AccueilBlogFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'Humanité Réunie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thelesias

avatar

Masculin Nombre de messages : 82
Age : 25
Date d'inscription : 09/01/2013

MessageSujet: L'Humanité Réunie   Lun 21 Jan - 1:22

Dans cet ensemble de textes courts, qui paraîtront de temps à autres, je vais présenter une fresque qui va raconter les événements ayant suivi l'unification de l'humanité, à travers des articles de presse, des discours, des débats télévisés et ainsi de suite, comme si je prenais des faits historiques réels. Je m'essaye à ce mode de narration dont j'espère qu'il vous plaira

Identité reconnue. Joachim Vespues, professeur d’histoire contemporaine à l’Université de Géopolitique Générale de Yamoussoukro, secteur 145. Nous avons trouvé plus de huit billions de fichiers ayant trait à vos mots clés « Unification + Crise + Etats-Unis + Conflits + Empereurs ». Nous vous proposons les cinquante premiers, par ordre de pertinence.

La Grande Libération, an 0, discours d’Auguste. (An 2450 du calendrier grégorien)

« Peuple du Monde !

Aux occidentaux qui s’enorgueillissaient hier encore de dominer le monde, je dis ceci : les démagogues incompétents et corrompus qui vous gouvernaient ont été mis en échec en une nuit ! Nous tenons sous notre contrôle la Maison Blanche, le président des Etats-Unis et tout son gouvernement, ainsi que le Palais Gouvernemental de la Fédération Européenne et les cinq membres du directoire unifié. Vos installations nucléaires, comme celles de toute la Terre, ont été anéanties, vos avions sont cloués au sol et vos systèmes informatiques paralysés !

Vous nous connaissez sous des noms divers qu’il s’agisse d’Ouroboros, Illuminatis, Cercle Intérieur, mais tout ce que vous croyez savoir de nous est faux, excepté une chose : nous voulions contrôler le monde, et désormais nul ne peut plus s’opposer à nous. Pendant des millénaires nous nous sommes préparés. Nos affidés infiltrés dans vos gouvernements vous dissimulaient notre existence, cachant à votre vue l’existence de millions d’êtres humains prêts à agir le moment venu ! Et le moment est venu. Tout ce temps passé à acquérir une science supérieure, à fourbir nos armes, pour ce jour où nous vous délivrons de votre aveuglement !

Car oui, nous voulions le monde mais non pas pour des fins égoïstes, pour accroître le pouvoir que nous avions déjà. Nous voulions le monde car vous, peuples d’Occident, vous êtes servi de votre pouvoir d’élection pour élire des beaux parleurs ne se souciant que de leur profit personnel, ne résorbant ni votre pauvreté, ni cette fameuse crise économique qui dure depuis des décennies. Menant des guerres de domination en vue de s’accaparer les ressources, soumises à un capitalisme égoïste et aux grands groupes privés, vos élites se sont vendues comme des prostituées à leurs riches amis, bradant votre destin pour assurer leur futur.

Mais vous, peuples d’Occident, portez une lourde responsabilité ! Quand vous êtes-vous inquiétés du sort fait aux populations exploitées d’Orient ? Quand vous êtes-vous détourné de votre misérable quotidien en tentant d’acquérir une vue d’ensemble ? Jamais ! Votre étroitesse d’esprit, votre incapacité à comprendre que vos pays ne sont rien mais que l’Humanité est tout, ont amené le monde jusqu’à cette époque de grand péril où les cieux sont pollués, les énergies fossiles épuisées, les tensions toujours plus fortes entre les nations ! Votre égoïsme, votre détermination à rentrer de votre travail et à vous affaler sur votre canapé devant votre télévision sans vous soucier des problèmes du monde et à ne surtout vous inquiéter de rien est la cause de tous les maux. Satisfaits d’être des moutons vous avez donné votre caution à des Foster, à des Lancourts, qui vous envoûtent avec leurs discours mous et consensuels, vous avez donné votre bénédiction à des commissions et à des petits fonctionnaires incompétents, à une bureaucratie grippée par le népotisme et les privilèges !

Vous avez renversé vos rois, et pour quel résultat ? Une oligarchie de profiteurs et de parvenus qui se moquent bien de l’intérêt du monde sans parler de celui de leurs électeurs. Et cela vous a convenu ! Tandis que la planète nourricière tombe en morceaux sous vos pieds, vous restez plongés dans l’apathie et la torpeur sans rien oser, sans rien entreprendre, vous accrochant à votre quotidien vide de sens. Pathétique ! Peuples d’Occident, je suis Auguste, dirigeant de l’Humanité Rassemblée. Puisque vous êtes si férus de démocratie et si attachés à vos dirigeants élus, sachez ceci : nous allons donner le choix à vos chefs, rejoindre ou non l’Humanité Rassemblée.

Mais sachez aussi que ces robots humanoïdes de combat qui ont annihilé vos blindés, que ces satellites générateurs de faisceau qui ont détruit vos silos nucléaires, ne sont qu’une infime partie de ce qui fait notre supériorité technologique. Sachez que nous pouvons guérir le cancer, les maladies orphelines, le sida, que nous connaissons le secret d’une énergie propre et gratuite pour tous. Voilà ce que nous pouvons vous offrir ! Et pourtant, nous savons que vos dirigeants élus à qui nous rendrons bientôt la liberté vont refuser notre offre et nous traiter de terroristes. Mais désormais vous avez eu l’occasion de nous entendre et de nous voir, et je vous le demande, peuples d’Occidents, avec ce que nous pouvons offrir, allez-vous laisser encore une fois vos oligarchies despotiques et aveugles vous priver de tout progrès ? Quand ils refuseront notre offre, réagissez, soulevez-vous ! Prouvez que vous n’êtes pas ces veaux que l’on conduit à l’abattoir. Et sachez que les nations qui ne nous rejoindront pas ne subiront aucune attaque de notre part mais seront privées de forces armées et ne bénéficieront d’aucuns des progrès que nous pouvons offrir. Mesurez bien, alors, les conséquences de votre choix.

A vous, peuples d’Orient, je dis ceci : voici venu la fin de votre oppression ! Tandis que vos frères et sœurs d’Occident conquéraient le droit à l’élection, ils en abandonnaient immédiatement le droit pour s’asservir aux dictats de leurs maîtres financiers et de leurs intermédiaires politiciens. Vous, vous n’avez jamais eu ce choix ! Dirigé ici par des corrompus se réclamant d’un idéal utopique, là par des fous d’un dieu qui n’existe pas, ou encore par des chefs issus de putsch et de fausses révolutions, votre destin ne vous a jamais appartenu, vous n’avez en fait jamais cessé d’être les propriétés de maîtres différents qui jamais ne vous ont autorisé à les déchoir. Contrairement aux peuples d’Occident vous ne portez pas la responsabilité de votre souffrance et de votre asservissement ! Mais aujourd’hui et pour toujours, cela prend fin.

En ce moment même les braves soldats de l’Humanité Rassemblée, dans leurs Armures Propulsées, aidées du réseau satellitaire offensif, détruisent les bases militaires étrangères sur vos sols respectifs ! Ces monuments vivants à la domination d’une nation par une autre n’existeront plus dans quelques heures. Vos dictateurs, vos rois, vos oligarques, sont en train d’être mis aux arrêts et seront jugés ! Humains d’Afrique, de Chine rurale, de Corée du Nord, humains opprimés, humains réduits à l’inhumanité par l’ignominie de vos tyrans, nous passerons sous peu parmi vous pour distribuer des vaccins contre les maladies qui vous terrassent, nous irriguerons les terres infertiles, nous transformerons les déserts en oasis, nous mettrons au pas les bandes armées qui vous terrorisent, nous détruirons les fanatiques religieux qui lapident et tranchent des mains, et cela aujourd’hui même !

Vos fléaux appartiennent au passé ! Voici venu le temps où l’Humanité est Rassemblée, voici venu le temps où tous les humains sont frères et sœurs et où vous, hommes et femmes du sud, serez les égaux de vos pairs du nord, non plus dans les discours mais dans les faits. Nous savons que vous doutez, que vous êtes peut être terrorisés, inquiets à tout le moins ! Votre peur est compréhensible mais vous verrez qu’elle n’a pas lieu d’être ! Nous ne sommes pas comme vos anciens maîtres, nous croyons que le concept ne nation est inepte et porteur de division, nous croyons qu’il n’y a qu’une seule race humaine et qu’aucun humain n’est supérieur à un autre ! Nous savons que l’humanité est son propre Dieu et que Dieu n’est qu’un stratagème de plus destiné à vous asservir, nous savons que la maladie que l’on nomme communisme n’est que prétexte à des régimes confiscatoires et oligarchiques, nous savons que le capitalisme financier est mortifère et provoque d’ineffables souffrances ! Nous savons que le suffrage universel direct n’est qu’une course à la démagogie, l’élection de celui qui promet le plus, du plus charismatique et non pas du plus compétent ! Mais aujourd’hui, aujourd’hui tout cela prend fin ! Aujourd’hui nous vous apportons notre philosophie, celle de la Vraie Liberté.

Ce que nous vous proposons est simple et constitue le seul moyen de concilier le droit du peuple à disposer de lui-même avec la nécessaire centralisation du pouvoir et l’impératif jamais respecté en ce monde de confier le pouvoir à des gens capables de l’exercer avec sagesse. On pourrait résumer cela par le qualificatif de « monarchie parlementaire » mais ce serait une erreur. Permettez-moi de vous expliquer à l’aide du schéma qui apparaît derrière moi.

Il y aura l’Assemblée des Sages, composée des plus grands philosophes, écrivains, historiens, théoriciens de la politique, économistes, hommes d’états, de toutes les nations, dont vous élirez les six cent membres en fonction de leurs travaux. Cette Assemblée aura pour charge de trier les candidats qui se porteront candidats pour exercer l’Imperium. Oui, c’est un Empereur de l’Humanité qui sera désigné. L’Assemblée aura pour charge de déterminer si ces candidats réunissent les indispensables qualités nécessaires à la charge suprême. Dévouement à la race humaine, abnégation, intelligence, sagesse, culture, énergie, habileté, esprit d’innovation, de sacrifice. L’Empereur élu fixera les grandes orientations du gouvernement de l’humanité et prendra au jour le jour les grandes décisions qui nécessiteront rapidité, discernement et vivacité et qui ne peuvent attendre votes et tergiversations. Il garantira la liberté d’expression, de critique, les droits individuels de chacun, une justice indépendante et issue du peuple, pour le peuple, et n’aura aucun droit de regard sur celle-ci. Voyez l’Empereur comme un Président à vie, condition indispensable pour qu’une action politique sur la durée, indépendante des mouvements d’humeur irraisonnés du corps électoral puisse être accomplie.

Ne vous y trompez pas ! Tout à chacun peut se présenter au Tri de l’Assemblée pour devenir Empereur, vous, votre voisin, votre fille, votre grand père… Et tout à chacun pourra voter et désigner un candidat, un Empereur, parmi ceux sélectionnés par l’Assemblée. Ne croyez pas non plus que l’Empereur puisse désigner son successeur, il ne pourra choisir que celui qui exercera l’intérim le temps que vous, citoyens de l’Humanité Rassemblée, puissiez élire son successeur. Ne croyez pas non plus que l’Empereur soit le seul à décider !

Vous élirez la Chambre Haute et la Chambre Basse. La Chambre Haute sera l’exécutante des volontés impériales autant que celles du peuple, appliquant les volontés du souverain élu de la façon la plus propice dans chacun des secteurs d’Empire Humain, au niveau local, en conciliant les particularismes et les nécessités de procéder avec subtilité, mais néanmoins avec fermeté. Les Hauts feront également connaître vos préoccupations à l’Empereur et à son gouvernement, représenteront leur secteur d’élection et voteront des projets de lois approuvés par l’Empereur sur lesquels il jugera l’arbitrage populaire nécessaire.

La Chambre Basse sera composée de spécialistes de chaque corporation. Patrons, ouvriers, journalistes, techniciens, fonctionnaires, artisans, agriculteurs, restaurateurs, artistes. Toutes les grèves éventuelles, mouvements sociaux, réformes du code du travail, seront votées légalement dans la Chambre Basse, de même qu’elle aura pour charge d’émettre des recommandations à l’intention de la Chambre Haute et de l’Empereur, pour améliorer l’efficacité de chaque secteur d’activité. L’Empereur, justement, disposera d’un droit de veto lui permettant de bloquer un projet voté à la Chambre Basse dont les conséquences économiques ou sociales, mal considérées par les rédacteurs, seraient nocives, mais pour se faire il devra bénéficier de l’appui de la Chambre Haute dans un vote au six dixièmes. Sachez également que les Deux Chambres, après consultation de l’Assemblée des Sages, pourront déchoir un Empereur qui abuserait de ses pouvoirs pour devenir un tyran. Le vote, dans ce cas, devrait se faire au huit dixième, et ne pourrait avoir lieu qu’une fois tous les dix ans. Aucun Empereur ne pourrait porter atteinte à ce droit sans se mettre immédiatement hors la loi.

Voyez, Peuples du Monde ! Un échantillon de dirigeants compétents qui ne pourront vous duper sur leurs capacités dans lequel piocher ! Un dirigeant pouvant ancrer sa politique sur la durée ! Les salariés et fonctionnaires pesant réellement dans l’appareil politique sans pour autant être les esclaves de mouvements syndicaux non représentatifs, une Chambre Haute appliquant les décisions gouvernementales à l’échelle humaine. Nous vous offrons la Vraie Liberté, la démocratie capacitaire. Nous vous offrons la science et la médecine ! Nous vous offrons de purifier la Terre des blessures abominables que vous lui avez causé ! Il vous suffit d’embrasser notre cause, celle de l’Humanité Rassemblée !

Je suis Auguste, et pendant des décennies j’ai été le chef d’un mouvement secret comptant des millions d’affidés dévoués visant à ce que, un jour, nous abandonnions notre pouvoir occulte et nous transmettions le pouvoir réel au peuple et à un dirigeant sage élu par les siens, pour qu’un jour vous puissiez vous libérer de vos chaînes tangibles ou non et donner à la race humaine un destin digne d’elle. Je suis heureux plus que je ne saurais vous l’exprimer avec des mots de voir de mon vivant ce jour pour lequel nous avons, moi et les miens, sacrifié toute notre vie. Peuples d’Occident, Peuples d’Orient. Peuple qui s’est enchaîné, peuple que d’autres ont emprisonné, vous étiez ennemis, vous étiez l’exploitant et l’exploité, vous étiez les terroristes et les terrorisés. Mais aujourd’hui, si vous acceptez la main que je nous vous tendons, vous serez égaux, frères et sœurs dans l’Humanité Rassemblée. Dans l’Empire des Hommes. Alors, je vous en conjure, mes frères et mes sœurs humains, marchez avec moi vers un horizon de paix et d’unité.

Aujourd’hui le monde a changé, aujourd’hui est venu le temps de la paix.

Une seule race, un seul peuple, un seul gouvernement. »


***


An 14 après la Première Unification, extrait d’un débat sur la Chaîne Politique Internationale avec, pour invités, M. Joshua Kempfer ancien général Israélien, Mlle Samantha Smalyan, économiste agréée à l’Assemblée des Sages, et M. Khalil Mongossa, ethnologue et sociologue expert sur les questions d’identité culturelle, arbitré par Mlle Sarah Meyers, directrice du pôle politique sur la CPI.

« M. MONGOSSA : Oh vous savez, les américains, dans leur ensemble, se rendent bien compte que leur situation est invivable. Mais le fait qu’ils aient été la seule nation d’Occident dont le peuple n’ait pas forcé le gouvernement à rejoindre l’Humanité Rassemblée vient du fait qu’il faut bien se dire, et je le rappelle en particulier pour les plus jeunes de nos spectateurs, que pendant des décennies ils ont été les gendarmes du monde et qu’il semblait impensable à leur population qu’ils ne le restent pas pour l’éternité. Ou tout du moins, ils auraient accepté d’être mis sur un pied d’égalité avec les autres nations si leur chute avait été progressive, mais le couperet est tombé de faço…

MLLE MEYERS : Couperet, couperet ! Vous parlez de l’Unification tout de même. Et puis vous dites que les américains dans leur ensemble se rendent compte que leur situation est invivable, mais est-ce qu’un récent sondage ne dit pas que 54% de la population voit comme une chose primordiale l’existence des Etats-Unis encore aujourd’hui ?

M. MONGOSSA : Oui, oui bien sûr, le mot couperet était simplement une façon de parler, je ne suis pas de ces révisionnistes qui voient en l’Unification un grand impérialisme. Mais même si ça semble difficile à croire pour nous, pour les américains c’était bien la lame du bourreau qui s’est abattue, mettant fin à leur domination. Quant aux américains, donc… Vous savez, je ne crois pas vraiment à l’authenticité des sondages publiés dans les gazettes. Avec le renforcement du Patriot Act, et de toutes ces lois liberticides nées de l’isolationnisme des Etats-Unis par rapport au reste du monde, le gouvernement peut directement modifier les sondages publiés dans les rédactions. Non réellement, je pense que l’américain moyen réalise que vivre dans un pays qui parvient à peine à être auto suffisant, dont le niveau technologique ne cesse de baisser, qui est terriblement pollué et qui est, paradoxalement, bien moins démocratique que le reste du monde pourtant dirigé par un Empereur, n’est pas une situation enviable.

M. KEMPFER : Si je puis me permettre, je serais moins optimiste que vous à ce sujet. Voyez-vous avant que les bombes nucléaires iraniennes n’anéantissent Israël, avant la Deuxième Shoah, nous étions, en Israël, dans le même état que les américains aujourd’hui. Isolés, cernés de toute part, oppressés et méprisés de la soi-disant communauté internationale. Et nous diffusions force émissions patriotiques présentant Israël comme une citadelle inexpugnable à l’abri du danger pour maintenir le moral aussi haut que possible, même si au final… Ce que je veux dire, ne vous énervez pas, Sarah, c’est que bien sûr ils ont tort de voir l’Empire Humain comme l’ennemi, mais que puisque les américains pensent être cernés de toute part par une meute de loups à l’affût et qu’ils arrivent encore à vivre tant bien que mal, et que l’emprise de leur gouvernement est très forte, ils vont probablement se replier de plus belle dans leur coquille. Et donc…

MLLE SAYAN : Ils vivent plutôt mal que bien ! Non parce qu’il faut, un moment donné, dire la vérité aux gens. En vertu de la Libre Adhésion proposée à l’occident, nous allons les laisser crever de faim, les américains ! Le fait que leur dollar ne circule plus qu’en interne, que tous les produits d’importation soient impossibles à se procurer, que l’industrie soit en déclin exponentiel, que le chômage atteigne des taux endémiques en dépit des chiffres truqués de l’administration Vetterman… Vous voyez, si je puis me permettre de faire un parallèle, leur économie rappelle celle de l’URSS avant son effondrement. Je pense qu’ils n’en ont plus pour longtemps. Et puis, mais ça, monsieur Mongossa l’expliquera mieux que moi, il y a les scandales à répétition liés au train de vie des sénateurs américains que la propagande ne peut plus cacher.

MLLE MEYERS :
Ah oui, les sénateurs qui, rappelons-le pour nos téléspectateurs, sont élus à vie désormais, et ressemblent bien davantage aux soi-disant sénateurs romains de l’antiquité qu’aux élus de nos Deux Chambres. Mais d’ailleurs, et je pense que de nombreux téléspectateurs se posent la question, comment se fait-il que les américains, si prompts à critiquer l’Imperium donné à notre dirigeant, ne comprennent pas que nous pouvons à loisir critiquer Constantin Ier – d’ailleurs vous ne vous en privez pas Mlle Sayan – mais que, eux, disparaissent à la moindre moue ambiguë à l’endroit du « président », Vetterman et de sa Commission pour la Sécurité Intérieure.

M. MONGOSSA : Hé bien cela résulte d’un auto-aveuglement collectif, voyez-vous aucun américain n’admettra jamais vivre dans une dictature n’ayant rien à envier aux républiques dites « bananières » qui existaient auparavant, parce que quand on a occupé la position qui était la leur avec toute la culture américaine qui était la leur eh bien on a beaucoup de mal à… »


29 ans après la Première Unification, extraits d’archive de Canal 98, 15 juin, 14h05


Mlle Banerjee :
Et en exclusivité pour canal 98, le reportage tant attendu. Sans plus de tergiversations, retrouvons notre journaliste infiltré au cœur de la Base Lune. Pour des raisons évidentes de sécurité – le Dominion Américain pouvant être à l’écoute de nos communications – nous ne vous communiquerons pas sa position exacte pas plus que son identité. Et maintenant… cher monsieur, ou madame X, comment est la Base Lune ?

Parasites et bruits blancs se succèdent tandis que la liaison entre la Terre et son satellite peine à s’opérer. Finalement une série de clichés holo apparaissent sur les écrans, représentant un complexe de plastacier grisâtre manifestement conçu pour se fondre avec le sol lunaire. De hautes spires, des silos et des hangars sont visibles et le caractère militaire des installations apparaît clairement à travers les barbelés et les tourelles automatiques. Soudain, une voix déformée commente.

X : Vous voyez là l’extérieur de la Base Lune, Melissa. Sans entrer dans des détails qui me mettraient en danger, disons que j’ai pu y accéder avec l’aide bienveillante de quelques personnes introduites dans le dispositif du Dominion.

Mlle Banerjee : Cher X, je crois qu’avec ces images nous avons la confirmation que notre gouvernement fait plus que mener des exercices militaires à la limite de l’atmosphère n’est-ce pas ?! Car, si je ne suis pas une experte, je reconnais là des silos de missiles CVM, des spires à rayon… bien loin de ce que le Dominion Américain qualifie « d’installations scientifiques ». Doit-on forcément en déduire… le pire ?

X : Le professeur Severin, que vous avez la chance d’avoir sur votre plateau, pourra vous parler plus précisément de la psychologie des dirigeants du Dominion et, mais en ce qui me concerne il est clair que ces installations sont une pièce maîtresse de ce que j’appellerais clairement, un effort de guerre. De plus, j’ai pu pénétrer à plusieurs reprises à l’intérieur de la Base Lune et je puis vous assurer que les quatre-vingt mille soldats américains stationnés dans ce qui est réellement, une ville souterraine, subissent la même propagande que ceux de la Terre et ne parlent que du jour où ils détruiront le Gouvernement Impérial Unifié, ou, comme ils l’appellent, la Tyrannie. Je n’ai pas pu me rendre dans les zones les plus sensibles évidemment, mais je suis en mesure d’affirmer que des entraînements de combat au sol ont lieu chaque jour et que les silos à missile interplanétaire font l’objet de toutes les attentions… dans ce contexte il me semble évident que la mobilisation de nos forces spatiales n’est pas un hasard.

Mlle Banerjee :
Mais enfin, et là je m’adresse à vous cher professeur, c’est assez incroyable que le Dominion puisse envisager d’attaquer le reste du monde ! Je suis sûr que nos holosenseurs se demandent « mais comment est-ce possible qu’ils soient en situation d’attaquer qui que ce soit ! ». Notre gouvernement ne nous dit-il pas depuis des années qu’ils vont s’effondrer dans l’an suivant ?

Professeur H. Severin : Hum je pense que notre gouvernement n’est pas à blâmer. Qui pouvait prévoir le Grand Séisme d’il y a six ans ? Nos garnisons mexicaines ont été anéanties par la catastrophe et le Dominion s’est promptement emparé du reste du pays ainsi que de toutes les terres touchées, reconstruisant, aidant, du moins en apparence, et de là la défection des populations concernées étaient inévitables. C’est un fait connu que le désespéré se tourne vers le premier sauveur venu. Et puis le fait que le Conseil Suprême américain ait découvert dans l’ancien Canada, des gisements fossiles n’était pas non plus de ces choses prévisibles…

Ex-Général Banders :
Oui bon, mais il ne fait aucun doute que les américains se feront renvoyer dans leurs bidonvilles puants si ils nous attaquent! Professeur Severin, vous expliquez pourquoi leur économie tient toujours mais ne donnez pas l’impression qu’ils représentent une menace sérieuse ! Sortons un peu du fantasme, huit cent millions de personnes ne peuvent tenir contre sept milliards ! Alors bien sûr ils ont une base lunaire, et nous pas. Oui c’est vrai c’est une situation fâcheuse mais elle résulte de ce fait que quand leur hégémonie était encore d’actualité ils étaient les seuls à pouvoir se payer une telle fantaisie, et que depuis l’Unification, les fonds publics étaient sollicités dans toutes les directions. Toutefois… cette Base Lune, ne signifie pas grand-chose. Pensez que nous disposons des canons orbitaux, capables d’intercepter tous les projectiles ennemis avant qu’ils n’entrent dans l’atmosphère, et de répliquer avec la dernière énergie contre les lunaires. Et croyez-moi, le plastacier ne résiste pas à un flot de métal en fusion se déplaçant à huit cent mille kilomètres heure ! A moins que X n’ait vu là-bas quoique ce soit capable de circonvenir notre dispositif…

X :
Non, non. Pour tout dire les soldats et les sous-officiers n’ont aucune idée précise de la suite des évènements et n’ont pas toute leur lucidité. Personnellement même si il semble évident que nous allons attaquer les premiers de façon préventive, je ne suis pas convaincu qu’eux veuillent nous attaquer, je pense en fait qu’il s’agit d’une comédie poussée de la part du Dominion pour souder sa population autour d’un ennemi commun. Et même si ils nous attaquaient… figurez-vous que le personnel de la Base Lune est encore équipé d’armes à projectiles non accélérés ! Cela en dit long sur leur retard dans tous les domaines. Non, mon immersion derrière leurs lignes me permet d’affirmer que nous n’avons rien à cr…


29 ans après la Première Unification, extraits d’archive de différentes chaînes, 15 juin, 15h00 – 23h00

HOLO NOVA

Andra Marle : c’est la panique totale ! Le panache de fumée recouvre des dizaines de kilomètres, il y a des émeutes ! L’onde de choc a fait naître un cratère immense qui a englouti toute la capitale, la capitale a disparu ! Oh mon dieu, oh mon dieu c’est vide, je m’approche du bord et je vois un grand trou, immense, des bouts d’immeubles brisés, des corps calcinés… Oh si vous pouviez voir ce que je vois… hé mais qu’est-ce que vous… non lâchez moi, lâch…

James Huston :
à Sidney les gens fixent le ciel, et même si une réaction énergique de l’armée a évité les pillages et les émeutes, la terreur est palpable. Désormais toute le monde sait que Nouvelle Paris a été entièrement rasée et chacun se demande si… oh mais attendez, il y a des combats ! Le ciel se dégage et je crois discerner des explosions… attendez j’augmente la portée de mes implants oculaires et je vais brancher la diffusion dessus… voilà, vous voyez ce que je vois ? Les force spatiales ont engagé l’ennemi !

VOLTINFO

Sighvatur Sigurhansson : Je… c’est… nous sommes en mesure d’affirmer… Nouvelle-Paris a été entièrement détruite et à la place subsiste juste une fosse géante. Tokyo et Moscou… ont également été touchées mais nous ne savons pas encore dans quelles proportions. L’onde de choc planétaire rend les communications longues distances difficiles mais ce que nous pouvons affirmer c’est que le Dominion Américain vient de… perpétrer une Troisième Shoah à l’aide d’une arme inconnue. Et que nos forces spatiales… que nos forces spatiales combattent en ce moment même.

Flora Castiglione :
Depuis le centre de commandement Venise, nous voyons décoller de plus en plus d’appareils comme vous pouvez le constater ! L’éclat verdâtre derrière moi résulte des tirs répétés des lanceurs de plasma anti-orbite mis en batterie, et du peu que nous glanons il ne fait aucun doute que les forces du Dominion sont en train de subir une défaite cuisante ! Nous ne pouvons pas à l’heure actuelle vous dire pourquoi ils n’emploient pas à nouveau… l’Arme, mais quoiqu’il en soit passé la surprise initiale, nos vaillantes Forces Spatiales abattent le juste courroux des populations massacrées sur les assassins qui se tapissent sur la Lune !

Marcus Kaitala : On nous annonce que Sa Majesté l’Empereur est vivante ! Je répète, Sa Majesté est en vie ! La situation est encore floue mais il semble que l’Empereur ne se trouvait pas dans la capitale ! On nous promet une communication à 00h ! Gloire à Sa Majesté, Gloire au Gouvernement Libre de la Terre, à mort le Dominion !

FRONTLINE

André Silva Ribeiro : La riposte est en cours ! Nos troupes héroïques déferlent dans le Dominion ! Comment vous pouvez le voir je me tiens sur ce véhicule de commandement antigrav à l’arrière d’une colonne de blindés lourds ! La ligne de fortification frontalière a été enfoncée en quelques heures à peine et laissez-moi vous dire qu’il n’y a pas eu de prisonnier parmi les soldats fanatisés du Dominion ! Nos troupes spatiales, après avoir balayé toute opposition au-delà de l’atmosphère, bombardent les objectifs militaires ennemis et avec ce tir de barrage pour nous ouvrir la voie, nous progressons à grande vitesse ! Objectif Washington ! A mort le Dominion ! Gloire au Gouvernement Libre de la Terre !


29 ans après la Première Unification, 16 juin, 00h00, diffusion mondiale de l’Empereur Sylphe Ier


« Peuple de la Terre !

Le Dominion Américain, usant d’une arme qui nous était inconnue, est parvenu à tromper notre maillage de canons orbitaux. Des ondes cohérentes se sont abattues sur la Cité-Capitale, Nouvelle Paris, et l’ont entièrement rasée, tuant trente-sept millions d’êtres humains innocents. Moscou et Tokyo ont ensuite été visées quelques dizaines de minutes après, mais les IA des canons orbitaux avaient enregistré les déflagrations au sol et ont pu s’auto modifier pour percevoir les ondes cohérentes et viser ces dispositifs alors qu’ils tiraient, de sorte que Moscou et Tokyo n’ont subi qu’un léger tremblement de terre.

Nous sommes tous hors de danger, à présent. Les installations lunaires américaines ont été détruites jusqu’à leurs fondations et nos troupes s’enfoncent dans le Dominion en détruisant toute opposition.

Mes frères et sœurs humains, la barbarie, inhumaine, justement, dont viennent de faire preuve les dirigeants du Conseil Suprême du Dominion les prive par la même de tout droit à un procès ou à la clémence. Je jure ici devant vous que nous n’aurons pas de repos avant de les avoir trouvé et de les avoir tué comme les animaux fous et enragés qu’ils sont.

Au vingtième siècle, après que des millions de personnes aient été exterminées par un régime sanguinaire, les hommes de cette époque se sont dit « plus jamais ». Au 21éme siècle, après que les bombes atomiques iraniennes se soient abattues sur Israël, anéantissant neuf millions d’âmes, les hommes et les femmes se sont dit « plus jamais ». Personne ne s’est dit « plus jamais » après Hiroshima et Nagasaki. Les hommes de cette époque pensaient sans doute que certaines nations, certaines peuples, ont le droit de massacrer des civils innocents et d’infliger des dommages irréparables à notre planète mais nous pas.

Aujourd’hui je dis : « plus jamais » et je me donnerais les moyens de cette politique. Je présenterais aux différents corps légaux le décret d’Unification, qui passera outre le consentement des pays composant le Dominion Américain et les incorporera de force, pour créer une seule nation, un seul état, comme nos pères fondateurs le voulaient au départ. Les fous et les génocidaires seront éliminés, les esprits lavés de la propagande et la paix rétablie, je vous en fais le serment.

Vive le Gouvernement Libre de la Terre et puissent les dieux de l’humanité se montrer meilleurs dans le futur qu’en cet instant. »


Dernière édition par Thelesias le Jeu 14 Fév - 20:09, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ruby

avatar

Féminin Nombre de messages : 2216
Age : 28
Localisation : 221 B Baker street
Date d'inscription : 04/04/2009

MessageSujet: Re: L'Humanité Réunie   Jeu 31 Jan - 12:24

Hello TV'!

Bon je suis un amour, car j'ai lu tout ton texte et je te commente, je pense que la longueur et peut être le style journalistique en a rebuté certains, tu le fais très bien, tu as une certaine maîtrise de style.
Même s'il me semble que le premier " article" est un peu trop long pour un discours, car je l'imagine déclamer et ça me parait un peu trop long.

Un conseil si tu comptes faire une sorte de grand recueil d'articles qui créent une histoire, il me semble mieux que tu mettes ça dans les tomes longs et que tu l'alimentes à ton envie. Qu'en penses-tu?

Je trouve vraiment le concept intéressant, je l'avais envisagé un moment pour un " roman" que j'envisageai d'écrire ( il est en morçeau) et que je pensais garnir , entrecouper de nombreuses coupures de journaux.
Revenir en haut Aller en bas
Thelesias

avatar

Masculin Nombre de messages : 82
Age : 25
Date d'inscription : 09/01/2013

MessageSujet: Re: L'Humanité Réunie   Jeu 14 Fév - 18:24

Hey, désolé de ne répondre que maintenant Heureux

Donc d'abord je sais pas la longueur me semble convenir, après tout c'est un peu LE bouleversement mondial et les milliards de gens qui écoutent doivent être tellement transis d'inquiétude/choc/etc que le discours leur paraîtra sans doute plutôt court. Puis c'est aussi une sorte d'introduction, chaque texte peut se lire indépendamment mais quand même si on les prend l'un après l'autre ça va mieux et comme le gros discours est vraiment la "base" il fallait qu'il soit assez conséquent pour tout aborder je pense.

Mais justement comme chaque texte est indépendant est ce que ça a vraiment sa place dans les tomes longs ? Cela me semble plutôt un recueil de nouvelles en fait.

Mais, cher tutélaire, si tu penses que ce serait plus approprié dans les tomes longs tu peux déplacer le sujet y a pas de soucis.

Merci d'avoir commenté en tout cas Heureux

La suite est là Heureux
Revenir en haut Aller en bas
dale cooper

avatar

Masculin Nombre de messages : 7652
Age : 39
Date d'inscription : 08/09/2008

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo : ▲
Pseudo :

MessageSujet: Re: L'Humanité Réunie   Dim 24 Fév - 13:42

Tout d'abord avant d'entrer dans le vif du sujet : la publication. Si en effet tu souhaites faire un recueil de nouvelles ou d'articles autour de ce monde et de cette histoire, peu importe finalement qu'il soit dans la bibliothèques des longs ou des nouvelles, tant qu'on s'y retrouve. La bibliothèques des longs a cet avantage que tu peux poster tes chapitres les uns à la suite des autres dans un post unique pour chaque, sans qu'ils ne soient entrecoupés par des commentaires éventuels.

Pour les nouvelles c'est un peu moins cadré, mais je trouve que l'idée de mettre à jour le premier post en rajoutant les chapitres successifs, n'est pas très pratique. Déjà parce qu'on ne verra pas nécessairement quand tu la mets à jour, et ensuite parce que le nouveau lecteur qui va découvrir le sujet va voir un premier post aux dimensions démesurées, et ça risque bien de le rebuter (oui le lecteur lambda de TA n'a que peu de temps à consacrer à la lecture, donc il estime ce temps consacré en fonction de la taille du texte !). Ce n'est qu'un préférence personnelle, mais poster tes chapitres dans des réponses séparées, me semble plus facile pour tout le monde (y compris pour toi puisque tu n'as pas à éditer ton premier post à chaque fois). Mais tout ceci ne sont que des détails de lectures.


Quant aux textes à proprement parlé :

Le discours d'investiture, ou l'annonce du Nouvel Ordre Mondial = j'ai pas du tout accroché. Comme l'a soulevé Xù, c'est bien trop long pour un discours politique qui se veut immédiat, historique et fondateur. C'est pas tant la "longueur" en mots ou en durée du texte qui me chagrine le plus, mais plutôt son contenu : Tu abordes pas mal d'idées et tu les balaies avec une dialectique simplissime et très dirigée. Par exemple lorsque tu parles de schisme entre le Nord et le Sud, l'Occident et l'Orient, c'ets vraiment caricatural et presque condescendant dans l'idée sous-jacente, en fait ça donne l'impression que tu pars uniquement du point de vue occidental et que le discours universel, n'est pas si global que ça. Au contraire, on sent même que tu délaisses totalement le rapport aux particularités locales. A vrai dire c'est ce qui m'a le plus dérangé : il y a une vision mondiale très réduite bien loin de la vision holistique dont ce réclame le personnage orateur.

Autre exemple, tu imposes une idée très forte à un auditoire mondial : tu annonces au Monde que la Religion est sans valeur et que Dieu n'existe pas. C'est un point de vue comme un autre, mais je doute très fortement que vouloir bâtir un système politique international et libre en évinçant aussi facilement l'un des points cruciaux de l'Humanité, se fasse aussi facilement que dans les pages qui suivent ^^

C'est essentiellement pour ces détails de fonds que je n'ai pas accroché à l'amorce de ton univers. Une cohérence un peu bancale avec une logique minimaliste et un peu évasive. D'autant plus que tu utilises des termes et des idées fortement connotées : Ouroboros, Illuminati, négationnisme, Shoah, conflit Israélo-arabe... ça fait très conspirationniste ton groupe secret. Dans l'imagerie populaire les loges maçonniques, les Majestic 12 et autres bohemian club, sont exclusivement des groupes de riches et influents occidentaux qui ne complotent pas pour le bien de l'Humanité, mais pour leur seuls profits. Le Nouvel Ordre Mondial n'étant qu'un fantasme fédérateur et démagogue (bah si ! une monnaie unique en Europe, une monnaie unique en Amérique du Nord... si c'est pas des décisions pour le bas peuple tout ça !). Du coup j'y crois pas trop, mais à la limite c'est juste qu'une partie de l'histoire (bon dommage que tu veuilles la prendre comme point nodal pour la suite des interventions).

Une dernière chose à propos de ce discours populaire : la partie sur l'organigramme constitutionnel, c'est sympa pour un juriste, mais dans la vraie vie je doute qu'il y ait beaucoup de pégus qui aient jamais entendu parler de Chambre Haute et de Chambre Basse et qui seraient à même de comprendre la portée de cette partie du discours (faut déjà être allé à la fac pour être à l'aise avec ce type de sujets.... et là tu t'adresses au Monde entier, y compris au Sud et à l'Orient telles que tu les as décrites avec ta vision occidentale... ah oui ! on en revient à cette remarque du début, tu vois même le commentaire est ourovore ^^).


Quant à la suite, les interventions journalistiques = déjà c'est une forme que j'aime bien utiliser moi-même, je trouve que c'est une forme de narration transversale très dynamique et qui a l'avantage de se montrer concise et efficace en très peu d'espace.

J'ai bien mieux apprécié cette seconde partie où tu prends un recul de quelques années pour continuer à planter le décors et justifier l'évolution du monde. Là pour le coup il y a une certaine forme de logique. De mon point de vue, c'ets surtout puisqu'on a basculé dans le SF et la prospection. On est désormais dans l'anticipation, donc il n'y a plus besoin de repères avec le monde actuel, là oui tu peux te sentir libre de faire ce que tu veux, on te suivra beaucoup plus facilement, contrairement au "décollage" de l'intro où tu dois faire en sorte de rendre crédible l'embranchement entre notre réalité et cette réalité parallèle que tu vas décrire par la suite (Irulan te le dirait mieux que moi ^^ ).

Il y a juste un tout petit détail, qui à mon avis redrait ces interventions beaucoup confortables : la ligne temporelle. A mon avis, 14 ou 29 ans, c'ets vraiment trop peu pour voir un changement radical et un monde aussi bien divisé et "stable". Je me demande si ces laps de temps ne sont pas un peu courts au vu de ton histoire ; du négationnisme au bout de 14 ans c'ets un peu prématuré à mon avis ! (et fais gaffe avec ce genre de termes : de nos jours on peut risquer la prison rien que pour prononcer ce mot en public...)


Donc du coup oui c'ets intéressant comme travail de projection. Et je t'avouerai que j'aime assez l'ambiance qui se créer à travers ce zapping télévisé : ça me rappelle beaucoup le conflit entre le NOD et le GDI, les conflits du Tibérium dans les premiers Commander&Conquer(Kane, les communistes, le terrorisme ideologique tout ça tout ça... tiens d'ailleurs ça me fait penser que tu n'abordes pas trop la question écologique ^^)
Revenir en haut Aller en bas
http://dvb96.over-blog.com/
Thelesias

avatar

Masculin Nombre de messages : 82
Age : 25
Date d'inscription : 09/01/2013

MessageSujet: Re: L'Humanité Réunie   Dim 24 Fév - 21:39

Putain ça c'est du commentaire Kawaï

Je suis fort aise que tu aies pris le temps de répondre tout ça donc je vais essayer de faire point par point.

D'abord le discours, très décrié ^^ Donc oui tout ce que tu dis est assez vrai mais d'un autre côté pour le coup ce discours est moins adressé aux gens fictifs de ce monde d'anticipation qu'à vous les lecteurs pour que vous compreniez les grandes lignes du monde que je développe, et pour ça j'ai voulu poser d'un coup les bases. Ceci dit je me rends compte que ce qui me semblait un peu artificiel sans plus vous semble totalement raté donc je vais envisager d'amputer le discours et de placer certaines choses autre part, par exemple l'explication du système politique dans un faux manuel d'éducation civique du futur ou quelque chose comme ça...

Alors ensuite, les particularités locales sont balayées oui, et c'est bien le but d'Auguste et de son organisation, annihiler tout ce qui sépare les êtres humains, vieilles haines sans fondement et coutumes pour faire un seul grand pays mondial. Idem en effet il balaie la religion.

Mais ces deux choses, il les dit dans son discours et il annonce que le nouveau système sera comme ça, ça ne veut pas dire que ce sera si facile. Par exemple je n'ai jamais dit que tout le monde avait renoncé à la religion après ça, qu'il n'y avait pas eu une résistance par rapport aux coutumes et tout, au contraire dans les extraits à venir je publierais de temps à autres des éléments qui montreront que les Etats-Unis ont été le soucis immédiat mais pas le seul.

Par contre le fait que tu dises que seul le point de vue occidental est représenté je comprends pas, il me semble qu'Auguste est bien plus dur avec les occidentaux qu'avec les orientaux, puisqu'il juge que ces derniers sont ceux qui ont dirigé le monde en dominant les seconds (ce qui est difficilement contestable dans notre histoire réelle quand même) et donc sont responsables de l'état du monde quoi.

Ensuite je vois pas ce que tu veux dire par négationnisme, je n'emploie pas ce mot dans mon texte, après il peut recouvrir d'autres choses en plus de la négation de la Shoah mais je ne vois pas quel sens tu lui donnes dans ta critique.

Pour le reste, évidemment que les conspirationnistes débiles qui croient aux illuminatis, aux bielderberg sataniques et tout ont une vision particulière des sociétés secrètes, mais justement j'ai voulu me servir de ça en me disant "oui si il y avait une société secrète très puissante avec une avance dans beaucoup de domaines mais avec de nobles objectifs" et donc voilà quoi, je ne me sens pas responsable des fantasmes d'une infime partie de mes contemporains.

Ensuite, 14 et 29 ans, le truc c'est que tu n'as qu'une vision partielle de la société à travers ce que ces médias disent, mais comme tu vas le voir dans une suite qui devrait arriver le week end prochain, la société ne s'est pas totalement apaisée pendant cette période même avant le conflit armé avec les restes des États-Unis.

En tout cas merci de tes critiques éclairées Heureux

Revenir en haut Aller en bas
gaba

avatar

Masculin Nombre de messages : 598
Age : 30
Date d'inscription : 28/11/2011

Personnages RP
Pseudo: Abeline Lamesain
Pseudo :
Pseudo :

MessageSujet: Re: L'Humanité Réunie   Dim 24 Fév - 23:00

Je vais commenter le commentaire de dvb :
- 14 ans, 29 ans tu dis que c'est trop court pour un grand changement historique, mais l'histoire peut parfois avancer très rapidement à la faveur de crises économiques, de révolutions, de découvertes scientifiques ou d'avancées technologiques.
- Le discours semble caricatural, incohérent... et c'est très bien comme ça : c'est le point de vue d'un dirigeant populiste, non la réalité du nouveau régime, c'est comme ça que je l'ai vu. Il rappelle le livre vert de Khadafi : présenté comme la troisième théorie universelle par son auteur, après le libéralisme et le marxisme, il prône notamment la démocratie directe. Le régime de Khadafi fut très éloigné de sa théorie, et le discours de l'empereur dans le texte de Thelesias n'est évidemment pas à prendre au premier degré (et le second texte montre justement cette distance entre discours et réalité)
Revenir en haut Aller en bas
Thelesias

avatar

Masculin Nombre de messages : 82
Age : 25
Date d'inscription : 09/01/2013

MessageSujet: Re: L'Humanité Réunie   Dim 24 Fév - 23:23

Gaba a tout dit ! enfin il a bien exprimé mon sentiment profond.

Enfin si ce n'est que populiste ne me semble pas forcément le meilleur terme à appliquer à Auguste hum
Revenir en haut Aller en bas
gaba

avatar

Masculin Nombre de messages : 598
Age : 30
Date d'inscription : 28/11/2011

Personnages RP
Pseudo: Abeline Lamesain
Pseudo :
Pseudo :

MessageSujet: Re: L'Humanité Réunie   Dim 24 Fév - 23:40

J'ai commenté rapidement, à chaud (je ne fais pas tant d'efforts littéraires pour un commentaire que pour un texte)

Mais on peut être fan de Dune sans pour autant penser que l'helmintharchie est le meilleur système politique possible, ni croire que Frank Herbert le pensait effectivement...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Humanité Réunie   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Humanité Réunie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Almanach ouvrier-paysan / Journal l'Humanité
» Le Patrimoine mondial de l'humanité (*)
» Les catastrophes naturelles et l'humanité
» Le Tango: Patrimoine mondial de l'humanité
» La fête de l'humanité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ter Aelis - Le Forum :: Wilwarin, Métropole Littéraire :: Nouvelles-
Sauter vers: