AccueilBlogFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Début hasardeux!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ter à Ether

avatar

Masculin Nombre de messages : 18
Age : 22
Date d'inscription : 23/01/2013

MessageSujet: Début hasardeux!   Jeu 24 Jan - 21:42

Alors voilà, je n'étais pas sûr de trouver le bon poème pour commencer, alors je me suis dis que je pouvais poster un poème sur les poètes, que j'ai eu l'impudence d'écrire sans leurs avis Clin d\'Oeil

Ce n'est pas un de mes préférés, mais j'en laisse le jugement à la communauté! sachant que toutes critiques poignantes sont les bienvenues!


L’échange :

Sur l’étang brumeux, à l’orée des bois,
Le soir sirupeux coulant comme de la soie,
Les nuées ardentes foudroient le dessin
Des ondes paisibles composant les lettres du monde.

Sur la mousse, l’humus et l’herbe rousse,
Roussie par les temps passés de la pousse,
Les vers perfides rongent le dessin
Des entrelacs verts, les concepts du monde !

Sur les nuages de poix, tumultes grondants,
Où fleurissent les escarboucles de tonnerre,
Les temps immémoriaux figent le dessin
Des fils de la foudre, la parole du monde…

Le poète,
Dont le nom est écrit dans l’eau,
Dont le corps est possédé par la terre
Et dont l’âme brûle dans la flamme
Se meurt lentement au fil de la décadence du monde.


( sachant que j'ai du mal pour la mise en page pour l'instant! si quelqu'un pouvait me renseigner sur la manière de faire une tabulation sur un forum! merci d'avance Heureux )
Revenir en haut Aller en bas
dale cooper

avatar

Masculin Nombre de messages : 7652
Age : 39
Date d'inscription : 08/09/2008

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo : ▲
Pseudo :

MessageSujet: Re: Début hasardeux!   Jeu 24 Jan - 22:10

Citation :
Sur la mousse, l’humus et l’herbe rousse,
Roussie par les temps passés de la pousse,

outch !

La forme est somme toute sympathique, même si à mon avis la série des dernières strophes (celles du "monde") mériteraient d'être un peu allégée. Notamment la deuxième : je trouve que "concept" c'ets pas tout à fait dans la veine du texte. "lettres" et "parole" avaient une cohérence intéressante, mis en contraste par la dernière "décadence". Je trouvais l'effet intéressant, mais il est amoindri par ce "concept" un peu bateau à mon avis.


Par contre je trouve un peu dommage d'avoir cassé l'autre série (celle des dessins") à la dernière strophe. Mais j'avoue que c'était pas facile de faire concilier à la fois l'occurrence de ces "dessins" avec l'enchaînement "élémentaire" (bien qu'à mon avis on puisse le faire avec une pirouette ^^).



Quant à ton problème de mise en page... on apprend tous nos propres parades avec l'habitude de l'utilisation ! Mais là tout de suite, pour ce qui est des tabulations, à part de proposer de mettre plein d' espace, je vois pas trop :-/
Revenir en haut Aller en bas
http://dvb96.over-blog.com/
Ter à Ether

avatar

Masculin Nombre de messages : 18
Age : 22
Date d'inscription : 23/01/2013

MessageSujet: Re: Début hasardeux!   Jeu 24 Jan - 22:32

Le répétition "rousse" et "Roussie" était voulue, mais à dire vrai, je ne suis pas sûr que cela apporte beaucoup Clin d\'Oeil

quant aux "concepts", je pensais, que derrière les lettres, il se trouvait forcément les idées, soit les "concepts", et que la parole les traduisaient, mais c'est vrai que j'aurais pu adopter d'autres termes^^

Merci bien pour l’appréciation ;p

et il est vrai que j'aurais pu remplacer le "lentement" ou carrément remanier la dernière strophe Heureux j'en tiendrais compte si je veux y apporter quelques modifications plus tard!

Merci encore pour tous ces conseils avisés qui m'aide à corriger ma visée Clin d\'Oeil
Revenir en haut Aller en bas
Dear Nymph

avatar

Masculin Nombre de messages : 15
Age : 26
Date d'inscription : 14/01/2013

MessageSujet: Re: Début hasardeux!   Jeu 24 Jan - 22:43

Moi j'aime bien la répétition Rousse-Roussie.
Je suis moins fan du dernier vers qui a un peu cassé ma lecture par sa longueur mais le poème est vraiment sympa !
Revenir en haut Aller en bas
Ter à Ether

avatar

Masculin Nombre de messages : 18
Age : 22
Date d'inscription : 23/01/2013

MessageSujet: Re: Début hasardeux!   Jeu 24 Jan - 23:08


Merci bien Clin d\'Oeil

Mais c'est vrai qu'à la réflexion, le dernier vers est un peu longuet voir platonique Clin d\'Oeil mais je vois pas comment conclure ce paragraphe brièvement!

Continuez à apporter vos critiques si vous en avez, je pense qu'un pan de la poésie repose sur les épaules du lecteur qui fera du poème ce qu'il en a envie! Alors exposez moi vos versions si vous en avez, j'aurais plaisir à les découvrir! Heureux
Revenir en haut Aller en bas
Chikoun
Coordonnateur Littéraire


Masculin Nombre de messages : 4729
Age : 26
Localisation : Dansant sur un fil, une framboise à la bouche.
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: Re: Début hasardeux!   Ven 25 Jan - 11:51

Rapidement et à vue d'oeil, ou plutôt d'oreille, un point sur la versification en rouge

Citation :

Sur l’étang brumeux, à l’orée des bois, 10
Le soir sirupeux coulant comme de la soie, 11
Les nuées ardentes foudroient le dessin 11
Des ondes paisibles composant les lettres du monde. 14

Sur la mousse, l’humus et l’herbe rousse, 10
Roussie par les temps passés de la pousse, 10
Les vers perfides rongent le dessin 10
Des entrelacs verts, les concepts du monde ! 10

Sur les nuages de poix, tumultes grondants, 12
Où fleurissent les escarboucles de tonnerre, 12
Les temps immémoriaux figent le dessin 11
Des fils de la foudre, la parole du monde… 12

Le poète,
Dont le nom est écrit dans l’eau, 8
Dont le corps est possédé par la terre 10
Et dont l’âme brûle dans la flamme 9
Se meurt lentement au fil de la décadence du monde. 15

Ce sont bien entendu les mètres classiques que j'ai noté ici. Pourquoi c'est ce dont je parle en premier ? Parce qu'au quatrième vers j'ai arrêté ma lecture et j'me suis dis "mais c'est dégueulasse". Non pas que cette première strophe soit fondamentalement mauvaise, juste que ça m'a profondément gêné. Le premier vers passe très bien. On se dit que ça commence bien, et BAM. Trois rythmes différents pour une seule strophe. On part sur un rythme classique bien que discutable (5/5, mais j'vais pas le blâmer, la chanson que j'ai en tête en ce moment, de Brassens, est en 10(5/5), alors c'est qu'on s'en fout bien). En tous cas, ce premier rythme fonctionne. Et ensuite, cette première strophe devient n'importe quoi sur tous les plans.
Le rythme tout d'abord, par la versification dans un premier temps. 10(5/5) pour le premier vers, 11 pour les deux suivants, 14 pour le dernier. SAUF QUE. Les deux derniers par enjambement n'en font qu'un. Et on se retrouve avec un rythme à 25 temps. 25 temps, c'est ce qu'il faut à ta foudre pour tomber ? Alors qu'il en faut que 11 pour que la nuit tombe ? Quand la foudre tombe, je m'attends à du saccadé, du rapide, du vif. Pas à la séquence la plus longue de tout le poème, avec l'un des vers les plus longs aussi. Ca c'est pour la versification elle même. Venons en aux sons, qui sont le second point que j'évoquais : Ils sont biens choisis pour les deux premiers vers. Des oi, des on, des o, des s, plein de sons longs comme ça, qui font se coucher le jour. (si ce n'est qu'excuse moi mais si ta soie coule comme du sirop, je ne veux même pas savoir quels sont les fluides qui l'imbibent. Sirupeux ca induit une notion d'effort dans le mouvement, de malaise, d'embourbement) D'ailleurs, si tu enlèves sans autre forme de procès "sirupeux", tu remarqueras que ton vers se meut beaucoup plus comme de la soie. Mais les deux derniers n'ont pour le coup aucune cohérence sonore, tant sur le fond que à l'oreille.

Concernant la rime, pourquoi avoir choisi un schéma AABC DDBC EEBC si c'est pour l'abandonner à la dernière strophe ?

Je ne comprends pas non plus l'intérêt d'une strophe-conclusion-clef de compréhension. Si tu penses que ton texte est trop opaque pour être intelligible, pourquoi ne travailles tu pas cet aspect même de ton écriture, plutôt que d'essayer d'en faire la traduction ? Ou alors, tu assumes.

Globalement c'est pas mauvais. Ca souffre juste de grosses faiblesses à certains endroits qui rendent le tout moins agréable. J'aime beaucoup par exemple ton 5 eme vers, et plus globalement le début de tes strophes (hors dernière), mais après tu t'embourbes, tu t'enlises dans tes contraintes et tes idées.

Je viens de lire que dvb t'avait fait les mêmes remarques sur l'abandon de dessin, et sur la lourdeur des derniers vers.

Rousse-roussie n'est pas le plus dérangeant de ce poème. Ca peut même avoir un certain attrait (sauf pour le sens de ta phrase)

Je ne sais pas ce qu'est une escarboucle, mais j'aime le mot.

Tu te demandes comment alléger ton dernier vers, à mes yeux c'est la dernière strophe. Voici une, ma, vision des choses :

Le poète,
Dont le nom est tracé dans l’eau,
Au corps possédé par la terre,
L’âme brûlant dans la flamme se meurt ;
Au gré de la décadence du monde.


Je m'explique : OUT les lourdeurs "dont". On varie, on obtient des vers plus uniformes paradoxalement, on conserve le côté litanie qui n'a pas besoin des "dont", et qui est déjà bien assez lourd avec les participes. On coupe les phrases, on ponctue, pour obtenir des séquences rythmiques moins longues donc plus facilement moins lourdes. Les deux derniers vers sont plus longs, ils ne parlent pas de la vie, de l'action, mais d'une lente descente vers la mort. Point besoin d'adverbe, et encore moins de celui ci. J'ai viré "fil" aussi, pour le remplacer par un homologue "gré". Aucune occurrence de "i" dans toute la strophe, "fil" est un mot très bref, il se prononce sur le bout des lèvres, avec les dents. C'est un mot qui accroche, là où le poète lâche prise, et se laisse aller à la décadence du monde.

Ce n'est pas une version parfaite, ce n'est encore moins une version à adopter absolument, juste une idée, et l'explication de tout ce que j'ai dit avant mis en pratique.




C'est toute forme d'art dont la raison d'être est le spectateur. L'art est un outil de langage. Et pour communiquer, il faut être deux... Au moins dans sa tête.
Revenir en haut Aller en bas
Ter à Ether

avatar

Masculin Nombre de messages : 18
Age : 22
Date d'inscription : 23/01/2013

MessageSujet: Re: Début hasardeux!   Ven 25 Jan - 20:43


Merci bien pour cette critique, Chikoun! j'approuve en grande partie ce que tu énonce là, je voulais juste souligner le point que je n'ai pas cherché à faire d'effort d'écriture, ayant écris ce poème sans travail très poussé!

Et je me rends bien compte que c'est ici que je pèche! je ne porte pas assez d'attention à ma manière d'écrire! ( le manque de temps à passer à ces poèmes expliquant une partie du problème, ma flemme surhumaine une autre! Clin d\'Oeil )

J'essaierais dorénavant de porter un peu plus d'attention à ma forme pour rendre la lecture plus agréable! Mais je continue de penser que l'écriture parfaite n'est pas la seule manière de faire passer une émotion!

Et pour finir, je ne pense pas avoir de problème pour faire de l'art, si il faut être deux dans sa tête... Très Heureux Je vais juste essayer d'élargir, par le travail de la forme, le champs de mes lecteur ;p
Revenir en haut Aller en bas
Chikoun
Coordonnateur Littéraire


Masculin Nombre de messages : 4729
Age : 26
Localisation : Dansant sur un fil, une framboise à la bouche.
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: Re: Début hasardeux!   Ven 25 Jan - 20:52

L'écriture devient parfaite quand elle réussi à faire passer le message qu'elle doit faire passer, pas quand elle répond à un certain code.
Revenir en haut Aller en bas
Sanz
Littéraire et rôliste
Littéraire et rôliste
avatar

Masculin Nombre de messages : 1197
Age : 30
Date d'inscription : 26/08/2008

Personnages RP
Pseudo: Hezeriel Shinobi ( I)
Pseudo : Sanz
Pseudo : Anwen

MessageSujet: Re: Début hasardeux!   Ven 25 Jan - 20:54

En fait, évite de te lancer dans la versification si tu ne trouve d'intérêt que " la beauté" de la rime et le coté " cool ca rime"

Concentre toi sur tes sonorités, sur le rythme des phrases, sur la continuité de tes images, qu'elles soient cohérentes, exigeantes et efficaces. Et pour ca, à mon sens affranchis d'abord des contraintes formelles puis quand tu auras appréhendé ce qui fait ton style , réellement, tu pourras te contraindre à de nouveaux joujoux stylistiques.

Dernière chose, lis tes poèmes, chante les, crie les , bref, passe les a tabac par les sons pour en vérifier toute maladresse et en vérifier son harmonie.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Ter à Ether

avatar

Masculin Nombre de messages : 18
Age : 22
Date d'inscription : 23/01/2013

MessageSujet: Re: Début hasardeux!   Ven 25 Jan - 21:15


Non je ne prends pas la versification que comme un code pour structurer un récit ou pour rendre la poésie, "belle", mais je pense qu'elle peux faire passer une idée en elle-même. Cependant, je préfère m'en passer pour l'instant pour essayer de travailler sur tout les points que vous m'avez pointé Clin d\'Oeil

On s'en occupera quand on aura maîtrisé le reste ;p

je prends acte, dans tout les cas!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Début hasardeux!   

Revenir en haut Aller en bas
 
Début hasardeux!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [RESOLU] Montage HPI hasardeux!!!
» En pleine conversion, début hasardeux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ter Aelis - Le Forum :: Wilwarin, Métropole Littéraire :: Poésies-
Sauter vers: