AccueilBlogFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Aeringor] Imaginons que [prose]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hugo Zeppeline
Rôliste
avatar

Masculin Nombre de messages : 5062
Age : 27
Localisation : Liège, Belgique
Date d'inscription : 25/11/2007

Personnages RP
Pseudo: Sephiroth
Pseudo : Hugo Zeppeline
Pseudo : Aenaril

MessageSujet: [Aeringor] Imaginons que [prose]   Dim 17 Fév - 18:16

Imaginons que…




Les araignées aient sept pattes…seraient-elles boîteuses ?

Les mouches n’aient qu’une aile…voleraient-elles en cercles concentriques ?

Les oies et les paons n’aient plus de plumes…l’écrivain écrirait-il avec ses doigts ?

Nous soyons tous sourds…verrait-on ce qu’on dit ?

L’air soit vraiment lourd…marcherait-on voûté, serions-nous bossus ?

L’écriture n’existe pas…que seraient les auteurs ?

Tout le monde soit riche…seraient-on tous corrompus ? Y aurait-il encore de la générosité ?

L’Histoire débute avec nous…Serait-on des hommes préhistoriques ?

Bref, imaginons que…nous imaginons que nous sommes en train d’imaginer qu’on ne puisse pas imaginer d’être en train d’imaginer…En serait-on capable ?

Imaginons de ne rien imaginer…ne serait-ce pas imaginer quand même ?

Décidément, même lorsqu’on n’a pas l’inspiration, que c’est le vide, le néant, l’imagination est toujours présente…non ?


[hrp:] J'aimerais savoir ce que vous pensez de cela Heureux [/hrp]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://histoirebazare.skyblog.com
Hugo Zeppeline
Rôliste
avatar

Masculin Nombre de messages : 5062
Age : 27
Localisation : Liège, Belgique
Date d'inscription : 25/11/2007

Personnages RP
Pseudo: Sephiroth
Pseudo : Hugo Zeppeline
Pseudo : Aenaril

MessageSujet: Re: [Aeringor] Imaginons que [prose]   Dim 17 Fév - 18:18

Dyraa Ar a écrit:
Personnelemntg, j'aimerais savoir si ce texte aurait pas une visée humoristique. Car personnelement en lisant, j'ai explosé de rire (mes parents ce sont demandés ce qui se passait ...).

La simplicité et pourtant ...

Rien d'autre à dire, j'ai très fortement apprécié ...
Epiméthée a écrit:
Un remixe de Descartes à partir d'une qualité précise de la pensée autre que le doute (qualité qui soit dite en passant-je parle du doute là- n'en est plus une lorsqu'elle est trop exploitée-on peut appeller ceci un septicisme exagéré-) pour parvenir rationnellement (avec des touches d'humour qu'on retrouve pas chez Descartes...) à l'existence et non pas au néant.
Je pense qu'en tant qu'être vivant, nous ne pouvons avoir en tête ce néant dont tu parles. A moins que celà revient à dormir...(sans rêver)
Aenaril a écrit:
Merci beaucoup à vous deux Clin d\'Oeil

@ Epiméthée : Intéressant ton commentaire, j'y avais pas pensé à Descartes^^ Le doute, c'est quand il en vient à douter de notre propre existence même et qu'il en vient à dire "je pense donc je suis" ? Oo Ou bien je mélange tout Tire la Langue Bah écoute, oui il y a pas de néant c'est pour cela que je dis que même ne pas penser, c'est penser, mais avec le mot "imaginer" puisqu'il s'agit ici d'écriture Heureux Quand à dormir sans rêver, je crois que c'est pas possible...on se souvient juste pas toujours qu'on a rêvé...Enfin faudra que je vérifie Heureux
Epiméthée a écrit:
-Résumé rapide de la pensée de Descartes-

Je doute de tout.
Puis-je douter que je doute? Non, puisqu'alors je doute.
Donc, je doute.
Si je doute, je suis quelque chose.
Je doute, j'existe.
Ou: Je pense donc je suis.
Pankhürya a écrit:
Pour tout te dire, c'est simple et original! ça me plaît! =D
Je pense que tu as raison, l'imagination c'est comme la créativité, elle est toujours présente, et le plus difficile c'est de la saisir^^
Le Vagabond a écrit:
Bon je mets un commentaire poru céder au chantage odieux que tu me fais subir depuis hier Tire la Langue ...

Bon une réflexion intéressante, courte certes, mais qui reste cependant très pertinante... Développer l'idée de septicisme sur toute chose, en quelque sorte une démarche rationnaliste sur le monde qui nous entoure... Comme je te l'ai déjà signalé, ça me fait penser au fait de la bouteille dite vide : elle est vide certes, mais elle est aussi pleine finalement, non ?

Aenaril a écrit:
Le Vagabond a écrit:

Bon je mets un commentaire poru céder au chantage odieux que tu me fais subir depuis hier Tire la Langue ...



Je te zute Vagabond, c'est même pas vrai ! C'était juste du titillement profond et répétitif ! 👅
Bon sinon, content que ca te plaise, et oui la phrase avec ta bouteille je l'aime bien aussi Très Heureux D'ailleurs cette bouteille me fait penser à "Avec des 'si' , on pourrait mettre Paris dans une bouteille" Très Heureux

Quand à Pankhurya, je te remerci aussi pour ton commentaire, qui résume bien la chose...Mais en fait j'irais plus loin : je n'étais pas inspiré en écrivant ce texte, l'inspiration est venue de facon inattendue: quand j'ai choisi "Imaginons que" le reste a suivi tout seul Heureux Donc pour dire que la non inspiration peut être une forme d'inspiration, tout comme la non-imagination est une forme d'imagination, et ne penser à rien est tout de meme penser^^ C'est tordu, mais c'est comme ca Clin d\'Oeil
Ambre Melifol a écrit:
Moi aussi je commente moi aussi !

Alors moi j'ai trouvé ça rigolo :joker:

Et puis inventif, et en même temps très vrai... Et puis pas du tout en lien avec Descartes, parce que Descartes n'imagine pas ce qu'il se passerait si ce n'était pas comme ça, il se contenterait de dire que ça n'existe pas et de douter voilà... Vive Pascal youplaboum mes amis !

Bref donc en gros j'ai bien aimé ce serait marrant que tu en fasses tout tout plein d'autres, ou alors qu'on lance ça dans la place blanche, ce serait bien !

Youplaboum ! :joker:
Zehyr a écrit:
Ah oui, en effet c'est court ^^'

Bon, moi j'aimerais bien savoir pourquoi tu as écrit cela ? t'es-tu inspiré de quelque auteur, hormis Descartes ? C'est vrai que tes pensées sont marrantes, ainsi que ton texte, mais quel est le pourquoi du comment ?
C'est plus, comme disait Vaga, une réfléxion philosophique qu'un "écrit d'invention", pour utiliser les termes de notre ministère Tire la Langue

Quant à cette pensée philosophique, je trouve qu'elle se rapproche également du Nihilisme, non ? Enfin, certains ici m'en diront plus long sur cette théorie.

Pour conclure, je compatis totalement avec le Vagabond, j'ai moi aussi subit l'incessant chantage de sephi pour aller poster à la suite -_-
Epiméthée a écrit:
Qu'est-ce que c'est que ce séphi Demon oui

Le nihilisme, courant de pensée plutôt complexe résultant d'une perte de confiance en la notion 'simple' (c'est ironique) de l'être, qu'il soit substance (Spinoza), Dieu (ex: Thomas d'Acquin), volonté (Fichte), Amour (Augustin Très Heureux ),etc. Cette perte de confiance s'accompagne bien souvent d'une amertume pour l'avenir incertain (la notion de 'promesse' étant toute chrétienne), d'une malaise face à la mort (ce grand rien),...
Bref, remercions les nihilistes d'avoir fait de nos possibilités de croyance du néant.
Bien évidemment, ils ne sont que le reflet des changements importants qui jalonnent le 19ième et le début du 20ième siècle (il faut dire que les guerres y sont pour beaucoup).
Táranis Linwëlin a écrit:
Un texte court et vraiment drôle! Il n'y a pas à dire, tu es tordu Spich'! xD

Plus sérieusement, ce texte paraît à première vue sans interêt mais certaines des questions, plus ou moins enfantines, peuvent avoir un réel impact sur le lecteur. Oh pas non plus de quoi le faire réflechir pendant des heures, c'est vrai, mais voilà.

Enfin en tout cas, j'aime bien, c'est marrant! ^^
Dirpac a écrit:
si certaine question sont pertinantes d'autres sont plus là pour un coter humouristique je pense.

sinon j'ai bien aimer ce texte, agréable a lire, et qui change de style.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://histoirebazare.skyblog.com
 
[Aeringor] Imaginons que [prose]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Pennac, Daniel] La petite marchande de prose
» Imaginons de nouvelles adaptations pour DISNEY
» Petits poèmes en prose
» Poème en prose
» [Poésie] Le poème en prose

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ter Aelis - Le Forum :: Wilwarin, Métropole Littéraire :: Nouvelles-
Sauter vers: