AccueilBlogFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Énigme aux Disques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aillas
Coordonnateur Rôliste
avatar

Masculin Nombre de messages : 3785
Age : 28
Localisation : Utopie flagrante des Arts.
Date d'inscription : 23/12/2007

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo :
Pseudo :

MessageSujet: Énigme aux Disques   Mer 14 Mar - 23:30

Cinquième étage, le sol peint d'un beige craquelé est vermoulu et semble instable, On pourrait penser que marcher dessus risquerait de tout faire s'écrouler. Les murs sont dans un état aussi triste que le reste et les moulures des angles ont même coulé par endroit, de manière totalement improbable comme si au delà de cette couche de plâtre vieilli il n'y avait pas de murs. Les éclats de la peinture turquoise laissent voir le même beige que celui du plancher et cela ajoute à la sensation de délabrement avancé qui s'infiltre par les trous qui béent partout. Ce devait pourtant être un endroit d'une certaine classe fut un temps. L'escalier qui mène à cet étage traverse quatre autres étages en pareil état, heureusement, une rambarde en bois ceint de métal noir retient le tout.

Accroché à cette rambarde, il y a moi qui monte à la suite d'une jeune demoiselle aux cheveux d'un blond vénitien particulièrement intriguant. Je ne sais plus exactement comment j'ai rencontré cette femme mais je crois qu'elle a des informations pour moi, des informations dont j'ai réellement besoin pour poursuivre ce qui m'a amené si loin de chez moi. Mon sac à dos usé, mes grosses chaussures de marche, ma lourde veste en cuir brun me paraissent taillés pour les lieux, fatigués, comme moi d'ailleurs. Donc, je déboule sur ce cinquième plancher branlant, les yeux happés par le surnaturel qui peuple ce bâtiment que plus personne ne doit fréquenter, ou du moins que plus personne ne devrait fréquenter.

Claranne avance sans même se préoccuper du décor qui lui semble bien banal et me guide, me jetant de temps à autres des sourires sereins en se retournant à moitié, jusqu'à une grande pièce. Là encore une coulure du plâtre du mur me laisse voir l'intérieur de la pièce, j'ai à peine le temps de m'étonner de cette bizarrerie que je suis dans ce qui aurait pu être un séjour plutôt cosy sans la déliquescence ambiante. Elle contourne une vieille commode bancale et poussiéreuse pour me faire face, les bras croisés. Je regarde autour de moi une dernière fois avant de me plonger dans ce pourquoi je suis là.

-Tu m'as dit que tu connaissais l'énigme. Dis-je, atone.

Elle me ressert un sourire plein de dents délicates.

-Oui, combien as-tu de disques ?

-Quatre.

Elle opine du chef, compréhensive.

-Il te manque le noir j'imagine ?

-Exactement.

Je sors les disques en ma possession pendant que je parle et les dispose sur la commode entre nous. Ce sont comme des coquillages qui seraient devenus remarquablement plats, tous d'un blanc cassé avec des marbrures par endroits. Très légèrement bombés sur une face, ils ressemblent à un creux d'oreille de l'autre. Claranne tire du sac qu'elle porte en bandoulière le dernier disque et le pose à côté des autres, nouveau sourire. Je me rends compte qu'il n'est pas réellement noir comme ce à quoi je m'attendais, en fait il serait davantage rouille poli et mat.

-Tu veux que je t'explique comment fonctionne l'énigme, c'est ça ? Me demande-t-elle en sortant trois autres pièces couleur rouille de son sac et en les plaçant juste au dessus de la ligne de cinq disques.

J'acquiesce simplement.

-Alors. Cela doit toujours commencer par une passe. Je veux dire par là qu'à chaque fois, tu dois faire un passement de main...

Ce faisant elle échange lentement mais avec fluidité l'une des pièces rouille avec l'un des disques.

-... L'ordre n'a absolument aucune importance, n'importe quelle pièce que tu changeras conviendra parfaitement.

Elle continue d'expliquer ses mouvements tout en les accomplissant, changeant les objets de place avec une véritable grâce et une rapidité croissante. Puis elle s'arrête et me tend le disque noir.

-Si je le dépose sur la commode l'énigme sera résolue, si quelqu'un s'en empare, il rentrera en relation avec l'énigme et elle en sera modifiée. Mets le dans ta poche, ça devrait suffire à la désamorcer.

Je m'exécute.

-Je le repose là ? Demandé-je.

-Oui, vas-y.

Je m'applique alors à refaire toute l'énigme en me l'appropriant, reproduisant méthodiquement les gestes que Claranne a exécuté précédemment, m'attachant à ne faire aucune erreur. Courte danse qui me donne la sensation d'être incroyablement complexe et longue. Arrivé proche de la fin de la manipulation, je ressens une violente frénésie, une fébrilité à peine contenue. Je vais percer le mystère de l'énigme aux disques !

-Voilà, j'ai fini ! Que je m'exclame.

-Bien. Me répond-elle en redorant son visage d'un nouveau sourire.

-Alors voilà...

Je me sens un peu perdu maintenant que c'est achevé, ne sachant pas trop à quoi m'attendre, ce dont je suis censé éprouver ou même ce par quoi je suis censé être récompensé. Elle me regarde avec stupéfaction.

-Tu ne connais pas l'objet de l'énigme !

-Non.

Claranne paraît alors confuse, gênée presque d'avoir à me le dire et finit presque par le murmurer, comme une confession.

-Mais, c'est moi...

-Ah. Je prends mon menton dans ma main, pensif. Je suis désolé, je ne m'attendais pas à ça, non pas que tu ne sois pas jolie, au contraire, mais j'ai d'autres engagements ailleurs.

Elle fait d'abord mine de me retenir, outrée, puis se ravise.

-Je ne comprends pas. Mais si c'est ce que tu crois être le bon choix.

-Merci.

J'essaie de lui sourire pour tempérer la brusquerie de ma déception et de mon départ. Puisque je sors de la pièce. Je suis en pleine réflexion alors que je la laisse à l'intérieur et parcours le couloir en direction de l'escalier. Je repense à toute l'énigme, les mois qu'il m'a fallu pour rassembler les fragments, les informations, mon ignorance du but même de l'énigme. Je me demande pourquoi je suis ici. J'ai l'impression d'être dans un rêve, sans début cohérent.

-Je l'ai touchée ! Paniqué, je me retourne, elle est dans le couloir. J'ai touché la pierre, tu m'as fait la toucher.

-Oui. Elle sourit. Viens me voir plus près, s'il te plaît.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Sephi 4*4
Chromatique
Chromatique
avatar

Masculin Nombre de messages : 5278
Age : 28
Localisation : Sûl-Nar ! In my dream
Date d'inscription : 25/11/2007

Personnages RP
Pseudo: Sephi
Pseudo : Kordrok
Pseudo : Eilana

MessageSujet: Re: Énigme aux Disques   Jeu 15 Mar - 23:21

Hum que dire sur ce texte, cette nouvelle, cet écrit.
(C'est faux ce n'est trop pas un commentateur pour meubler sous le texte)


C'est très sympa j'aime bien l'avancé et la façon dont l'intrigue est tournée.
J'aime beaucoup la chute.

Et puis voilà quoi.
Continue d'écrire ça me force à lire tes textes et ceux des autres au passage Tire la Langue

_________________


souvenir, souvenir ...
Revenir en haut Aller en bas
Melaka
Chromatique
Chromatique
avatar

Féminin Nombre de messages : 4771
Age : 27
Localisation : Dans le bureau des Sordides Assistantes !
Date d'inscription : 30/10/2010

Personnages RP
Pseudo: Melaka
Pseudo : Inayat
Pseudo :

MessageSujet: Re: Énigme aux Disques   Ven 16 Mar - 18:11

Cette nouvelle est ... étrange.

Cette fille, malgré sa beauté et sa délicatesse a quelque chose de dérangeant je trouve. Comme si elle manipulait le personnage principal, comme si elle le forçait à rester près d'elle par ce jeu d'énigme et par la force de son charme.

Sinon j'aime bien l'ambiance, les couleurs, les descriptions. Ce lieu me fait penser à une BD ressente que je lis et qui s'appelle "La mémoire de l'eau".

_________________



Revenir en haut Aller en bas
http://www.melaka-design.com
dale cooper

avatar

Masculin Nombre de messages : 7652
Age : 39
Date d'inscription : 08/09/2008

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo : ▲
Pseudo :

MessageSujet: Re: Énigme aux Disques   Jeu 22 Mar - 20:56

Alors je suis resté fasciné plusieurs jours par ce texte.

Comme j'étais en déplacement je n'ai pas eu l'occasion de laisser de commentaires.

J'ai trouvé ça merveilleux, frustrant, énigmatique et... et je sens qu'il y a un tout petit rien qui m'échappe... ou pas !

Deux idées se partagent dans mon esprit quant à ce texte : cette conclusion - appelons la une chute - tourne-t-elle autour d'une sensorialité tangible qui met à défaut l'ambiance et la structure allégorique en une sorte de révélation perceptible, ou alors est-ce uniquement une énigme et au delà, la seule évocation d'une réminiscence onirique que tu aurais voulu partager là.

Te connaissant j'opterais assez honnêtement pour cette seconde hypothèse qui révèlerait une maîtrise hors du commun d'un ressenti imaginaire complexe.

Cependant, l'attrait que provoque ce texte me donne envie d'espérer en la première.

Alors ? L'énigme trouvera-t-elle sa résolution ?

Revenir en haut Aller en bas
http://dvb96.over-blog.com/
Aillas
Coordonnateur Rôliste
avatar

Masculin Nombre de messages : 3785
Age : 28
Localisation : Utopie flagrante des Arts.
Date d'inscription : 23/12/2007

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo :
Pseudo :

MessageSujet: Re: Énigme aux Disques   Dim 25 Mar - 14:28

Merci pour vos commentaires !
Alors oui, comme vous vous en êtes rendus compte, cette petite nouvelle est tout droit sortie d'un de mes rêves. Je l'avais tout d'abord juste raconté à Cassi et à Cocoon, mais Cocoon m'a tanné pour que je l'écrive. Ce que j'ai fait, et je ne le regrette d'ailleurs pas.

Je ne connais pas la Mémoire de l'eau, faudra que je regarde si je peux le lire. Sans l'acheter malheureusement, pauvreté inside. Mais oui, oui elle le manipule.

Dvb, j'ai écris la moitié de cette nouvelle d'après les souvenirs que j'avais de mon rêve -la première moitié donc- et l'autre moitié est inventée. J'ai buggé au début parce que je ne savais pas trop comment continuer mon histoire d'énigme. Finalement j'étais très content de mon résultat. Donc tu peux à nouveau me considérer comme un génie.

Sinon, je suis fier, oui. Très heureux d'avoir réussi à écrire ça. Dansant

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Melaka
Chromatique
Chromatique
avatar

Féminin Nombre de messages : 4771
Age : 27
Localisation : Dans le bureau des Sordides Assistantes !
Date d'inscription : 30/10/2010

Personnages RP
Pseudo: Melaka
Pseudo : Inayat
Pseudo :

MessageSujet: Re: Énigme aux Disques   Dim 25 Mar - 14:31

La BD n'est pas encore sortie en fait. Cordelia la connait surement puisqu'elle est diffusée dans le magazine Spirou et je sais qu'elle le lit aussi Satisfait

Ah, et j'ai oublié de préciser : l'histoire se passe en Bretagne Complice

_________________



Revenir en haut Aller en bas
http://www.melaka-design.com
Green Partizan
Littéraire et rôliste
Littéraire et rôliste
avatar

Nombre de messages : 3950
Localisation : Ici, c'est Saint-Denis.
Date d'inscription : 25/11/2007

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo :
Pseudo :

MessageSujet: Re: Énigme aux Disques   Mer 28 Mar - 15:31

Il y a une femme avec une hache sur mon lit.


Bon, j'avais lu ce texte mais pas commenté au premier abord parce que j'avais l'impression de passer un peu à côté de truc. Je suis rassuré de savoir que tout ça n'est pas tout à fait cohérent et réel. Succès total
Ce que je peux dire en tout cas, c'est que je me suis bien pris à la chose et que j'ai lu avec curiosité jusqu'au bout.

Rôlliste

_________________
.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Énigme aux Disques   

Revenir en haut Aller en bas
 
Énigme aux Disques
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La grande énigme du Club des Cinq
» disques ORTF
» 2 ème énigme-charade difficile.
» Où acheter ses disques?
» [Vente] Aimants disques de 3, 5 et 10mm

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ter Aelis - Le Forum :: Wilwarin, Métropole Littéraire :: Nouvelles-
Sauter vers: