AccueilBlogFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Mockbuster : Deadpool versus les papillons géants

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mike001
Coordonnateur Littéraire
avatar

Masculin Nombre de messages : 2663
Age : 16
Localisation : West Coast ; Phare Ouest
Date d'inscription : 26/09/2010

Personnages RP
Pseudo: Mike le Fremen
Pseudo : Hannibal Smith
Pseudo : Davy et Mickey

MessageSujet: Mockbuster : Deadpool versus les papillons géants   Dim 11 Aoû - 19:47




L'attaque eut lieu sans préavis.

L'Amérique se remettait alors péniblement de son combat harassant contre les escargots géants, les Achatina fulica, des monstres de la nature implacables. Il avait fallu six mois aux services municipaux de Miami pour tous les éradiquer. Et malgré l'action courageuse des fonctionnaires, trois octogénaires avaient péri d'intoxication alimentaire. Les Etats-Unis étaient en deuil.

Un deuil profané par les ignobles papillons géants.

L'attaque eut lieu sans préavis. Un jour ils débarquèrent au petit matin. J'eus une pensée pour le film After Earth où les animaux avaient repris les rênes. Allais-je devenir un ranger comme Will Smith ? Comparativement, j'eus préféré devenir un ranger de l'espace à l'instar de Buzz l'éclair, j'avais peur d'avoir les sourcils foireux comme Jaden Smith.

Ce petit matin là, je prenais mon café dans un établissement correct, pour changer, mon masque sur mon visage. Le patron ne voulait pas que j'effraie les clients avec ma peau. Lorsque les papillons passèrent devant la vitrine, le monde devint terreur. Le monde cria de terreur.

Face au nombre important d'ennemis, je décidai de m'enfuir par l'ouverture au-dessus des toilettes que j'avais repéré comme fenêtre d'évasion possible quand j'étais allé posé ma pêche. Heureusement, je n'avais repris que deux fois des œufs au bacon, de sorte que je pus passer sans gêne.

Vous pouvez me juger. Vous pouvez vous moquer. Mais vous n'étiez pas là, ces papillons géants étaient affreux. Ils étaient légion. Ils larguaient derrière eux du pollen, j'ai vu des mecs mourir sur place d'allergie. Faut pas rigoler avec ça. Allez voir un docteur. Sérieusement, je déconne pas.

Bien vite, je me retrouvai parmi un groupe de survivants dans un centre commercial qui, étonnamment, n'avait pas été saccagé par des hordes de citoyens déviants.

On était neuf : Scynthia (la blonde bonasse), John (le trentenaire à la barbe de trois jours qui allait faire office de héros), Omar (le Pakistanais chauffeur de taxi qui parlait de façon aiguë et qui ne servait qu'à mater Scynthia), Darius (le black militaire intrépide qui allait caner en premier), George (le vieux cadre cinquantenaire mi-peureux mi-hardi), Bridget (la mère de famille casse couille qui chouine tout le temps), Melina (la brune qui allait devenir la copine de John le héros) et Scott (l'ados geek qui bavait aussi sur Scynthia et qui allait se la taper dans la seule scène où on voit un dos dénudé).

Autant vous dire qu'on était pas dans la merde. Et c'est là où Darius eut la meilleure idée au monde : hey les mecs, et si on se séparait ?

Putain d'attardés. Et ils étaient d'accord avec lui. Sûrement parce que comme moi ils savaient qu'il allait se faire buter dès le début et qu'il fallait donc lui faire plaisir au moins une fois. Ou alors ce sont les scénaristes qui sont de gros bâtards, j'hésite.

Le groupe se divisa en deux. Je m'étais tâté vite fait entre la troupe du héros qui allait trouver un moyen de détruire le nid des papillons géants ou la bande de la bonasse où ils allaient tous y passer.

Je choisis la bonasse.

Je suivais Scynthia dans la file, j'avais dégagé Scott d'un coup d'épaule (je crois que je suis en train de ken le scénar) et je regardais son cul en faisant des petits bruits quand un ENORME papillon géant s'est planté devant nous. Avec ses yeux globuleux et ses antennes hérissées il était le Diable réincarné.

Je n'avais jamais hurlé aussi fort et aussi longtemps de ma vie.

Mais je soupçonne que les ultrasons que j'avais dégagé avaient fait flipper le papillon qui était parti en battant des ailes et en laissant une traînée de poudre magique.

Darius gonfla de partout et il périt étouffé par sa propre langue (je vous avais prévenu que c'était nocif le pollen).

Là, Bridget avait commencé à me les briser, en remettant, notamment, en question mon charisme de leader et ma santé mentale. Soit disant que j'étais un pervers pédophile parce que je me promenais en pyjama.

Je la compris rapidement : elle était mère de famille, elle avait peur que des détraqués fassent du mal à ses enfants. C'est ce que du moins la première voix dans ma tête disait. La seconde récitait des poésies sataniques. Je préférai écouter cette dernière, elle m'inspirait plus confiance.

Je perdis un peu les pédales après cela et je préfère passer sur les détails qui m'amenèrent à rejouer des scènes de Saw. Tout ça pour dire qu'à la fin il ne restait plus que Scynthia et moi.

J'allais lui prodiguer quelques soins, la pauvre était en état de choc avancé, mais apparut ma némésis : un papillon géant.

Il était temps pour moi de l'affronter. Ce serait mon boss final.

Mère Nature versus Deadpool.

J'hurlais de nouveau, cette fois pour me donner du courage. Mon psy dit que j'en manque souvent. Je vidais mes chargeurs de 9mm dans la direction du papillon. Néanmoins, puisque je fermais les yeux à ce moment là, une bonne partie passa à côté de lui.

En les ouvrant je constatai que j'avais troué ses ailes démoniaques, mais la bête vivait encore.

Attrapant mes katanas, je pris sur moi afin de terminer mon oeuvre. J'en fis du sushi.

Ensuite, je nous trouvai une chambre à Scynthia et moi. Bien qu'elle fut encore inconsciente.

Le lendemain au réveil des milliers de papillons géants jonchaient le sol. M'est avis qu'ils ne supportaient pas notre atmosphère ou alors John et Melina avaient vaincu la reine papillon et fait exploser le nid.

Sacrée journée. Sacré pays.



_________________
DÂdädâîsme.


Dernière édition par Mike001 le Mer 21 Aoû - 18:52, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.korea-dpr.com/
dale cooper

avatar

Masculin Nombre de messages : 7652
Age : 39
Date d'inscription : 08/09/2008

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo : ▲
Pseudo :

MessageSujet: Re: Mockbuster : Deadpool versus les papillons géants   Dim 11 Aoû - 20:07

Bien ouej mec !

maintenant tu vas poser cette canette et enlever ce tazer des tétons de cette blonde, ok ?

Voilà, c'ets bien ! Pleure pas mec, t'es un héro, t'as buté un putain de fils à pute de papillon nazi... en plus il travaillait pour les ennemis de l'Amérique. Si si je te jure t'es un pro mais lâche la petite quand même. Tu vois la bagnole blanche derrière ? On va monter dedans, on va faire une balade et tu pourras même fumer des clopes pendant le trajet.

Tu te souviens du Docteur Mulligan ? Ouai la meuf bonne qui suçotte son crayon pendant que tu te paluches allongé sur son canapé de consultation. Elle a dit qu'elle voulait ton corps mec ! Tu devrais venir fissa avec moi parce qu'elle est grave chaude et que euh... ouai y'aura du gâteau de riz au dîner si tu veux.

Allez, pose cette canette Deadpool, tu mérites un peu de repos.
Revenir en haut Aller en bas
http://dvb96.over-blog.com/
Mike001
Coordonnateur Littéraire
avatar

Masculin Nombre de messages : 2663
Age : 16
Localisation : West Coast ; Phare Ouest
Date d'inscription : 26/09/2010

Personnages RP
Pseudo: Mike le Fremen
Pseudo : Hannibal Smith
Pseudo : Davy et Mickey

MessageSujet: Re: Mockbuster : Deadpool versus les papillons géants   Lun 12 Aoû - 1:59

Je ne sais pas qui t'es. En plus je ne te vois même pas mec. Tu dois être invisible. Mais le coup du Docteur qui se paluche avec un gâteau en riant, ça me tente bien.

Je monte dans ta caisse seulement si c'est moi qui conduit.

_________________
DÂdädâîsme.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.korea-dpr.com/
Axel & Anders

avatar

Féminin Nombre de messages : 1017
Age : 23
Localisation : Dans ton coeur
Date d'inscription : 13/12/2012

Personnages RP
Pseudo: Jésus
Pseudo : Vincent Bidalère
Pseudo : Eric Couyalère

MessageSujet: Re: Mockbuster : Deadpool versus les papillons géants   Mer 14 Aoû - 14:18

Yeah Deadpool, le héro qui sait qu'il est dans une bande dessinée ! J'ai encore quelques BD de lui qui traînent dans ma chambre, tu m'as rappelé de bons vieux souvenirs. Il me faisait presque peur DP avec ses troubles mentaux, mais je l'ai toujours adoré.

Une belle histoire assez loufoque qui m'a fais sourire :

Citation :
L'attaque eut lieu sans préavis.

L'Amérique se remettait alors péniblement de son combat harassant contre les escargots géants, les Achatina fulica, des monstres de la nature implacables. Il avait fallu six mois aux services municipaux de Miami pour tous les éradiquer. Et malgré l'action courageuse des fonctionnaires, trois octogénaires avaient péri d'intoxication alimentaire. Les Etats-Unis étaient en deuil.
Tu commences par une image de DP que j'adore et tu me fais sourire dès le premier paragraphe...ok c'est gagné, je suis emballé.

Citation :
On était neuf : Scynthia (la blonde bonasse), John (le trentenaire à la barbe de trois jours qui allait faire office de héros), Omar (le Pakistanais chauffeur de taxi qui parlait de façon aiguë et qui ne servait qu'à mater Scynthia), Darius (le black militaire intrépide qui allait caner en premier), George (le vieux cadre cinquantenaire mi-peureux mi-hardi), Bridget (la mère de famille casse couille qui chouine tout le temps), Melina (la brune qui allait devenir la copine de John le héros) et Scott (l'ados geek qui bavait aussi sur Scynthia et qui allait se la taper dans la seule scène où on voit un dos dénudé).
Un petit scénar' bien organisé, tu devrais faire producteur tu gagnerais un max' de blé, si si je t'assure, tu as tout compris au système mec !
Plus sérieusement, j'ai vraiment eus l'impression de replonger dans les films catastrophe et il faut avouer que c'est presque toujours tourné de cette manière.

Je n'avais pas autant kiffé une nouvelle de TA depuis la lecture de "il reste du ragoût" (by Dvb), chapeau bas m'sieur !

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Mike001
Coordonnateur Littéraire
avatar

Masculin Nombre de messages : 2663
Age : 16
Localisation : West Coast ; Phare Ouest
Date d'inscription : 26/09/2010

Personnages RP
Pseudo: Mike le Fremen
Pseudo : Hannibal Smith
Pseudo : Davy et Mickey

MessageSujet: Re: Mockbuster : Deadpool versus les papillons géants   Mer 21 Aoû - 18:08

LostInSpace a écrit:
Une belle histoire assez loufoque qui m'a fais sourire :

Citation :
L'attaque eut lieu sans préavis.

L'Amérique se remettait alors péniblement de son combat harassant contre les escargots géants, les Achatina fulica, des monstres de la nature implacables. Il avait fallu six mois aux services municipaux de Miami pour tous les éradiquer. Et malgré l'action courageuse des fonctionnaires, trois octogénaires avaient péri d'intoxication alimentaire. Les Etats-Unis étaient en deuil.
Cette histoire n'est pas si loufoque que cela. Ces Achatina fulica existent vraiment et ont fait passer de sales semaines auxdits fonctionnaires ; et s'ils sont dit géants, ils ne mesurent "que" dans les vingt centimètres. Pour plus de détails, wikipédia est ton ami : http://fr.wikipedia.org/wiki/Achatina_fulica

LIS a écrit:
Citation :
On était neuf : Scynthia (la blonde bonasse), John (le trentenaire à la barbe de trois jours qui allait faire office de héros), Omar (le Pakistanais chauffeur de taxi qui parlait de façon aiguë et qui ne servait qu'à mater Scynthia), Darius (le black militaire intrépide qui allait caner en premier), George (le vieux cadre cinquantenaire mi-peureux mi-hardi), Bridget (la mère de famille casse couille qui chouine tout le temps), Melina (la brune qui allait devenir la copine de John le héros) et Scott (l'ados geek qui bavait aussi sur Scynthia et qui allait se la taper dans la seule scène où on voit un dos dénudé).
Un petit scénar' bien organisé, tu devrais faire producteur tu gagnerais un max' de blé, si si je t'assure, tu as tout compris au système mec !
Plus sérieusement, j'ai vraiment eus l'impression de replonger dans les films catastrophe et il faut avouer que c'est presque toujours tourné de cette manière.
Ces scénarii de films catastrophe de série B sont toujours les mêmes, aussi il n'était pas très difficile de copier la trame. Mais c'est vrai que je pense sérieusement à me faire du fric dans ce milieu, je contacterai bientôt Uwe Boll ou Marvel.


LIS a écrit:
Je n'avais pas autant kiffé une nouvelle de TA depuis la lecture de "il reste du ragoût" (by Dvb), chapeau bas m'sieur !
Merci mec, ça me fait zizir. Et merci d'avoir lu et commenté (:

_________________
DÂdädâîsme.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.korea-dpr.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mockbuster : Deadpool versus les papillons géants   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mockbuster : Deadpool versus les papillons géants
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ter Aelis - Le Forum :: Wilwarin, Métropole Littéraire :: Nouvelles-
Sauter vers: