AccueilBlogFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Pater familias.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lyn

avatar

Féminin Nombre de messages : 125
Age : 22
Localisation : Dans l'énorme cinéma qu'on appelle le monde
Date d'inscription : 03/04/2010

MessageSujet: Pater familias.    Mar 16 Avr - 0:13

Mon père était un homme fort, que j'admirais. Il avait un caractère bien trempé, savait défendre ses idées. Ses arguments étaient généralement imparables. Il n'y allait pas par quatre chemins pour convaincre, il y allait, c'est tout. Il se décrivait, avec une once de fierté, comme un fonceur, un taureau qui avance tête baissé. Lorsque je lui rappelais qu'à trop foncer dans le tas, on risquait de blesser quelqu'un, il démentait, et arrivait à me démontrer le contraire.

Mon père n'a jamais été quelqu'un de très démonstratif. Pas de grandes effusions, pas de mots doux. Il ne nous montrait pas son amour, on savait juste qu'il était là, quelque part. Si jamais nous en doutions, il savait nous rassurer, à sa façon.

Oui, mon père était un grand homme, puissant. Il ne supportait pas la défaite. Il disait sans cesse que l'échec lui rappelait trop son pochtron de père, qui n'avait rien accompli de sa vie et qui avait fini ses jours aux Baumettes. Il jurait sans cesse qu'il ne finirait jamais comme lui. Jamais.

Petit, je le voyais comme un héros. Comme Hercule, combattant le Lion de Némée, comme Superman contre Lex Luthor, comme Luke Skywalker contre Dark Vador. C'était mon modèle, et j'enviais son courage, sa ténacité, sa vigueur et sa confiance en lui.

Pourtant, il n'était pas mon papa. C'était juste mon père. Nous n'étions pas proches, nous ne partagions rien. Ce n'était pas un grand parleur, il faut dire. Pour lui, discuter était une perte de temps, on arrivait à rien avec des mots. Seuls les actes avaient de la valeur.

Après tout, il savait défendre son point de vue comme personne.

Avec pour seule arme, ses deux poings.
Revenir en haut Aller en bas
http://burn-after-watching.blospot.com
dale cooper

avatar

Masculin Nombre de messages : 7652
Age : 39
Date d'inscription : 08/09/2008

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo : ▲
Pseudo :

MessageSujet: Re: Pater familias.    Mar 16 Avr - 19:13

Un récit, net et précis.

J'aime le ton, l'exactitude des descriptions et la transmission réaliste du ressenti du narrateur. J'aime également le format et la densité : pas de fioriture, des expressions qui font mouches, entre l'ingénuité de l'enfant et le regard analytique et honnête de l'adulte.

C'est toujours un plaisir de te lire et de te voir évoluer Heureux

C'est aussi agréable de voir un texte travaillé, relu et sans faute Très Heureux

PS : dis à ta soeur de s'y remettre aussi !
Revenir en haut Aller en bas
http://dvb96.over-blog.com/
Lyn

avatar

Féminin Nombre de messages : 125
Age : 22
Localisation : Dans l'énorme cinéma qu'on appelle le monde
Date d'inscription : 03/04/2010

MessageSujet: Re: Pater familias.    Mar 16 Avr - 22:34

Merci de ce commentaire qui me fait particulièrement plaisir Heureux !

Message transmis, mais ça n'a pas eu beaucoup d'effet malheureusement, elle est pas convaincue. Mais je ne lâche pas le morceau, promis Hannibal Lecter
Revenir en haut Aller en bas
http://burn-after-watching.blospot.com
gaba

avatar

Masculin Nombre de messages : 598
Age : 30
Date d'inscription : 28/11/2011

Personnages RP
Pseudo: Abeline Lamesain
Pseudo :
Pseudo :

MessageSujet: Re: Pater familias.    Mar 16 Avr - 23:34

J'ai bien aimé ce texte qui change totalement de signification à la dernière phrase. l'effet est vraiment bien réussi
Revenir en haut Aller en bas
Teclis
Rôliste


Masculin Nombre de messages : 1750
Age : 28
Date d'inscription : 23/12/2007

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo :
Pseudo :

MessageSujet: Re: Pater familias.    Mar 14 Mai - 4:13

Citation :
Lorsque je lui rappelais qu'à trop foncer dans le tas, on risquait de blesser quelqu'un, il démentait, et arrivait à me démontrer le contraire.

Cette phrase recèle une ironie toute particulière au regard de la fin. D'ailleurs, si on comprend bien, ce charmant monsieur frappe son enfant pour lui démontrer qu'on ne risque pas de blesser quelqu'un en fonçant dans le tas.

Quoi qu'il en soit, je salue tout particulièrement le titre, bien trouvé : le "bon père de famille" dont la fonction s'est très longtemps rapprochée de celle d'un gardien, d'une sentinelle qui devait veiller aux bon intérêts de la famille, tant patrimoniaux que moraux, sans se soucier du bien-être affectif de ses membres.

Je tique toutefois sur le fait qu'un enfant puisse regarder son père comme un "héros" s'il est battu par celui-ci ; même si la lucidité implacable de l'adulte est bien rendue dans les descriptions.

Rien à redire sur la narration, plutôt efficace. Aucune longue tirade n'y métaphore qui surabondent habituellement dans ce genre d'écrits.
Revenir en haut Aller en bas
Cocoon
Rôliste
avatar

Masculin Nombre de messages : 985
Age : 27
Localisation : Dans 14 plans stellaires en simultané
Date d'inscription : 26/12/2010

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo :
Pseudo :

MessageSujet: Re: Pater familias.    Sam 15 Juin - 9:12

Arf... je ne m'attendais pas à ça pour la fin o.o...

Joli coup, j'ai du relire une deuxième fois la fin pour bien comprendre ce que je venais de lire.  La description presque épique, presque "patriotique" du héros paternel prend tout son tranchant sur la dernière phrase, en effet.

Une bonne surprise, quoi qu'un brin trop "convaincante" Clin d\'Oeil

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Scarlet Hurricane
Chromatique
Chromatique
avatar

Féminin Nombre de messages : 3124
Age : 27
Date d'inscription : 30/11/2007

Personnages RP
Pseudo: Maerenn
Pseudo :
Pseudo :

MessageSujet: Re: Pater familias.    Jeu 3 Oct - 12:43

Oh mais je n'avais pas vu ça !

Il est bien ce texte Lyn Heureux C'est marrant parce que quelques détails pourraient rappeler notre père en fait, comme quoi un détail, une tournure de phrase et ça change tout.

Je rejoins Teclis sur le côté "héros" : Il est rare d'admirer quelqu'un qui nous bat, ou qui bat nos proches (type mère ou frères/soeurs). Syndrome de Stockholm je veux bien mais là on n'entre même pas dans les critères. Ou alors c'est parce que l'enfant était encore trop jeune pour se rendre compte de ce qui se passait peut-être ?

Quoi qu'il en soit, bravo. Coeur 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pater familias.    

Revenir en haut Aller en bas
 
Pater familias.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pater noster
» Pater noster
» Pâte à crêpes sans gluten
» Visite sur le camps de Soignies - 17 septembre 2011
» Les monnaies d'Eltom

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ter Aelis - Le Forum :: Wilwarin, Métropole Littéraire :: Nouvelles-
Sauter vers: