AccueilBlogFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Exutoire.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lyn

avatar

Féminin Nombre de messages : 125
Age : 21
Localisation : Dans l'énorme cinéma qu'on appelle le monde
Date d'inscription : 03/04/2010

MessageSujet: Exutoire.   Dim 16 Sep - 23:56

C'est une sensation indescriptible que la colère. Ca ronge, ça tord, ça dévore tout ce qui fait notre être. La haine, le ressentiment, le chagrin, la rage.... La colère est à la fois sans visage, et universelle.

Elle est source de puissance. C'est une boule d'énergie qui brûle en nous, qui nous donnerait presque des ailes. C'est un torrent qui nous sort par les yeux, c'est un félin qui rugit, c'est un glacier autour de notre coeur. C'est un tout, et un rien. C'est abstrait, démesuré, inattendu, destructeur, humain.

La colère fait partie de moi. Au moment où j'écris ces lignes, mon cerveau hurle, mes joues sont rouges, et mes yeux bouffis. Aujourd'hui, la colère est chagrin. Elle sera peut-être rancune demain. Il n'empêche que c'est mon acolyte. C'est tout récent, nous venons de nous rencontrer. Au détour d'une dispute, de cris, d'injustice et de non-dits. Au croisement entre la tristesse et l'ignorance. A l'intersection entre la faiblesse, et la résignation.

Ma colère est vicieuse. Elle se cache, elle est discrète, on ne la voit presque pas en tant normal. Elle se nourrit de mes maux, jour après jour, jusqu'à les vomir, inévitablement. Lorsque la colère éclate, c'est comme si je me brisais en milles morceaux. Comme si mon corps ne m'appartenait plus. Qu'il n'était plus que rage et larmes, désespoir et fureur. Les mots m'échappent, les portes se claquent, et arrive la solitude.
En ce jour triste, elle éclate. Elle se répend comme de la lave, en détruisant tout sur son passage. Plus rien ne l'arrête. Les gens que j'aime la rencontre pour la première fois. Peut-être l'ont-ils mérité, peut-être me sentirais-je mieux après ? Est-ce de ma faute ?

La colère anéanti l'espoir et nourrit la culpabilité.

Elle est ma pire ennemie, tout en me tenant chaud. Elle n'est qu'incohérence et contradiction.

Je la hais, cette colère. Elle me débecte, me révulse, me dégoûte, m'effraie. Elle me fait peur, parce que c'est moi.

Aujourd'hui, maintenant, tout de suite, je ne suis que colère.



Dernière édition par Lyn le Lun 17 Sep - 21:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://burn-after-watching.blospot.com
Ruby

avatar

Féminin Nombre de messages : 2216
Age : 28
Localisation : 221 B Baker street
Date d'inscription : 04/04/2009

MessageSujet: Re: Exutoire.   Lun 17 Sep - 0:04

J'aime mieux le troisième paragraphe plus réaliste, plus descriptif et en même temps plus analytique.
Mais je trouve que ton texte manque de force c'est toujours le souci avec l'écrit pour transmettre une émotion, ça en est frustrant même.
Si tu l'écris sous le coup de l'impulsion je trouve que c'est quand même écrit, et réfléchi et que dans ce cas vu qu'il y a quand même toujours une distance tu peux peut être le retravailler ou pour le rendre plus littéraire ou plus abrupt. Enfin je dis ça, je dis rien
Revenir en haut Aller en bas
Green Partizan
Littéraire et rôliste
Littéraire et rôliste
avatar

Nombre de messages : 3948
Localisation : Ici, c'est Saint-Denis.
Date d'inscription : 25/11/2007

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo :
Pseudo :

MessageSujet: Re: Exutoire.   Lun 17 Sep - 18:17

C'est pas mal, ce petit essai un brin lyrique.
Big is beautiful. Non je plaisante, mais c'est quand même assez bref, plutôt le genre courant d'air (chaud en l'occurence).
Tu es assez versée dans l'introspection et la réflexion, mais cette fois, je trouve que tu manques cruellement de contenu. Là, tu aurez dû développer, ou te servir de cette abstraction pour ouvrir sur du concret.

Was passiert ? comme qui dirait. Dis-nous ce qui te met en colère, qu'on soit énervés avec toi ! Là tu ne transmets pas grand chose, et ton coup de loupe sur la colère est trop bref pour disserter dessus.

T'as intérêt à faire mieux la prochaine fois, sinon on va me dire que je suis un mauvais mentor. Blagueur

_________________
.
Revenir en haut Aller en bas
Lyn

avatar

Féminin Nombre de messages : 125
Age : 21
Localisation : Dans l'énorme cinéma qu'on appelle le monde
Date d'inscription : 03/04/2010

MessageSujet: Re: Exutoire.   Lun 17 Sep - 20:24

J'avoue que j'ai un peu écrit sous le coup de la colère (je sais, vous êtes surpris), donc j'ai pas tellement été dans l'analyse, je le regrette un peu maintenant. Je pense que je vais le retravailler bientôt, parce que j'ai toujours des choses à dire à ce sujet, alors autant continuer.
Merci quand même d'avoir pris le temps de commenter, ça me fait très plaisir.

Et Green, promis je vais faire de mon mieux, je voudrais pas ternir ta réputation Heureux
Revenir en haut Aller en bas
http://burn-after-watching.blospot.com
Green Partizan
Littéraire et rôliste
Littéraire et rôliste
avatar

Nombre de messages : 3948
Localisation : Ici, c'est Saint-Denis.
Date d'inscription : 25/11/2007

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo :
Pseudo :

MessageSujet: Re: Exutoire.   Lun 17 Sep - 20:31

C'était une blague, pupillette, flippe pô ^^.

Et même en étant dans l'instantané plutôt que dans le re/travaillé, on peut être bon-ne, je ne critique pas le registre hein, seulement le traitement.

_________________
.
Revenir en haut Aller en bas
Lyn

avatar

Féminin Nombre de messages : 125
Age : 21
Localisation : Dans l'énorme cinéma qu'on appelle le monde
Date d'inscription : 03/04/2010

MessageSujet: Re: Exutoire.   Lun 17 Sep - 21:54

Haha, ne t'en fais pas, j'avais bien compris Heureux ! Toute critique est bonne à prendre, alors j'ai retravaillé un peu. C'est sans doute un peu maladroit par endroit, vu que j'ai perdu un peu l'instant, mais c'est tout aussi réel. Si vous avez des remarques à me faire, je suis plus que toute ouïe !
Revenir en haut Aller en bas
http://burn-after-watching.blospot.com
dale cooper

avatar

Masculin Nombre de messages : 7652
Age : 39
Date d'inscription : 08/09/2008

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo : ▲
Pseudo :

MessageSujet: Re: Exutoire.   Mar 18 Sep - 20:08

Une remarque, pas vraiment. Mes comparses ont déjà mis le doigt sur le défaut principal du texte : tu as écrit sur le coup de la colère, sans pour autant parvenir à la retranscrire. A mon avis c'est parce que tu as voulu la décrire, l'englober, l'isoler pour l'étudier avec un regard extérieur. En fait tu n'as fait que la contourner ^^

Du coup c'est pas très virulent comme rendu. A vrai dire ça oscille entre la description froide et analytique comme le souligne Xupi, et la retransmission d'un état d'esprit précis (ici et maintenant). Mais on a surtout l'impression (en tout cas moi) que tu as voulu généralisé TON état d'esprit à une constante universelle, pour mieux l'appréhender et la restituer de façon "factuelle".

Du coup ça perd en force et en caractère !

La preuve par l'écrit : il y a trop d'énumérations ! en plus ce sont pour la plupart des synonymes ou des dérivés issus du champs lexical de la colère. Ca n'apporte rien de pertinent et de personnel.


Moi je te conseillerai plutôt d'écrire quelque chose de neuf et de poignant et de personnel... sans que tu sois obligée d'étaler ta vie : c'ets ça la magie de l'inspiration, réussir à utiliser son expérience personnelle pour raconter autre chose.

Revenir sur ce texte serait une perte de temps. Vaut mieux se souvenir de l'impression du moment et s'en servir pour rebondir et créer un nouveau texte.


Revenir en haut Aller en bas
http://dvb96.over-blog.com/
Lyn

avatar

Féminin Nombre de messages : 125
Age : 21
Localisation : Dans l'énorme cinéma qu'on appelle le monde
Date d'inscription : 03/04/2010

MessageSujet: Re: Exutoire.   Mer 19 Sep - 21:42

Je comprend tout à fait ton point de vue. Quand je le relis, je sais pourquoi je suis en colère, alors ça ne me choque pas, mais pour un point de vue extérieur, c'est sans doute une simple description de la colère en général.
C'est juste tellement difficile pour moi de retranscrire avec des mots un sentiment aussi violent et indescriptible. Ce que j'ai écris, c'est vraiment ce que je ressens, c'est d'ailleurs un des seuls texte aussi sincère que j'ai eu l'occasion d'écrire. J'avais besoin d'écrire ce texte (l'exutoire comme titre veut tout dire), mais je crois en effet que j'ai pas vraiment atteint mon objectif :/ ! J'ai encore beaucoup à apprendre, alors je réessaierais peut-être, un jour où la situation correspondra.

Merci beaucoup d'avoir commenté, ça m'permettra d'améliorer tout ça à l'avenir et ça me fait plaisir.

Heureux
Revenir en haut Aller en bas
http://burn-after-watching.blospot.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Exutoire.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Exutoire.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Humour=exutoire?
» John TITTENSOR (Australie)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ter Aelis - Le Forum :: Wilwarin, Métropole Littéraire :: Nouvelles-
Sauter vers: