AccueilBlogFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La Dryade Lyrique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dear Nymph

avatar

Masculin Nombre de messages : 15
Age : 25
Date d'inscription : 14/01/2013

MessageSujet: La Dryade Lyrique   Ven 25 Jan - 16:51

Une épaisse forêt couvrait le crépuscule,
Qui perçait sous les branches des soupiraux de feu,
Jetant dans la toison sylvestre et majuscule,
Une étrange lueur comme des boutefeux,
Dansant parmi les feuilles d'une danse semblable,
A celle des chamanes qui tournant dans le soir,
Regardent s'envoler la poussière et le sable,
Qui partent dans les airs depuis leurs encensoirs.
La Lune s'effaçait derrière un tendre voile,
Qui tantôt était rose et maintenant ses langes,
Brumeuses prenaient cette allure de gasoil,
Qu'ont les étangs pollués mais pourtant étranges,
Lorsque les arcs-en-ciel en surface dessinent,
Leurs ondes colorées au reflet magnifique.

Sur les pins s'écoulait une moite résine,
Et la mousse pendait sur le tronc pacifique.
Revenir en haut Aller en bas
dale cooper

avatar

Masculin Nombre de messages : 7652
Age : 39
Date d'inscription : 08/09/2008

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo : ▲
Pseudo :

MessageSujet: Re: La Dryade Lyrique   Sam 26 Jan - 20:24

C'est pas inintéressant.

J'ai bien aimé cet équilibre que tu as su trouvé entre la construction poétique et l'aspect narratif. J'aime bien quand les poésies racontent des choses Heureux


Par contre, à mon avis, le choix de certains mots est un peu hésitant (ou hasardeux)

Dansant parmi les feuilles d'une danse semblable,

la répétition est pas très esthétique je trouve d'autant plus que le son (phonème) [an] se retrouve 4 fois sans qu'il y ait visiblement un effort d'allitération volontaire. C'est ptet du à ce participe présent dès le début remarque !



A vrai dire ce que je trouve le plus maladroit et qui m'a un peu dérangé c'ets ce passage en particulier :


La Lune s'effaçait derrière un tendre voile,
Qui tantôt était rose et maintenant ses langes,
Brumeuses prenaient cette allure de gasoil,


la première strophe, ok rien à dire.

Le "maintenant" est vraiment pas beau. Encore un participe présent qui n'est pas esthétique, qui est lourd (car trop long par son rythme propre) mais surtout qui n'est pas dans la logique de la phrase. Pourquoi cette forme alors que tu as déjà deux imparfaits juste avant et un autre à la suite ? Tu devrait garder cette conjugaison pour la cohérence du temps.

Et puis surtout, ce qui m'a le plus interpellé dans ta phrase, c'est la virgule entre langes et brumeuses (brumeux plutôt, non ? c'est un nom masculin "lange"). Ca casse le rythme et la logique de la phrase. D'ailleurs tu as mis des virgules systématiquement en fin de ligne. Je ne suis pas sûr que ça soit un standard de poétique. Pour moi la ponctuation doit garder sa fonction première, celle de rythmer.

"gasoil" ça fait bizarre dans ton poème. L'image est parlante, on voit de quoi tu veux parler, n'empêche que c'ets plutot "connoté" comme terme.

Iridescence, irisation... c'ets déjà plus joli, non ? Pour une fois qu'un terme scientifique est joli, autant l'employer !

Revenir en haut Aller en bas
http://dvb96.over-blog.com/
Dear Nymph

avatar

Masculin Nombre de messages : 15
Age : 25
Date d'inscription : 14/01/2013

MessageSujet: Re: La Dryade Lyrique   Dim 27 Jan - 17:51

Oh là ! Effectivement grossière erreur d'accord pour les langes.
Je ne suis pas d'accord avec le reste mais bien sûr, la poésie est subjective. Concernant les virgules, on m'a appris avec ; c'est certes une erreur mais je continue à appliquer cette règle par inertie.

Merci pour ce commentaire instructif.
Revenir en haut Aller en bas
Ruby

avatar

Féminin Nombre de messages : 2216
Age : 28
Localisation : 221 B Baker street
Date d'inscription : 04/04/2009

MessageSujet: Re: La Dryade Lyrique   Mer 30 Jan - 16:09

J'aime beaucoup cette proposition à la promenade, et à la découverte.
Je valide Dv' j'aime bien les poésies qui racontent, et qui me remémorent. Je trouve que tu le présentes avec une grande délicatesse et c'est fort agréable.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Dryade Lyrique   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Dryade Lyrique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dryade par Eldandil
» [fig's] nymphe dryade
» Dryade, minuscule fée de l'automne [poupée d'artiste]
» Dryade anne-so doll]Fée des eaux et lumière bleuté 23/06
» Sonnet lyrique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ter Aelis - Le Forum :: Wilwarin, Métropole Littéraire :: Poésies-
Sauter vers: