AccueilBlogFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Projet 2012] Y

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cocoon
Rôliste
avatar

Masculin Nombre de messages : 985
Age : 27
Localisation : Dans 14 plans stellaires en simultané
Date d'inscription : 26/12/2010

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo :
Pseudo :

MessageSujet: [Projet 2012] Y   Lun 5 Mar - 17:50

Spoiler:
 

Ça y est, c'est fait, j'ai reçu mon étiquette, désormais, je suis un "Y". Nés entre les années 80 et 2000, nous sommes la nouvelle génération d'actifs des pays "industrialisés", d'après les spécialistes. Derrière nous, les "X", des gens sans repères, sans envies, sans projets soit disant, et déjà devant nous naissent les "Z", la génération silencieuse.

Et après, on repart à A ? Ridicule...

Nous sommes des Y, c'est à dire la génération du "Pourquoi?". Et bien oui, après tout à quoi bon faire quelque chose qu'on ne comprend même pas? Pourquoi foncer à l'aveuglette quand on peut être bien plus efficace et innovant en sachant où l'on va? Pourquoi ce con se croit tout permis? Pourquoi dois-je continuer à voter, travailler, ou payer mes impôts?

Pourquoi est-ce important?

Nous sommes autonomes, mais dépendants, interconnectés, mais plus individualistes, désireux d'être utiles socialement, mais pas assez engagés dans la politique. Une génération pleine de contrastes, de paradoxes, avec une parfaite maîtrise de l'internet et des technologies actuelles. Voilà toutes les étiquettes et les futurs clichés qui vont nous coller à la peau le reste de notre vie.

Pourquoi pas?

Oui nous sommes des paradoxes vivants, car entre des parents divorcés, les crises économiques, l'effondrement de notre patrie,des rapports humains, et les médias déprimants et déprimés qui annoncent à qui veut l'entendre que ailleurs c'est pareil, si ce n'est même pire. Je revendique mon droit à la névrose. J'assume de faire chier le monde avec mes questions quand personne ne semble bouger pour y répondre soi-même. De vouloir rester chez mes parents car je ne trouve pas de travail, même si je ne supporte plus leurs reproches sur mes heures passées sur le net. Un net où je m'évade, je respire. Un net remplit d'amour à télécharger, de murs où me plaindre, de sites pour rire un bon coup, et du pr0n, évidement. Beaucoup de pr0n.

Car votre réalité ne nous convient plus. Marre de 7 à la maison, d'AG&B et Madame est servie, on veut du Matrix, du Avatar, du 5cm par seconde! Envoyez nous de l'image de synthèse, du fantastique et de la science fiction. Question graphique, on est passé au niveau largement supérieur, et le réel n'est plus qu'une version bêta d'une retouche Toshop. Et soit disant qu'on passe trop de temps sur l'ordinateur ?

Pourquoi?

Car nous sommes une génération curieuse, ouverte, assoiffée de nouveautés, et qu'il nous en faudra toujours plus. Les Y veulent s'exprimer, parler, échanger, et vos préjugés, vos frontières ethniques, politiques ou religieuses sont dépassées. Mais en même temps, la flemme. Oui, la flemme d'aller parler à l'autre quand lui non plus ne se bouge pas plus le cul que ça. De toute façon, l'autre, je l'ai en ami sur facebook, et je l'ai déjà poké, il ne m'a toujours pas répondu d'ailleurs.

Alors voilà, nous sommes les Y. Comme l'a dit un gars sur le net, des jeunes avec des écouteurs aux oreilles, c'est ce qui symboliserait notre génération. Encore un cliché. Moi j'ai l'haut parleur sur mon I phone...

Mais quoi qu'il en soit, nous sommes là. Nous sommes étiquetés, blindés de clichés, mais nous sommes là. Et la bourbe que nous ont laissés nos parents, elle est pour nous. Cadeau. On va nettoyer la crasse, penser "écologie", et éviter une prochaine guerre mondiale, ce sera déjà pas mal pour les quelques décennies à venir.

Alors certes on pourra peut être pas tout bien faire du premier coup, mais on va le tenter.

Et ce sera déjà pas mal!

Nous allons nous battre pour notre avenir.

Et ce sera déjà pas mal!

Nous sommes l'avenir de ce monde, enfants de l'acier, du verre et du béton, et nous sommes les Y.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Hugo Zeppeline
Rôliste
avatar

Masculin Nombre de messages : 5062
Age : 27
Localisation : Liège, Belgique
Date d'inscription : 25/11/2007

Personnages RP
Pseudo: Sephiroth
Pseudo : Hugo Zeppeline
Pseudo : Aenaril

MessageSujet: Re: [Projet 2012] Y   Mar 6 Mar - 2:31

Citation :
Oui nous sommes des paradoxes vivants, car entre des parents divorcés, les crises économiques, l'effondrement de notre patrie,des rapports humains, et les médias déprimants et déprimés qui annoncent à qui veut l'entendre que ailleurs c'est pareil, si ce n'est même pire.

Cette phrase demande une fin ^^ Peut-être est-ce la phrase qui la suit, je te laisse juger.

Pour le texte en lui même, sur le fond. Je t'avoue qu'il m'a fait sourire. Tu parles volontairement, sans doute, comme un ado qui envoie chier le monde et qui parle de ses grandes idées. Ca me fait penser à un vieil homme qui disait un jour à ma mère "quand on est jeunes, on des grandes dents mais pas de noix à manger; quand on est vieux, on a beaucoup de noix, mais plus de dents pour les manger" ^^ Ca me fait penser à ça, ce paradoxe ^^
J'aime bien le ton, et s'il m'a fait sourire, justement, c'est parce qu'il y a une sorte de naïveté et de je m'en foutisme sous-jacent qui me rappelle ma propre adolescence (dont je commence à sortir hein =P ). C'est cet alliage de je m'en foutisme en étant concerné quand même que j'apprécie, car tu as bien sur le rendre dans ton texte. Et ce fameux "cliché", comme tu le présentes, est interpellant en soi. Ca donne envie d'y réfléchir. Moi ça me fait dire "putain, qu'est-ce que je suis au fond? Est-ce que je suis vraiment un de ces gars là, à l'ipod, aux idées et à la flemme en puissance? Suis-je différent? Serais-je un "Y" ? C'est vrai que je me demande souvent "pourquoi". Et à côté de ça, si j'étais plus grand, j'ai l'impression que je me poserais d'autres questions comme "a-t-on vraiment le droit d'offrir ce futur là à nos enfantS? Est-ce qu'au fond leur façon d'être ne s'explique pas? ne sommes nous pas repsonsables de ça?" etc.

Bref, je trouve que ça parle, comme texte. J'ai apprécié le lire Rôlliste

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://histoirebazare.skyblog.com
Cocoon
Rôliste
avatar

Masculin Nombre de messages : 985
Age : 27
Localisation : Dans 14 plans stellaires en simultané
Date d'inscription : 26/12/2010

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo :
Pseudo :

MessageSujet: Re: [Projet 2012] Y   Ven 9 Mar - 14:35

Le côté je m'enfoutiste était volontaire, comme le côté adolescent. D'où le passage sur "l'autre, je l'ai sur facebook", et le "la flemme". Bon je ne sais pas si c'est très bien rendu, car me mettre dans la peau des plus jeunes, j'ai du mal en général, question de cohérence Sceptique paradoxe moi qui reste un grand enfant.

Citation :
Moi ça me fait dire "putain, qu'est-ce que je suis au fond? Est-ce que je suis vraiment un de ces gars là, à l'ipod, aux idées et à la flemme en puissance? Suis-je différent? Serais-je un "Y" ? C'est vrai que je me demande souvent "pourquoi".

Je suis content si ça t'a donné cette réflexion, car c'était le but. On est vu comme ça, mais le sommes-nous vraiment ? Correspondons-nous tous à ce cliché ? Sommes-nous tous pareils ? L'idée de génération Y et de tout ce qui est décrit dans ce texte comme étant nos caractéristiques, ça m'a fait sourire.

J'ai voulu retranscrire ici la fougue d'une jeune génération, illusions et naïveté comprises, mais en grandissant, l'intérêt est de se démarquer, de se poser d'autres questions, notamment celles que tu as cité à la fin.

Reste maintenant à faire un texte d'ici à 30 piges, avec une vision en arrière de ce qu'a été la génération Y, comparé à ce qui était prévu. =)

Concernant ton premier commentaire, je modifierai peut être ceci:

Citation :
Oui nous sommes des paradoxes vivants, car entre des parents divorcés, les crises économiques, l'effondrement de notre patrie,des rapports humains, et les médias déprimants et déprimés qui annoncent à qui veut l'entendre que ailleurs c'est pareil, si ce n'est même pire: Je revendique mon droit à la névrose.

Deux points pour signifier ce que tout ce "patrimoine" nous apporte, à cause de quoi nous sommes ce que nous sommes.

Merci pour ton commentaire en tout cas =)

Et si on se mettait à l'enregistrement de ta chanson du béton maintenant ? Blagueur




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Ruby

avatar

Féminin Nombre de messages : 2216
Age : 29
Localisation : 221 B Baker street
Date d'inscription : 04/04/2009

MessageSujet: Re: [Projet 2012] Y   Dim 23 Sep - 2:43

J'ai lu ton texte et comme l'a si bien dit sephi tu retranscris bien cet état à la fois où on s'enthousiasme, on s'insurge et en même temps on est dans une léthargie, une passivité de révolte du dimanche, l'adolescence à ce qu'il parait donc.
Je trouvais bien l'idée aussi de parler des étiquettes qui sont apposés, des cases que créent les média, et de réfléchir à leur véracité, mais j'aurai aimé que ça aille plus loin, qu'il y ait plus de fond, je trouve que la fin avec le pessage c'est la faute aux parents et un peu tout facile, j'aurai vu mis plus de pression sur l'auteur pour qu'il explose par la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Cocoon
Rôliste
avatar

Masculin Nombre de messages : 985
Age : 27
Localisation : Dans 14 plans stellaires en simultané
Date d'inscription : 26/12/2010

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo :
Pseudo :

MessageSujet: Re: [Projet 2012] Y   Jeu 15 Aoû - 18:40

J'ai beau avoir réfléchis plusieurs fois sur ce remaniement de fin, j'ai du mal à conceptualiser un truc sympa dans cette optique. Que l'auteur, "l'ado", explose sur la fin n'est pas vraiment la meilleur fin je trouve car le fait que la faute soit rejetée sur les parents et les autres forces du monde est un peu le point de vue que je pense que certains ont.

Je m'explique, du point de vue du jeune âge, et de la pensée adolescente, je vois plus la vision du monde comme "c'est la merde, mais j'étais pas là quand c'est arrivé, donc c'est pas ma faute, même si je vais participer aux réparations".

Exploser n'est pas vraiment le but du texte, c'est plus afficher, présenter la génération en se mettant en avant sans aller jusqu'à exploser face à tout ça. C'est plus une imposition. Le "on est là et on vous emmerde" de cette génération. Certes, il y a la pression générale qui pèse ou pèsera sur la génération Y, ce qui nous arrive aujourd'hui, mais sur cet essai, je pense que plusieurs ados auraient gueulé en reportant une partie de la pression et de la faute sur les autres plutôt que d'admettre que eux aussi font partie de ce monde et le rendent aussi complexe qu'il l'est.

Et comme l'idée c'est que face à ça, on est tous ensemble contre le monde, que la génération Y arrive et qu'elle va lutter pour imposer sa vision du monde, je pense que exploser au sens craquer comme je l'entends, ce serait hors du message de force et de volonté de ce texte.

Tu en penses quoi ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Projet 2012] Y   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Projet 2012] Y
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Projet 2012
» Projet 2012/2013 Pour les grands ! --> Version 0.1
» Projet de SAL 2012
» Projet lecture de groupe Jane Eyre 2011/2012
» Portraits Projet Knipchen Art'lon 2012 - La suite

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ter Aelis - Le Forum :: Wilwarin, Métropole Littéraire :: Nouvelles-
Sauter vers: