AccueilBlogFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Gouttes et éclats en sac de noeuds

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ruby

avatar

Féminin Nombre de messages : 2216
Age : 29
Localisation : 221 B Baker street
Date d'inscription : 04/04/2009

MessageSujet: Gouttes et éclats en sac de noeuds   Ven 22 Juin - 9:06

Des éclats de poussière

Il était une fois un jeune garçon qui avait une obsession. Le rire. Toujours.
Parfois un simple sourire et soudain un fou rire envahissant les lieux, faisant trembler les feuilles des chênes, agiter les chats du quartier aux pavés clairs, bousculer le sérieux des gens dans la rue.
C'était un gâchis de laisser fuir cette capsule de bonne humeur, de laisser échapper son trésor.
Il s'installa alors dans une pièce aux murs jaunes pour rire et faire résonner son esprit joyeux aux quatre coins de la salle. Dès qu'il était rassasié, il sortait.
En public, il s'empêchait le moindre rire. Lorsqu'il arrivait alors dans sa pièce, le vide se faisait entendre, rien qu'un cri, un claquement de langue et des dents qui grincent.
Ici on rit jaune.

Des larmes de poussière

Connaissez vous l'histoire de la fille qui entreposait sa tristesse?
Tout le monde collectionne : des objets, des passions, des amants. Elle, récoltait ses larmes.
De toutes sortes : chagrin d'amour, injustice, blessure..
Elle étiquetait avec précision chaque tube à essai après chaque pleur. Toujours en cachette, gardant secrète son histoire derrière un rideau de gouttes d'eau. La quantité était telle qu'une baignoire n'aurait suffi pour garder son flot de désespoir. Sempiternellement, comme une obsession cette même tristesse, ces mêmes crèves coeurs se dévidaient de sa carcasse en une solution saline aux bords de ces iris.
Prisonnière de trop lourds sentiments, s'enfermant à double tour. Usine pénitentiaire aux remparts gris et humides. La fabrique ne connaissait pas d'arrêt. Jusqu'au jour où. Liquidation totale. Elle se noya dans sa propre abîme aquatique.
Ici gît le bleu à l'âme.
Revenir en haut Aller en bas
Lilith
Littéraire et rôliste
Littéraire et rôliste
avatar

Féminin Nombre de messages : 2638
Age : 28
Localisation : Intermédiaire.
Date d'inscription : 04/05/2008

Personnages RP
Pseudo: Lilith
Pseudo : Erylie
Pseudo : Madalyn

MessageSujet: Re: Gouttes et éclats en sac de noeuds   Ven 22 Juin - 11:13

Je n'ai pas le temps de commenter ce texte comme je le voudrais mais je vais quand même dire l'essentiel selon moi.

Au début j'étais très indécise. Puis quand j'ai lu le second paragraphe, sur la fille qui entrepose ses larmes, je suis tombée. J'ai beaucoup aimé cette mélancolie sage et desespérée. Je ne sais pas si c'est ce que tu voulais rendre dans ce texte, la mélancolie, mais pour moi c'est flagrant.

J'ai beaucoup aimé la fin:
Citation :
La fabrique ne connaissait pas d'arrêt. Jusqu'au jour où. Liquidation totale. Elle se noya dans sa propre abîme aquatique.
Ici gît le bleu à l'âme.

J'aurais aimé écrire ce texte la.
Par contre je trouve que l'adjectif "sempiternel" n'a pas sa place ici. Il fait trop guindé à mon goutpour le ton du récit. Enfin je trouve.

_________________
Il y a en toi le gâchis d'un soleil qui sommeille, plusieurs fois, on t'a dit : "Révèle".

I believe in you.

Vitrine de Lilith
Revenir en haut Aller en bas
Ruby

avatar

Féminin Nombre de messages : 2216
Age : 29
Localisation : 221 B Baker street
Date d'inscription : 04/04/2009

MessageSujet: Re: Gouttes et éclats en sac de noeuds   Lun 25 Juin - 20:01

Oui des fois j'ai des gimmicks, je m'attache à certains mots, mais c'est sur que ça cloche avec le reste. Content que ça t'ait plu, j'avais écrit le deuxième morceau en premier en fait, mais je voulais lui donner un pendant.
Revenir en haut Aller en bas
Mike001
Coordonnateur Littéraire
avatar

Masculin Nombre de messages : 2663
Age : 16
Localisation : West Coast ; Phare Ouest
Date d'inscription : 26/09/2010

Personnages RP
Pseudo: Mike le Fremen
Pseudo : Hannibal Smith
Pseudo : Davy et Mickey

MessageSujet: Re: Gouttes et éclats en sac de noeuds   Mar 26 Juin - 4:37

M'est avis que la première partie est bancale, plus faible en style et maigre en précision, comparée à la seconde, qui elle relève le "niveau".
Il y a également une trop grande répétition du mot "rire" eu égard au nombre de lignes. A cela s'ajoute cette phrase mal construite : "Lorsqu'il arrivait alors dans sa pièce".


Quant à la seconde partie, j'ai l'impression que les deux lignes suivant la première pourraient être mieux construites, notamment afin de fluidifier le tout. Voici comment je les vois :
Citation :
Tout le monde collectionne. Que cela soit des objets, des passions, des amants. Elle, récoltait ses larmes, dont les peines étaient de toutes sortes : chagrin d'amour, injustice, blessures...

Je rencontre également une hésitation sur le point séparant "Jusqu'au jour où" et "Liquidation totale.".

Enfin, je crois que "poussière" (sic) prend un "s" et qu'il y a un espace entre "tristesse" et le point d'interrogation.


Au plaisir de te relire (:

_________________
DÂdädâîsme.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.korea-dpr.com/
Ruby

avatar

Féminin Nombre de messages : 2216
Age : 29
Localisation : 221 B Baker street
Date d'inscription : 04/04/2009

MessageSujet: Re: Gouttes et éclats en sac de noeuds   Mer 27 Juin - 1:31

Merci. Peintre
et au niveau de l'histoire?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Gouttes et éclats en sac de noeuds   

Revenir en haut Aller en bas
 
Gouttes et éclats en sac de noeuds
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Verrine : Crème aux citrons et éclats de meringue
» Gouttes d'eau nouvelles - Premiers essais
» [PROPORTA] Les ranges câbles magnétiques : évitez les noeuds dans vos câbles
» Les Gouttes de Dieu d'Agi et Okimoto
» le fil à gouttes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ter Aelis - Le Forum :: Wilwarin, Métropole Littéraire :: Nouvelles-
Sauter vers: