AccueilBlogFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Celle qui me trottait.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aillas
Coordonnateur Rôliste
avatar

Masculin Nombre de messages : 3785
Age : 28
Localisation : Utopie flagrante des Arts.
Date d'inscription : 23/12/2007

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo :
Pseudo :

MessageSujet: Celle qui me trottait.   Ven 14 Juin - 1:06

Elle s'est invitée chez moi comme un chat qui a faim,
Sans trop faire attention, j'ai comblé ses besoins,
J'ai nourri la bête patiemment et avec ardeur,
Jusqu'à ce qu'elle me grignote le cerveau, ma couleur.

C'était gris, petite souris, ce soleil et ces lumières qui agitaient mes nuits. Il y avait des trous dans mon fromage et parce que je ne regardais pas, j'ai laissé l'animal courir, inconscient de ce que j'étais en train de couvrir. Dans un pâle matin, ou une nuit claire, j'ai commencé à errer. Mais qu'est ce qu'un film en couleur quand on voit en noir et blanc ? Quelle différence entre soleil et lune quand l'éclat est le même ?

J'ai dormi dans son lit, les bras autour de sa taille, le nez dans son parfum. Ou dans mon lit, je ne me souviens plus bien, il n'avait pas d'odeur, seulement un relent de torpeur. Ces heures perdues dans son sein, j'ai écouté le vent et les fracas au loin. Sur moi, elle s'est faite les dents, j'en ai encore les marques. Elle les avait fines et pointues, contrairement aux miennes émoussées que je montrais quand même pour faire partir les gens.

Puis je l'ai portée sur mes épaules, c'était un foulard un peu lourd, mais il était chaud et douillet. Je me sentais bien quand je l'avais, une petite soeur en moins famille. Une amie qui te colle à la peau, posément. Pas de soucis quand elle était là, faut dire que je l'aimais.

Elle m'a mangé, mais j'ai fini par la recracher.
Faut dire qu'elle était mignonne ma petite dépression, avec sa petite jupe et ses cheveux bruns. J'ai toujours eu un faible pour les rêves. Quitte à perdre le reste.

Tiens, le ciel est bleu. Comme c'est étrange.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Madde

avatar

Féminin Nombre de messages : 187
Age : 25
Localisation : Dans le palais de sel, au-delà du désert
Date d'inscription : 22/02/2012

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo :
Pseudo :

MessageSujet: Re: Celle qui me trottait.   Ven 14 Juin - 13:55

Ton texte m'a profondément touchée ! Ça, c'est pour le cri du cœur ^^


Commençons par ce qui me gêne dans cette poésie.
Dans le premier paragraphe, tu utilises de belles images

Aillas a écrit:
comme un chat qui a faim/
[...]Jusqu'à ce qu'elle me grignote le cerveau, ma couleur
mais les rimes m'apparaissent un peu lourdes, un peu maladroites, bref, on a du mal à entrer dans l'histoire.
Le début du deuxième paragraphe est plus ou moins dans le même goût, tu sembles t'éparpiller, vouloir parler uniquement par comparaisons et métaphores diverses...

Je note également quelques répétitions désagréables, comme " 'faut dire", mais c'est tout ce que j'ai à reprocher.

Cependant, à partir de "Dans un pâle matin" commence pour moi la véritable magie du poème. Tu trouves ton rythme et tu nous embarques dans une balade un peu triste et très belle.
Je pense que ce que je préfère est la dernière phrase, qui est juste splendide !

Voilà, voilà... Salut
Revenir en haut Aller en bas
Chikoun
Coordonnateur Littéraire


Masculin Nombre de messages : 4729
Age : 26
Localisation : Dansant sur un fil, une framboise à la bouche.
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: Re: Celle qui me trottait.   Ven 14 Juin - 14:53

Les deux premiers paragraphes ne m'ont pas spécialement gêné personnellement. 

J'ai moi aussi beaucoup aimé le troisième. Juqu'à la dernière phrase, celle ci : Elle les avait fines et pointues, contrairement aux miennes émoussées que je montrais quand même pour faire partir les gens.  Pour une raison toute bête en fait. Elle casse le rythme que tu avais avant, elle est beaucoup plus longue.  Les phrases sont toutes descendantes au niveau du rythme, toutes calmes. Sauf que du calme sur 10km ben c'est chiant Très Heureux C'est pour ca qu'avant les phrases vont bien, car tu mets beaucoup de pauses. 


Les comparaisons m'ont pas vraiment choqué. J'ai trouvé ça mignon la plupart du temps. Sans péjoratif. Du premier quatrain, c'est le dernier vers que je préfère. Et le premier ensuite, car c'est le plus naturel, et c'est ce qui te va le mieux au teint. 


La chute est bien amenée, et c'est un message qui fait plaisir. (la toute dernière phrase est facile pour ce genre de chute, mais ça passe bien)


En bref, j'ai bien aimé, surtout les passages que j'ai ciblé Très Heureux
Revenir en haut Aller en bas
Erlidann

avatar

Masculin Nombre de messages : 2380
Age : 28
Localisation : Sur Terre
Date d'inscription : 24/04/2009

Personnages RP
Pseudo: Erlidann
Pseudo : Magel
Pseudo :

MessageSujet: Re: Celle qui me trottait.   Dim 16 Juin - 18:18

Un texte qui me laisse pleins de mots en tête, songeur. Il me donne aussi envie d'aller prendre l'air et le soleil : le ciel est bleu.

_________________
Spoiler:
 



"Le jeu ? C'est l'homme ! La vie est fondamentalement un jeu." K. A. Porter
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Celle qui me trottait.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Celle qui me trottait.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ELLE EST BONNE CELLE LA
» Celle qui achetait une télé ( I ) Bones maj : 30/06/10
» DANS LA RUE OU VIT CELLE QUE J'AIME de Mary Higgins Clark
» Quelle finesse, notre langue française, celle de notre culture, de nos grands poètes, les RONSARD et autres
» Je cherche ma chambre, ha bah c'est pas celle-ci... [PV : Benjamin et Ventus]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ter Aelis - Le Forum :: Wilwarin, Métropole Littéraire :: Poésies-
Sauter vers: