des règles dans l'esprit de la création espérant atteindre une perfection. Or la perfection provenant de l'être humain est un concept antinomique.

Il me faut concilier les deux, que DADADA devienne mon réel, que les portes s'ouvrent et acceptent n'importe quoi comme vérité. Que grandissent les vingt-cinq échalasses incolores et promeuvent les enceintes.





● N'est plus l'océan gris foudroyé par le train
révoltés et mangés sont les phoques ventilés
l'aurore auréolé or élève du panda rose et du chien vert
abreuve les minutes espiègles profanatrices de la schizophrénie spirituelle
dans chaque maison dans chaque maison
et magnifié le constat prophétique de l'acclamatracie
acclamatracie persécute voie toute la rue
rue engluée passant la vie fade des pots de colle
moutons laineux blancs
vroum vroum tut tut tut
ouate gargantuesque recrache coincé est le cerveau est immense est vide vide

absurde est le mensonge construit par les briques soudées par la mer
absurde sont les gratouilles permanentes du silence sur le silence
envole la plume de son papier cireux et défaitiste
craint les dents venimeuses effritant ton sourire rire l'interdiction
des piles noirâtres et molles transpirent la joie fade
les regards ne se croisent plus ils se superposent
le pain de mie est épicé
tu es le pain de mie

_________________
DÂdädâîsme.


Dernière édition par Mike001 le Mer 8 Fév - 22:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.korea-dpr.com/
dale cooper

avatar

Masculin Nombre de messages : 7652
Age : 38
Date d'inscription : 08/09/2008

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo : ▲
Pseudo :

MessageSujet: Re: Réel et DADADA   Mar 7 Fév - 22:30

Lorsque je suis dans le bus je suis (autre chose)
Le ciel, les arbres, la montagne
Parfois quand je suis au boulot devant mon écran rempli de chiffres
manger un truc bon, marcher, écrire des choses, lire
Souvent alors qu'on me rappelle à la réalité
allez tous vous faire voir, je suis bien ici
Dans mon sommeil je rêve la réalité
et parfois même c'ets mieux
Je ne veux pas
mais au-delà je suis autre
Je ne veux plus
j'ai tout ce qu'il me faut




2012

Le Monde

La Société

Les Gens

Le Pouvoir

En 2012 dans ce monde et cette société les gens au pouvoir sont des gamins immatures qui parlent tableaux d'amortissement, croissance, alternance politique, manger bio, faire un geste pour l'environnement, faire grève, voter utile, subvenir à ses besoins, acheter, acheter à crédit, investir dans la pierre, ne pas joindre les deux bouts, gagner au loto, se marrer entre potes, aller sur youtube, aller sur facebook, aller en Thaïlande, aller se faire foutre !





2012, tu es régressif !

la régression est loi.

Je t'impose ta loi !





Je te hais lorsque tu te rappelles avec nostalgie tes mercredi après-midi, lorsque tu récites les génériques de dessins animés, lorsque tu repasses ton bac en souvenir, lorsque tu regrette ton premier baiser, lorsque tu naruto, lorsque tu me tortures ninja, lorsque tu renais de tes cendres, lorsque tu lorgnes derrière toi parce que c'était mieux avant et qu'on a tous un enfant en soi qui demande à revivre.

2012 tu es le fils indigne de ceux qui avaient l'espoir et de ceux qui ont construit le passé dans lequel nous vivrons maintenant !

Au delà de toi, au delà de tes évènements des horizons et de tes arbres des possibles, il y a cette concrète réalité, cette indéniable inéluctabilité, cette Unique et esseulée Vérité :
























toi et tes espoirs grandioses dans ce qu'est le monde : tu es pitoyable 2012 ! retourne à ta télé !






Dernière édition par dvb le Mer 8 Fév - 20:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://dvb96.over-blog.com/
Cordelia Melicerte

avatar

Féminin Nombre de messages : 2069
Age : 27
Localisation : Complètement à l'ouest, sous les épines d'un hérisson
Date d'inscription : 12/10/2009

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo :
Pseudo :

MessageSujet: Re: Réel et DADADA   Mer 8 Fév - 13:26

Merci, les gars.

J'aurais voulu vous répondre par un texte, un vrai. Mais j'peux pas.

Alors juste : merci.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Réel et DADADA   

Revenir en haut Aller en bas
 
Réel et DADADA
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Fun][Cmoididi-PEBDAA] DADADA!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ter Aelis - Le Forum :: Wilwarin, Métropole Littéraire :: Nouvelles-
Sauter vers: