AccueilBlogFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Urgence matinale d'une vie qui s'étiole

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ruby

avatar

Féminin Nombre de messages : 2216
Age : 29
Localisation : 221 B Baker street
Date d'inscription : 04/04/2009

MessageSujet: Urgence matinale d'une vie qui s'étiole   Dim 17 Fév - 16:44

- Pendant ce temps il av'
- Chut.. tais toi... arrête..
-Il faut bien que je raconte l'histoire...

J'ai perdu mon corps. Auparavant nous étions très lié.
Je crois qu'il m'en veut de toutes ces années passées à lui édicter des règles.
Maintenant on est à égalité. Je ne lui dis plus rien, il m'en apprend même sur moi.
On n' a pas totalement coupé le cordon.
Il me fait oublier ce que je suis et surtout ce que je ne suis pas.
Quand je ne suis que corps, je suis dense. Je suis libre.
Mais libre, comme un animal, qui ne s'en rend pas compte. Et quand j'en prends conscience..je redeviens humaine.
Et mes pensées prennent d'assaut mon corps, le questionnent et le sermonnent.
Et même à cet instant précis, je lui refuse le repos.
Je crois pourtant que c'est moi et pas lui qui suis fatiguée.

Tais toi ou je te tuerai.

** ** ** ** ** ** ** **

Elle a posé sa tête sur le haut de sa poitrine et ne peut se détacher de cet instant.
Maladroitement, il lui demande ce qui se passe, elle répond doucement et le plus sérieusement du monde:
"Chut, j'écoute ton rythme"


De cet angle, on ne peut voir que le buste de ces personnages et pourtant on est frappé par l'intimité à laquelle on assiste. Nous sommes l'interstice qui les unit.

J'ai une douleur continue au front, comme si mon esprit essayait de se reconstituer, en vain.
Dehors il fait jour, mais je n'ai pas encore quitté la nuit.

Je dois prendre un taxi. Je ne lui laisserai pas de mot.

Je prends un grand verre d'eau pour soulager ma tête.

Soudain je suis en retard et je dévale la rue à toute vitesse, essayant de rattraper le temps qui ne cesse de filer, mais dès que j'arrive au bout c'est déjà le passé.

J'écris, enfin. Je vous parle.
Je ne vous avais pas oublié, c'est juste que j'avais perdu mes mots. Ils étaient tombé au fond de ma gorge et j'écoutai silencieusement cette autre voix.

Le jour est clair et je viens juste de déposer mes clés sur la table d'entrée. Je me suis déshabillée sans jeter un regard à mon reflet dans le miroir.
Je suis nue dans l'appartement. Tout est immobile.
Les moteurs des voitures et l'aboiement des chiens tissent une toile de fond à l'histoire.

Le récit est une boucle sans sens et je pense à Milan.

Je me relève et ouvre la porte du frigo. Je prends le soda déjà ouvert, qui a perdu tout son pétillant, et l'engloutit d'une traite.
On frappe toujours à ma tête mais personne n'est au seuil.

Si quelqu'un entre, il trouvera en face de lui un corps sans destination.
Les cheveux plus courts qu'à son habitude, sans aucune raison, des yeux maquillés qui s'effacent, un ventre dodu sans excuse et dans la main gauche, une canette vide.

Si vous vous approchez plus près, vous pourrez sentir les effluves récentes de l'alcool dans lequel elle se noie chaque soir. Toujours un peu plus, profondément, indiciblement.
L'odeur du tabac mêlé à la transpiration s'éternise sur ce corps qui appelle au sommeil.

Je dis non car tu as surgi et tu me manques.

Allongée, recouverte de ma couverture, je tiens fermement mon carnet et je laisse ma main s'exprimer.
J'ai enfin trouvé. L'urgence matinale d'une vie qui s'étiole.

Elle dépose le stylo. Comme tout à l'heure, vous observez l'action d'un plan serré, la caméra s'éloigne pour vous permettre de voir ce corps dans sa totalité, recroquevillée dans un petit lit.

Je m'endors. Vous fermez la porte.


Revenir en haut Aller en bas
Green Partizan
Littéraire et rôliste
Littéraire et rôliste
avatar

Nombre de messages : 3949
Localisation : Ici, c'est Saint-Denis.
Date d'inscription : 25/11/2007

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo :
Pseudo :

MessageSujet: Re: Urgence matinale d'une vie qui s'étiole   Ven 22 Fév - 18:34

En toute honnêteté... j'ai du mal à te suivre.

_________________
.
Revenir en haut Aller en bas
Ruby

avatar

Féminin Nombre de messages : 2216
Age : 29
Localisation : 221 B Baker street
Date d'inscription : 04/04/2009

MessageSujet: Re: Urgence matinale d'une vie qui s'étiole   Ven 22 Fév - 22:07

En toute franchise, je sais pas trop quoi y répondre.
Revenir en haut Aller en bas
Green Partizan
Littéraire et rôliste
Littéraire et rôliste
avatar

Nombre de messages : 3949
Localisation : Ici, c'est Saint-Denis.
Date d'inscription : 25/11/2007

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo :
Pseudo :

MessageSujet: Re: Urgence matinale d'une vie qui s'étiole   Ven 22 Fév - 22:30

Ok ok. ^^

Non mais, le récit est complètement décousu, abstrait, faisant des références à des choses qui ne semblent parler qu'à toi-même. Il est difficile d'apprécier quelque chose qui nous échappe complètement. A la limite je dirais que je retrouve une certaine ambiance qui est classique dans tes récits, une certaine marque de fabrique.

_________________
.
Revenir en haut Aller en bas
Ruby

avatar

Féminin Nombre de messages : 2216
Age : 29
Localisation : 221 B Baker street
Date d'inscription : 04/04/2009

MessageSujet: Re: Urgence matinale d'une vie qui s'étiole   Ven 22 Fév - 23:01

Je l'ai écrit en sortie de réveil et sur le coup je trouvais ça brillant, collant beaucoup à ce que je veux dire, et avec une forme qu'il me semble m'avait trouvé, un cadre dans lequel je me sentais bien.
En le relisant plus tard je comprend ce que tu veux dire c'est peut être abscons mais j'aime l'atmosphère qui s'en dégage, limite en lecture ou en acte, ou en court métrage cela aurait il plus d'impact, car moi je le visualise beaucoup plus que je ne l'écris, je le parle plus que je le lis.
Comment ça une ambiance classique?
Revenir en haut Aller en bas
Green Partizan
Littéraire et rôliste
Littéraire et rôliste
avatar

Nombre de messages : 3949
Localisation : Ici, c'est Saint-Denis.
Date d'inscription : 25/11/2007

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo :
Pseudo :

MessageSujet: Re: Urgence matinale d'une vie qui s'étiole   Ven 22 Fév - 23:19

Une relation dont on ne connait jamais précisément les tenants et les aboutissants. Un personnage féminin qui revient sous des traits proches à chaque fois. Cette sorte de désarroi à travers la solitude et la réflexion.

Ce sont des éléments que l'on trouve dans une partie de tes textes.

Je dis ça sans juger hein, non pas que tu te répètes. Au contraire, il y a une certaine continuité avec une nouvelle touche à chaque traitement, un peu comme les ponts de Monet, si je puis dire.

_________________
.
Revenir en haut Aller en bas
Ruby

avatar

Féminin Nombre de messages : 2216
Age : 29
Localisation : 221 B Baker street
Date d'inscription : 04/04/2009

MessageSujet: Re: Urgence matinale d'une vie qui s'étiole   Ven 22 Fév - 23:50

Apparemment ça lasse... tu es le seul à avoir lu! lol

Je n'arrive pas à m'en extirper, c'est une sorte d'obsession de thématique, de sentiments, j'essaie d'arriver au juste.

Mais apparemment là je suis plongée dans la spirale
Revenir en haut Aller en bas
dale cooper

avatar

Masculin Nombre de messages : 7652
Age : 39
Date d'inscription : 08/09/2008

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo : ▲
Pseudo :

MessageSujet: Re: Urgence matinale d'une vie qui s'étiole   Sam 23 Fév - 0:24

Non ce n'est surement pas le seul à l'avoir lu. Le seul jusqu'ici à l'avoir commenté sans doute oui !

Je suis assez d'accord avec l'analyse de green : la structure et la thématique de ce texte sont récurrentes dans tes écris. Comme tu l'expliques toi même, on sent l'envie de composer des variations autour d'elles.

C'est un choix comme un autre mais c'est une logique qui peut être intéressante justement.
Revenir en haut Aller en bas
http://dvb96.over-blog.com/
Ruby

avatar

Féminin Nombre de messages : 2216
Age : 29
Localisation : 221 B Baker street
Date d'inscription : 04/04/2009

MessageSujet: Re: Urgence matinale d'une vie qui s'étiole   Sam 23 Fév - 0:50

Et toi aussi, tu as rien compris?

C'est un choix qui peut expliquer mon manque de commentaires, car je lasse peut être dans cette ritournelle, en ne partant pas dans des histoires extraordinaires.
Revenir en haut Aller en bas
Green Partizan
Littéraire et rôliste
Littéraire et rôliste
avatar

Nombre de messages : 3949
Localisation : Ici, c'est Saint-Denis.
Date d'inscription : 25/11/2007

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo :
Pseudo :

MessageSujet: Re: Urgence matinale d'une vie qui s'étiole   Sam 23 Fév - 1:50

Faut pas être si dure avec toi-même, Xupette. D'ailleurs, l'activation du topic par nos soins devrait ramener du commentateur dans le courant du week-end, je pense ^^.

Tous tes textes ne sont pas impossible à accrocher ! Celui-ci est particulièrement abstrait, mais il ne ressemble aux autres que dans un certain style.

_________________
.
Revenir en haut Aller en bas
Ruby

avatar

Féminin Nombre de messages : 2216
Age : 29
Localisation : 221 B Baker street
Date d'inscription : 04/04/2009

MessageSujet: Re: Urgence matinale d'une vie qui s'étiole   Sam 23 Fév - 16:51

Je sais assez bien maintenant comment le forum marche, et je sais quand un texte ne fonctionne pas, c'est le cas du mien. J'ai la chance que les anciens s'intéressent encore à ma carcasse! ^^
Il faut accepter l'échec quand il arrive.
Ca m'embête car j'essaie de publier quand je pense que ça peut parler aux autres, même si je reste dans un registre particulier pas apprécié par tout, mais c'est une leçon.

Les ponts de Monet Coeur
Revenir en haut Aller en bas
Cassiopée
Héliaste
avatar

Féminin Nombre de messages : 9868
Age : 59
Localisation : Les pieds sous l'eau, la tête au delà des étoiles.
Date d'inscription : 05/01/2008

Personnages RP
Pseudo: Cassiopée
Pseudo : Maelun
Pseudo : Lucia

MessageSujet: Re: Urgence matinale d'une vie qui s'étiole   Sam 23 Fév - 17:24

Hé bien, je ne suis pas d'accord.

Je suis parfaitement rentrée dans ce texte aussi décousu qu'embrumé d'idées confuses.
J'ai entièrement accroché à ce personnage en pleine déprime qui a perdu tout lien entre son esprit et son corps au point de ne plus être dedans. Au point d'être autre. un regard extérieur dénué d’intérêt pour ce qui la contient. Elle semble vide.

Non. Ce texte parle. Il parle en décousu d'un corps disloqué et d'une âme en partance.

Et cette fin qui ramène le corps dans le sein maternel, petit foetus solitaire recroquevillé sur lui-même est la plongée finale d'un être qui se cherche.


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Urgence matinale d'une vie qui s'étiole   

Revenir en haut Aller en bas
 
Urgence matinale d'une vie qui s'étiole
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rosée matinale
» Une révélation matinale
» Salutations matinale
» Strasbourg dans la brume matinale
» Lumière matinale...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ter Aelis - Le Forum :: Wilwarin, Métropole Littéraire :: Nouvelles-
Sauter vers: