AccueilBlogFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Point

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Point   Sam 29 Sep - 1:33


Nom: .


Spectateur du destin malin je me fais maître du mien...

Ne voudrions nous pas devenir l'Ange, ainsi volant aux cieux leurs éternels secrets.
Découvrir la liberté fondée de ces lieux abandonnés, ces lieux qui ne savent rien ou presque.
Je regarde mais ne vois pas que pourtant là haut est ici bas, et de ma simple main j'offre à mon être, mon destin l'impossible.

-L'impossible n'est pas dit-il un jour-


Alors...
L'impossible étant possible j'invente ce qu'il n'est, ne fût, et ne serait.
Je m'invente, je crée ce qui me compose et me décompose, je prends pour me donner. Je n'offre plus rien au monde de ce qu'il connaît, je suis , maintenant et de cette liberté retrouvée il se nourrit. Jalouse l'intangible réalité qui s'oppose à nous, chaque instant est cette preuve que le rêve est vérité et que de celui-la même qui fût accusé nous naîtrons vrai.
Par un beau jour de pluie.

Alors...
Mon inerte voyage prend fin avant de n'avoir même commencé et c'est en cela que je comprends.


Savoir ce que je sais ne m'apporte rien car il reste ce que je ne sais pas.

Citation :
Aide pour la correction par mon amie Error
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Point   Lun 1 Oct - 13:16

Ce n'est pas si mauvais quand m^me ?
Non.
Revenir en haut Aller en bas
Tr0n

avatar

Masculin Nombre de messages : 3306
Age : 36
Date d'inscription : 13/03/2008

Personnages RP
Pseudo: Sucedebout
Pseudo : Grocube
Pseudo : Tron

MessageSujet: Re: Point   Lun 1 Oct - 13:33

Et de ma main, je juge ton fusain.

Élague la haie. Garde une cohérence sonore, évite les subordonnées relatives, ces mots qui putréfient le funambule et transforme son fil en corde trop large. Il y en a 7 pour 12 lignes en moyenne. C'est beaucoup, beaucoup trop. Rend l'ensemble plus aérien. Et comment syntaxiquement et grammaticalement peut-on marquer le léger d'une liberté retrouvée ? A toi d'imaginer une solution stylistique.

Je n'ai malheureusement guère le temps de m'appesantir sur les bibliothèques en ce moment et de faire un commentaire plus conséquent.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Point   Mar 2 Oct - 14:31

J'ai mis un long moment juste pour comprendre ce que tu voulais me dire ...
Et pour pouvoir l'adapter au texte
J'ai donc simplement fais des reformulations et libérer quelques espaces. C'est vrais que je me suis perdus dans du beaucoup trop lourd pour une idée de base qui exprime tout le contraire.

Je pense proposer de mon œil d'amateur un texte plus "aérien" sans avoir forcément changer trop de choses.

Pour ta réflexion:
Citation :
Et comment syntaxiquement et grammaticalement peut-on marquer le léger d'une liberté retrouvée ?

Si j'ai bien compris ce que tu voulais dire je vais te répondre que:

C'est l'évolution de l'histoire
Justement le sujet est là et uniquement là, retrouvé quelque chose de naturel.

Il n'est pas ici question d'une constante que est imputée à la logique de ce monde mais bel et bien de ma vision de la liberté au sens le plus aboutit qui soit.
Crée sa liberté


Je pense que je suis totalement hors sujet en te disant ça mais au moins j'en ai profité pour expliquer mon écrit

______________________________________________________________________________________________

Spectateur du destin malin je me fais maître du mien.

Ne voudrions nous pas devenir Ange, ainsi volant aux cieux leurs éternels secrets.
Découvrir la liberté fondée de ces lieux, qui ne savent rien ou presque.
Je regarde mais ne vois pas que pourtant là haut est ici bas et de ma simple main j'offre à mon être mon destin l'impossible !

Alors...

Tout étant possible j'invente ce qu'il n'est, ne fût, et ne serait.
Je m'invente, je crée ce qui me compose et me décompose, je prends. Je n'offre plus rien au monde de ce qu'il connaît, je suis , maintenant et de cette liberté retrouvée il se nourrit. Jalouse, l'intangible réalité qui s'oppose, prouve que le rêve est vérité et que de celui-la même qui fût accusé nous naîtrons.

Et puis

l'inerte voyage prend fin avant de n'avoir même commencé et c'est en cela que je comprends :

-Savoir ce que je sais ne m'apporte rien car il reste ce que je ne sais pas-
Revenir en haut Aller en bas
dale cooper

avatar

Masculin Nombre de messages : 7652
Age : 38
Date d'inscription : 08/09/2008

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo : ▲
Pseudo :

MessageSujet: Re: Point   Dim 21 Oct - 16:44

Il reste encore trois poids qui viennent plomber cette "légèreté" de la liberté retrouvée. Du coup ça donne toujours l'impression d'une position de refus, comme si on ouvrait la cage d'une créature qui refuse de s'affronter à cette liberté :

Citation :
Je n'offre plus rien au monde de ce qu'il connaît, je suis , maintenant et de cette liberté retrouvée il se nourrit.
=> syntaxe trop "inversée" : le sens ne coule pas de soi. Au contraire : les inversions jouent en défaveur de l'acceptation (tu vis dans le déni mec !)



Citation :

Jalouse, l'intangible réalité qui s'oppose, prouve que le rêve est vérité et que de celui-la même qui fût accusé nous naîtrons.
=> qui que que qui : 4 hit combo !!!!


Citation :
-Savoir ce que je sais ne m'apporte rien car il reste ce que je ne sais pas-
le final lui-même n'arrive toujours pas à se détaché. Et justement tu cherches à exprimer un détachement. Or ici, on a plus l'impression d'un renoncement
Revenir en haut Aller en bas
http://dvb96.over-blog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Point   

Revenir en haut Aller en bas
 
Point
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rail de mise au point pour macro
» Bague pour objectifs OM avec indication de la Mise au Point
» Notre asso "point de croix et compagnie" de Lorient
» [Sondage] De l'usage du clignotant en rond-point ...
» poules et poulettes au point de croix

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ter Aelis - Le Forum :: Wilwarin, Métropole Littéraire :: Nouvelles-
Sauter vers: