AccueilBlogFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Sonate

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cocoon
Rôliste
avatar

Masculin Nombre de messages : 985
Age : 26
Localisation : Dans 14 plans stellaires en simultané
Date d'inscription : 26/12/2010

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo :
Pseudo :

MessageSujet: Sonate    Lun 17 Déc - 7:12

Je referme tout doucement la porte derrière moi. Voilà, nous sommes seuls. Il est neuf heures du matin, je viens d'arriver et déjà je suis dans le bain. Je sens encore la douce chaleur du café me parcourir de l'intérieur, réveillant tranquillement tout mon corps. Il fait bon dans la pièce, mes yeux profitent du silence pour se laisser aller, explorer un peu l'endroit: je remarque une tapisserie aux teintes sucrées, sans ornements muraux, quelques meubles où dorment encore des pots de fleurs, une simple table, deux chaises et un lit à baldaquins dans le coin droit. Un tapis en forme de chat gris et blanc ronfle en silence sur le sol, juste en dessous de l'abat jour en lanterne jaune. La lumière encore allumée vient se mêler aux premiers rayons du soleil, tout de bronze et d'or, qui soulèvent les rideaux de dentelles pour caresser la joue d'une petite créature, assise sur la chaise.

On pourrait l'ignorer par mégarde, tant elle est discrète, mais elle est là. Des crayons disposés autour d'elle comme tant de compagnons de jeux, prêts à faire chanter leur mine sur une fenêtre de blanc, posée sur la table. L'un d'eux est déjà au travail, tout aussi silencieux que sa maîtresse. Celle-ci, de ses deux grands yeux verts, fixe avec attention le morceau de papier, faisant de son mieux pour retranscrire tout ce que son imagination lui montre. Quelques brins de chocolat viennent se glisser devant ses paupières, chutant de son front en une cascade cacaotée. Des pommettes en forme de meringue soutiennent avec ardeur les deux émeraudes, attelées à leur tâche, tandis qu'un bout de langue tente tant bien que mal de trouver des ondes d'inspiration, s'agitant comme une antenne sur des lèvres aux airs de mangues.

La lumière du soleil jouant à saute mouton sur ses mains agiles, on pourrait presque y voir des reflets de vert tant les rayons se plongent dans son regard, qui à son tour illumine toute la pièce. Je sens un parfum de roses, de miel, de bouton de fleur. Ça sent le printemps. Comme au dehors. Par la fenêtre, on peut voir les arbres du parc en plein éveil après un long sommeil, quelques oiseaux s'envoler ou se percher dont le chant traverse la vitre pour accueillir cette nouvelle matinée.

Ma petite merveille de discrétion remonte un pan de chocolat derrière son oreille tout en continuant son travail. Je ne crois pas qu'elle m'ait seulement remarqué. M'approchant à pas timides, comme un croyant devant son pape, un promeneur devant l'oiseau rare, j'arrive jusqu'à sa table. Là, son nez d'un marbre blanc parfaitement taillé se relève et pointe dans ma direction. Nos yeux se touchent et j'assiste à un deuxième lever de soleil: ses deux petites lèvres se tirent en un sourire remplit d'une joie sincère. Les meringues grimpent et se plissent, puis elle lâche son crayon pour me serrer dans des bras encore frêles.

Après quelques secondes d'un silence uniquement coupé par nos respirations, je me recule pour voir son visage en entier:

— Alors, Catherine, il parait que tu as enfin eut ton cadeau?

L'enfant secoue la tête avec une vigueur euphorique.

— C'est super alors! Tu me le montres?

Ses doigts passent une nouvelle fois dans ses cheveux pour les remonter derrière l'oreille, me laissant voir plus clairement un dispositif couleur chair caché derrière celle-ci. L'engin est tout en courbes, lisse, dont une partie s'enfonce vers le marteau de Catherine.

— Woa...! Tu as été gâtée on dirait, tu es contente?

Ses mains s'emballent alors, essayant de décrire aussi vite que possible tout ce que son esprit leur transmet. Elle me montre la fenêtre, puis son oreille, et commence à me parler du chant des oiseaux.

______________________________

Idée de texte venue grâce au dernier texte d'Aillas. Je me suis dit que ce ne serait pas mal de laisser pour un soir planètes et empires pour une simple chambre d'enfant. Certes, c'est très rose-meringue, mais c'est fait pour, et franchement ça fait du bien d'écrire sur ça de temps en temps Content . En espérant que vous aurez pris plaisir à traverser cette petite bulle.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Ruby

avatar

Féminin Nombre de messages : 2216
Age : 28
Localisation : 221 B Baker street
Date d'inscription : 04/04/2009

MessageSujet: Re: Sonate    Lun 17 Déc - 17:52

Coucou Cocoon!
Je commente très rapide car je suis au travail ( et c'est mal!)
Hum réaction en demi-teinte, effectivement c'est assez agréable de glisser dans ce type d'atmosphère mais je trouve que c'est un peu raté, tu utilises des images étranges ou maladroites; ça mériterait d'être retravaillé. On sent que tu as voulu baigner ton texte dans la métaphore des fois ça marche et des fois c'est dissonant. Si j'ai le temps jeudi je te le commente en détaillé.
Revenir en haut Aller en bas
dale cooper

avatar

Masculin Nombre de messages : 7652
Age : 39
Date d'inscription : 08/09/2008

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo : ▲
Pseudo :

MessageSujet: Re: Sonate    Ven 21 Déc - 12:56

Je rejoins assez xù à propos des métaphores : certaines sont assez maladroites ou trop alambiquées pour être vraiment efficace. On sent que tu as voulu travailler cet aspect, mais du coup on a aussi l'impression que tu as un peu forcé le trait ^^ (point trop n'en faut !)

Quant au fond, on je te confirme : c'est agréable de lire ce genre d'histoires simples et gaies. Ca change et ça ouvre une fenêtre de quiétude dans la journée ^^

Revenir en haut Aller en bas
http://dvb96.over-blog.com/
Cocoon
Rôliste
avatar

Masculin Nombre de messages : 985
Age : 26
Localisation : Dans 14 plans stellaires en simultané
Date d'inscription : 26/12/2010

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo :
Pseudo :

MessageSujet: Re: Sonate    Ven 28 Déc - 19:31

Vous pouvez me souligner des passages qui vous ont marqué ? Ceux que vous avez trouvé maladroit j'veux dire Kawaï (pour la peine, trois coups de martinets)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Cocoon
Rôliste
avatar

Masculin Nombre de messages : 985
Age : 26
Localisation : Dans 14 plans stellaires en simultané
Date d'inscription : 26/12/2010

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo :
Pseudo :

MessageSujet: Re: Sonate    Jeu 15 Aoû - 18:27

Je referme tout doucement la porte derrière moi. Voilà, nous sommes seuls. Il est neuf heures du matin, je viens d'arriver et déjà je suis dans le bain. Je sens encore la douce chaleur du café me parcourir de l'intérieur, réveillant tranquillement tout mon corps. Il fait bon dans la pièce, mes yeux profitent du silence pour se laisser aller, explorer un peu l'endroit: je remarque une tapisserie aux teintes sucrées, sans ornements muraux, quelques meubles où dorment encore des pots de fleurs, une simple table, deux chaises et un lit à baldaquins dans le coin droit. Un tapis en forme de chat gris et blanc ronfle en silence sur le sol, juste en dessous de l'abat jour en lanterne jaune. La lumière encore allumée vient se mêler aux premiers rayons du soleil, tout de bronze et d'or, qui soulèvent les rideaux de dentelles pour caresser la joue d'une petite créature, assise sur la chaise.

On pourrait l'ignorer par mégarde, tant elle est discrète, mais elle est là. Des crayons disposés autour d'elle, prêts à faire chanter leur mine sur une feuille de papier posée sur la table. L'un d'eux est déjà au travail, tout aussi silencieux que sa maîtresse. Celle-ci, de ses deux grands yeux verts, fixe avec attention le morceau de papier, faisant de son mieux pour retranscrire tout ce que son imagination lui montre. Quelques mèches viennent se glisser devant ses paupières, chutant de son front. Des pommettes en amandes soutiennent ses deux yeux émeraudes, attelés à leur tâche, tandis qu'un bout de langue tente tant bien que mal de trouver des ondes d'inspiration.

La lumière du soleil jouant à saute mouton sur ses mains agiles. Je sens un parfum de roses, de miel et de bouton de fleur. Ça sent le printemps, comme au dehors. Par la fenêtre, on peut voir les arbres du parc en plein éveil après un long sommeil, quelques oiseaux s'envoler ou se percher dont le chant traverse la vitre pour accueillir cette nouvelle matinée.

Ma petite merveille de discrétion remonte un pan de cheveux derrière son oreille tout en continuant son travail. Je ne crois pas qu'elle m'ait seulement remarqué. M'approchant à pas timides, comme un promeneur devant l'oiseau rare, j'arrive jusqu'à sa table. Là, son nez délicatement taillé se relève et pointe dans ma direction. Nos yeux se touchent et j'assiste à un deuxième lever de soleil: ses deux petites lèvres se tirent en un sourire remplit d'une joie sincère. Elle lâche son crayon pour me serrer dans des bras encore frêles.

Après quelques secondes d'un silence paisible, je me recule pour voir son visage en entier:

— Alors, Catherine, il parait que tu as enfin eut ton cadeau?

L'enfant secoue la tête avec une vigueur euphorique.

— C'est super alors! Tu me le montres?

Ses doigts passent une nouvelle fois dans ses cheveux pour les remonter derrière l'oreille, me laissant voir plus clairement un dispositif couleur chair caché derrière celle-ci. L'engin est tout en courbes, lisse, dont une partie s'enfonce vers le marteau de Catherine.

— Woa...! Tu as été gâtée on dirait, tu es contente?

Ses mains s'emballent alors, essayant de décrire aussi vite que possible tout ce que son esprit leur transmet. Elle me montre la fenêtre, puis son oreille, et commence à me parler du chant des oiseaux.

_______________________________

J'ai enlevé les métaphores qui me paraissaient de trop, remanié quelques tournures que je trouvais effectivement maladroites, en espérant que ça a allégé un peu le texte général Satisfait 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sonate    

Revenir en haut Aller en bas
 
Sonate
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Tolstoï, Léon] Le bonheur conjugal, La sonate à Kreutzer, Le diable
» Joyeux anniversaire Sonate!
» [Destremau, Jean-Baptiste] La sonate de l'assassin
» [J'ai lu]Sonate de l'assassin/J.Baptiste Destremau
» [Collection] Azur (Dupuis)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ter Aelis - Le Forum :: Wilwarin, Métropole Littéraire :: Nouvelles-
Sauter vers: