AccueilBlogFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Pavane Nocturne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ruby

avatar

Féminin Nombre de messages : 2216
Age : 29
Localisation : 221 B Baker street
Date d'inscription : 04/04/2009

MessageSujet: Pavane Nocturne    Lun 17 Sep - 1:31

Pavane de Gabriel Fauré


*******************************************




PAVANE NOCTURNE



L'obscurité vient de tomber sur la ville. La nuit, la cité arbore un visage différent. Silencieuse, secrète.

Elle, est perdue. Tous ses repêres habituels sont recouverts d'un voile sombre et inquiétant.
Elle est seule et désemparée. Elle veut rentrer chez elle et marche d'un pas assuré.

Au loin, elle apercevoit à chaque recoin de rue, des groupes d'hommes aux visages durs. Elle évite de les croiser. Elle craint ce qui pourrait arriver; angoisse d'adopter la mauvaise attitude et ne sait pas si à leur inivtation elle doit répondre ou refuser d'engager la conversation. La solution au moindre mal.

Ici être femme revêt un tout autre sens.
Les regards des hommes lui renvoient sa fragilité. Ses masques de terreur lui rejettent sa faute, sa liberté. Dans les parages, certains droits ont un sexe.
Elle n'est rien, un simple objet avec lequel ils décident de jouer si l'envie leur prend. Elle ne pourra les empêcher. Désemparée, elle s'imagine différents scénarii jusqu'au plus terrible.

Imperceptiblement, l'angoisse monte en elle. Elle cache ses mains tremblantes tout en tentant de garder un visage impassible. Elle a des noeuds au ventre. Elle cherche à oublier le danger qui la menace. Sa respiration est saccadée par la peur.

Un homme qui vient de la croiser, fait demi-tour et commence à la suivre. Elle change de ruelle pour le semer.
Elle n'ose pas jeter un coup d'oeil derrière son épaule pour voir s'il est toujours là. Mais elle ressent sa présence.
Elle a envie de fuir en courant, mais elle n'en fait rien. Elle panique à l'idée qu'il puisse l'attaquer.
Elle marche, en accélérant la cadence. Elle mesure de plus en plus le risque qui la guette. Elle cherche du regard une aide quelconque. Personne.
Elle traque la moindre lumière, le plus petit bruit l'avertissant d'une issue.

Trop tard.

En peu de temps l'homme se trouve à sa hauteur et lui bloque le passage. Elle cherche à l'esquiver et à passer sur le côté. Il la gifle violemment puis la plaque contre le mur, la haine au regard.
Sans desserer les dents, il lui ordonne de se taire et de se laisser faire.Sinon il la saignera comme une putain.

Elle tente de se débattre, mais la peur lui ôte toute force. Son cri reste figée au fond de sa gorge.
Tout se passe très vite. C'est flou. C'est sale. Elle voit l'atroce se dérouler sans pouvoir l'empêcher.
Il lui enlève ses vêtements, brutalement, maladroitement. Il tire sur son pantalon. Explose les boutons de sa chemise. Elle pleure, implore.
Il la frappe à nouveau, il veut la faire taire, la réduire. Il la bat. A chacun de ses gestes, un coup de poignard la blesse dans son corps, dans sa tête. C'est le chaos.
Il la balance inerte quelques instants plus tard au sol.
Abandonnée au milieu des ordures et dans les débris de son être.

Son corps étendu ne peut plus se relever. Elle non plus.

Les quelques hommes du quartier, passent, aveugles au drame. Des heures passent.
Inconsciente au temps et à la douleur qui s'accumulent.



Revenir en haut Aller en bas
Grendelor
Rôliste
avatar

Féminin Nombre de messages : 3940
Age : 37
Localisation : Dans son coeur
Date d'inscription : 25/12/2007

Personnages RP
Pseudo: Grendelor
Pseudo : Lùthien
Pseudo : Pr. Lim

MessageSujet: Re: Pavane Nocturne    Lun 17 Sep - 16:30

Je n'ai pu regarder la vidéo, étant au boulot. Je reverrais ce soir.

Pour le texte. je trouve le début difficile à lire. D'abord :

Citation :
La nuit, la cité arbore un visage différent. Silencieuse, secrète.
J'aurai mis "silencieux, secret". Pour moi ces adjectifs vont avec visage. Et déjà, ça me heurte.

Citation :
Elle, est perdue.
Je n'arrive aps à définir si la virgule est voulue ou non. Pour moi elle ne l'est pas.

Citation :
Elle craint ce qui pourrait arriver; angoisse d'adopter la mauvaise attitude et ne sait pas si à leur inivtation elle doit répondre ou refuser d'engager la conversation. La solution au moindre mal.
C'est lourd, difficile à saisir alors qu'en vérité c'est très simple. La solution "du" moindre mal? J'hésite. Y'a un truc qui cloche en tout cas.

Par contre, à partir du moment où tu passes à l'angoisse, al boule au ventre, on se laisse emporter, ça coule tout seul. C'est moche mais ça se dévore.


_________________

Revenir en haut Aller en bas
http://www.unsoufflededetente.com/
Ruby

avatar

Féminin Nombre de messages : 2216
Age : 29
Localisation : 221 B Baker street
Date d'inscription : 04/04/2009

MessageSujet: Re: Pavane Nocturne    Lun 17 Sep - 18:35

Merci grendy pour le com'
La vidéo c'est la musique sur laquelle j'ai écrit en fait.
En fait à la base j'avais écrit silencieuse, la ville arbore un visage différent la nuit, j'aurai peut être du le garder après tout.
J'ai eu du mal à lancer le début car j'ai voulu rajouter du texte, mais je ne savais pas trop comment.
La virgule est voulue, je voulais bien différencier la femme de la ville.
J'avoue cette phrase est très laborieuse je vais réfléchir pour en créer une plus simple.
Revenir en haut Aller en bas
Green Partizan
Littéraire et rôliste
Littéraire et rôliste
avatar

Nombre de messages : 3950
Localisation : Ici, c'est Saint-Denis.
Date d'inscription : 25/11/2007

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo :
Pseudo :

MessageSujet: Re: Pavane Nocturne    Jeu 20 Sep - 12:33

J'ai déjà vu passé pas mal de texte traitant de ce sujet, et ma foi, on lit parfois de vraies merdes.
Mais je dois dire que j'ai trouvé ce texte assez bon, malgré le thème plus qu'éculé et le traitement ultra-classique.
Il y a notamment - c'est mon avis - une bonne gestion de la chronologie, qui s'attarde quand il faut s'attarder, qui ne traîne pas sur des détails morbides inutiles. L'écriture est fluide et ça se lit vraiment bien (c'est peut-être un peu bref, d'ailleurs).
Bon, par contre, il est évident qu'on voit le truc arriver à 100 bornes, mais j'imagine que tu n'as pas essayé d'empêcher ça.

Tes personnages principales sont toujours des femmes, Xupi ? Tu n'essaies pas d'écrire au masculin ? (si tenté qu'il y ait une """"écriture au masculin"""")

_________________
.
Revenir en haut Aller en bas
Tr0n

avatar

Masculin Nombre de messages : 3306
Age : 37
Date d'inscription : 13/03/2008

Personnages RP
Pseudo: Sucedebout
Pseudo : Grocube
Pseudo : Tron

MessageSujet: Re: Pavane Nocturne    Jeu 20 Sep - 12:53

Ci joint mon commentaire.

Je rejoins l'avis de Grendelor sur la phrase initiale. J'ai aussi été marqué, mais je ne crois pas l'avoir marqué.

http://dl.dropbox.com/u/73306228/TER-AELIS/COMMENTAIRES/Pavane%20Nocture%20-%20Commented%20By%20Tr0n.doc
Revenir en haut Aller en bas
Ruby

avatar

Féminin Nombre de messages : 2216
Age : 29
Localisation : 221 B Baker street
Date d'inscription : 04/04/2009

MessageSujet: Re: Pavane Nocturne    Jeu 20 Sep - 13:04

Merci pour les commentaires les boys! je réponds à chacun.

Oui c'était fait exprès, je ne cherche pas à sauver mes personnages. Et bien vol de nuit avec Green', je pense qu'il est plus facile d'écrire sur son propre sexe, car on peut se mettre à la place du perso. Je suis sure que Tron ne sera pas d'accord avec moi. Mais en tant qu'apprenti, je ne me vois pas écrire de suite sur quelque chose que je ne pourrai pas vivre, imaginer. J'essaie dans mes textes d'être réaliste, et c'est difficile de se mettre à la place de l'autre même si je le fais mais qu'à moitié encore avec mes persos.
Et je trouve ça pas mal des persos féminins au premier plan, c'est pas si fréquent que ça.

Tron, merci pour ce commentaire très détaillée. Il est vrai que je prends pas assez de temps pour réfléchir, pour reprendre les mots sur le papier, c'est parce que je déverse d'un coup ce qui me vient à l'esprit, et il me semble toujours que c'est une trahison de reprendre le premier jet qu'on y perd de l'instantané, je sais l'écriture c'est justement pas ça. De plus j'ai un blocage à exprimer, développer les émotions, car je les ressens, et quand je les détaille je trouve qu'elles ont moins de force. Alors que c'est vrai qu'il est primordial d'ajouter des mots, des images pour le lecteur se sente à la place du perso., de l'auteur.
Pour les masques de terreur, je parlais des hommes. Et pavane a cause de la musique de faure voir au dessus de mon texte j'ai suivi la rythmique pour ecrire et une danse oui
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pavane Nocturne    

Revenir en haut Aller en bas
 
Pavane Nocturne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rêverie nocturne
» Nocturne des Coteaux de la Citadelle - Liège - 3 octobre 2009
» ciel nocturne et filés d'étoiles
» Ballade nocturne.
» La Nocturne des coteaux - Liège - aura lieu le 3 octobre 2009...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ter Aelis - Le Forum :: Wilwarin, Métropole Littéraire :: Nouvelles-
Sauter vers: