AccueilBlogFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Voyage Divin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Axel & Anders

avatar

Féminin Nombre de messages : 1017
Age : 23
Localisation : Dans ton coeur
Date d'inscription : 13/12/2012

Personnages RP
Pseudo: Jésus
Pseudo : Vincent Bidalère
Pseudo : Eric Couyalère

MessageSujet: Voyage Divin    Jeu 4 Avr - 17:31

Il faisait nuit depuis de nombreuses heures, tout était calme en cette soirée d’Octobre. La vie suivait son cours, imperturbable, les gens ne se souciaient que de s’abriter de se vent glacial, retrouver la douce chaleur du foyer, déguster un café bien chaud en bonne compagnie, sentir la caresse et la chaleur des couettes du lit. Pourtant, un homme était différent, ses pensées étaient tout autres. Il devait avoir une trentaine d’années tout au plus, perché bien au-dessus de la moyenne, de longs cheveux blonds et bouclés. Ceux-ci étaient d’un blond si intense qu’ils en étaient presque blancs. Ses yeux, d’un bleu azur magnifique, gâchaient la beauté de l’homme par leur tristesse. Des larmes perlaient le long de ses joues. Il avait enjambé la barrière et ce tenait en équilibre au bord du vide lugubre. Axel Anders, tel était son nom, avait escaladé un de ces immenses édifices Romains dont seules les pierres témoignés de leur âge, tel les rides sur nos visages. Le viaduc était si haut que l’on pouvait se mettre à la place de Dieu, tout était visible à des kilomètres à la ronde, on pouvait capter le moindre son. Les lumières des villes semblaient défier l’obscurité de la nuit. Le ronronnement des moteurs au loin ressemblaient à un combat de lion, les pneus qui d’un cri aiguë étalés une partie de leur matière sur le goudron ressemblaient à des aigles royal dans les hauts sommets glacial des montagnes enneigés. La puissance fantastique du vent imposait le respect, remettait l’Homme à sa juste place. L’espace d’un instant Axel se sentit Divin.

Soudain, un petit cri à peine perceptible par son oreille le sortit de ses pensées. Un oiseau qui battait des ailes à vive allure tournoyait autour de lui comme si il était sa proie. Celui-ci était presque invisible dans la nuit et seuls ses petits cris permettaient de le localiser. Tout à coup, l’oiseau vint se poser sur la main d’Axel : celle-ci tenait un revolver. Il n’avait jamais était aussi déterminé, sa vie n’avait était que l’enchaînement de malheurs et de mort se disait-il. Il eut soudain un pincement au cœur tel un courant électrique qui lui fit lâcher le revolver qui dégringola dans le vide. Il ne fit aucun bruit en tombant, comme si l’arme c’était volatilisé. Axel avait croisé le regard de l’oiseau et , de sa vie, jamais il n’avait vu un tel regard. La tristesse était telle dans ses yeux que l’homme faillit en perdre l’équilibre. Il repensa soudain à ses proches, sa femme, sa fille, ses parents… il voulait en finir avec cette douleur, la perte de tous ceux qui lui étaient chères à son cœur était trop forte. Il détourna son regard et scruta l’horizon. Bizarrement, il savait que l’oiseau ne voulait pas l’empêcher de sauter, qu’il était là pour le soutenir.

Axel ferma les yeux, des larmes de tristesse coulant le long de ses joues, et sentit que l’oiseau n’était plus sur sa main. Il les ouvrit précipitamment et crut devenir fou, que son esprit lui jouait des tours. Une lumière l’aveugla puis, le temps que ses yeux s’adaptent à cette luminosité, l’oiseau, si petit tout à l’heure, c’était transformé en un magnifique et gigantesque aigle blanc. Tout sur lui était sublime, ses plumes , d’un blanc parfait, semblaient dégagés cette lumière, ses grands yeux bleus étaient tels deux océans de bonheur ou l’âme voudrait s’y plonger. Son regard n’exprimait que la bonté et le bonheur. Quelque chose émanait de l’oiseau magnifique, quelque chose de bon et de doux que seul Axel ressentait. Soudain, l’homme comprit le sens de sa vie, tout lui venait à l’esprit comme s’il avait toujours su. Son bonheur, il l’avait peu à peu donné aux autres, tel était le but de sa vie mais le voyage allait prendre fin d’ici quelque instant, il n’en doutait pas une seule seconde. Les yeux d’Axel changèrent de formes, ceux-ci n’étaient plus triste, ce bonheur perdu en mer lui revint tel un tsunami balayant au passage toutes la tristesse de son cœur.

L’aigle et l’homme se fixèrent droit dans les yeux, comme si ils se parlaient. Le temps c’était arrêté. Les lumières c’étaient éteintes, les bruits de ce monde cessèrent, le vent retenait son souffle. L’aigle ouvrit le bec pour y libérer un cri si merveilleux que l’univers parut trembler de bonheur. Au même instant Axel, les bras en croix, se laissa choir. L’oiseau déploya ses immenses ailes libérant une lumière aussi intense que le soleil. L’homme resta en suspens dans les airs, des ailes aussi majestueuses que celles de l’aigle poussèrent dans son dos. L’oiseau Divin battit des ailes en poussant un cri encore plus puissant que le précédent et tous deux furent aspirés par la lumière.


~ Dieu avait repris un de ses anges ~


► [/A\x3L @/\/d3rS] ◄


_________________

Revenir en haut Aller en bas
dale cooper

avatar

Masculin Nombre de messages : 7652
Age : 38
Date d'inscription : 08/09/2008

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo : ▲
Pseudo :

MessageSujet: Re: Voyage Divin    Mer 10 Avr - 14:29

Je vais pas aborder le fond du texte, j'ai pas vraiment accroché.

Il y a encore pas mal de fautes d'accord et de conjugaison. J'ai également remarqué que tu confondais pas mal les "se" et "ce" dans les verbes pronominaux (donc en "se").

Sinon le gros gros point négatif de la rédaction reste la propension à user et abuser de superlatifs : ça rend le tout particulièrement lourd et factice.

Citation :
un blond si intense qu’ils en étaient presque blancs
un bleu azur magnifique
immenses édifices
à des kilomètres à la ronde
un combat de lion
ressemblaient à des aigles royal
La puissance fantastique
tout ça rien que dans le premier paragraphe. Tu vois ce que je veux dire ?
Revenir en haut Aller en bas
http://dvb96.over-blog.com/
Axel & Anders

avatar

Féminin Nombre de messages : 1017
Age : 23
Localisation : Dans ton coeur
Date d'inscription : 13/12/2012

Personnages RP
Pseudo: Jésus
Pseudo : Vincent Bidalère
Pseudo : Eric Couyalère

MessageSujet: Re: Voyage Divin    Mar 16 Avr - 22:42

Je saisis la critique mais pour moi je n'ai pas tant abusé de superlatifs, l'avis d'une autre personne peut-être judicieux pour me remettre en question sur l'écriture de la nouvelle.

Merci d'avoir commenté.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Voyage Divin    

Revenir en haut Aller en bas
 
Voyage Divin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Offre voyage-prive.com séjour à -55% dès le 22/06
» Voyage en autocar pour Disneyland Paris
» Publicités pour le voyage inaugural
» [Larsen, Reif] L'extravagant voyage du jeune et prodigieux T.S. Spivet
» voyage interne ..

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ter Aelis - Le Forum :: Wilwarin, Métropole Littéraire :: Nouvelles-
Sauter vers: