AccueilBlogFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Lilith

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lilith
Littéraire et rôliste
Littéraire et rôliste
avatar

Féminin Nombre de messages : 2638
Age : 28
Localisation : Intermédiaire.
Date d'inscription : 04/05/2008

Personnages RP
Pseudo: Lilith
Pseudo : Erylie
Pseudo : Madalyn

MessageSujet: Lilith   Ven 19 Nov - 17:17



Lilith se balade sous l'ombrelle de ses cils. Elle se cache car elle n'est pas rassurée. Sa vitrine n'est pas aussi remplie que celle des autres car elle est critique vis à vis d'elle même et ne poste pas tout. Lilith aimerait vous emmener dans ses ailleurs.



Cerceau Cerceau Cerceau Cerceau



Exangue de passages en exergue
Où l'histoire d'une correspondance entre lui et elle. D'un monde à l'autre. Si proches pourtant.

Mes jupes soufflent. Mes lèvres tourbillonnent.
Mes souvenirs se tortillent, s'étirent en filigranes. Tout autour de Moi. Et tout autour de Moi, les princesses courent pieds nus dans les rues. Et je ris.

- Ne danserez-vous pas avec Moi?



L'imprécis
Pour rendre hommage à Caroll Lewis qui a su m'enchanter. Imprécis car inconstant, une chanson-histoire à plusieurs facette sur les relations à deux. Ou trois.


Nacht und Nebel
La Nuit et le Brouillard. la double consonne tatouée sur la peau. Un poème sur la douleur, parce que j'en avais besoin.

Un regard, qui s'attarde, retarde sur sa poitrine, fine, amoindrie, amaigrie ou s'enlace, s'entrelace la double consonne, assommante consonance, subtile et nubile concupiscence sur ses pores apeurés, étranglés et colorés par les branches brutes, brutales, brûlantes et abrutissantes de ces lettres alitées sur sa peau. Car le temps plus jamais ne s'étend, et que le four malheureusement est décidemment sans retour.


Poèmes courts
Libre inspiration de Haiku japonais sans prétendre les égaler ni même leur ressembler.

Caressée par le sel.
Sodome,
Ma douce.

Du pourpre vespéral
Au gris ébène.
Les rêves faits chair.


Les mauvaises résolutions
Un poème sur les choix. Les bons et les mauvais. Ceux que l'on croit prendre alors qu'ils nous sont imposés.


Désirs
Viens. approche. Encore. Continue. Plus. Vite. Prends. Moi.



Glouglou
Du printemps.


Cerceau Cerceau Cerceau Cerceau





Sadie
Sur le thème "Grain de beauté et de folie". Ma nouvelle la plus aboutie je pense. Sur une enfant qui pourrait être tellement dans un monde ou l'on attend si peu des autres.


Celui dans l'Ombre
Un récit. Une comptine. Pour vous entrainer dans un monde qui n'est pas le votre. Qui n'est pas pour vous. Comprendrez-vous qui vous parle ?

Un, deux, trois, Les ténèbres sont là.
Quatre, cinq, six, Le silence regne en bas.

Un, deux, trois, La pénombre d'ici,
quatre, cinq, six, avale les étourdis.



Dernière soirée
Un de mes premiers textes ici. Une tranche autobiographique comme je n'en produit pas souvent. Pour exprimer le désarroi et la violence des gens qui s'aiment parfois.


La Valse
Un autre de mes premiers textes. Sur la condition de fille. Sur la peur de décevoir et d'être un peu ce que l'on doit.


Procrastination
Un essai sur le "Je", le temps d'un voyage.


Le Ravissement
Nouvelle sur une page particulière de la Bible.


Alcoolisation
Mes mouvements sont lourds. Ma tête est lourde. J’ai soif. Non je n’ai pas vraiment soif, mais je ne peux empêcher mes mains d’attraper les verres et les bouteilles, ni mes lèvres de les vider avec gourmandise. Oui, je suis gourmande ce soir, d’ivresse et de danse. Je retourne vers la piste et vacille sans m’en rendre vraiment compte.




Neus
Neus se laissa aller dans l’herbe épaisse qui bordait la rivière. Tout paraissait éblouissant sous ses paupières baignées de soleil. Une coccinelle grimpa sur sa main mais la petite fille n’y prêta pas attention. Derrière le mur de ses yeux clos, un nouveau monde prenait doucement vie.



Brume
De sommeil et de rêve.




38.
L’hiver était déjà bien entamé quand les deux hommes se présentèrent à l’orphelinat. La neige tombait sans interruption depuis le matin. Le craquement de leur pas avait éparpillé les oiseaux dans le ciel et mit fin au silence alentour. Leurs vêtements chauds faisaient trembler d’envie les enfants derrières les fenêtres. Lorsqu’ils frappèrent à la porte, la neige s’arrêta.





Dans le gynécée.
Autour d'un texte de Cordélia.
La jeune prostituée sentait les petits doigts se perdre parfois dans sa chevelure. Elle se laissa aller à cette caresse innocente et ferma les yeux. Il lui semblait flotter loin au dessus du lit, porter par les mouvements de la brosse dans ses cheveux. Des allers-retours si semblables pourtant à ceux qui peuplaient ses nuits. Milena serra ses lèvres l’une contre l’autre. Et alors, comme venu de partout et de nulle part à la fois, Onda fredonna, envahissant de musique les oreilles de Milena.






Pour la Gloire.
Je choisi ma robe la plus noire. Celle avec les dentelles. Ce soir, je me moule dans une robe qui s’aguiche, pour que tu me vois, comme jamais. Je déambulerai, un verre de champagne à la main et le mouvement de mes hanches dans leur fourreau sombre fera tourner les bulles des mâles avisés.




La reine dans le désert.
Miriamélé relève la tête, sa nuque lui fait mal, ses yeux sont gonflés et douloureux. Devant elle, des hommes et des femmes avancent, sans fin et sans espoir. L’un d’eux porte une gourde à ses lèvres. La jeune fille gémit. Tellement soif, elle a tellement soif. Ses épaules s’affaissent, elle jette un dernier regard aux dunes qui frémissent sous le soleil.



Cerceau Cerceau Cerceau Cerceau

_________________
Il y a en toi le gâchis d'un soleil qui sommeille, plusieurs fois, on t'a dit : "Révèle".

I believe in you.

Vitrine de Lilith


Dernière édition par Lilith le Ven 27 Mai - 22:41, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
 
Lilith
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lilith
» [ Lilith Saintcrow] Danny Valentine, tome 2 : Par-delà les cendres
» chez Lilith et Truman... Le samedi 24 juillet 2010.
» Fiche d'identité de Lilith
» Sailor Lilith

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ter Aelis - Le Forum :: Vitrines-
Sauter vers: