AccueilBlogFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Penn ar Bed

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cocoon
Rôliste
avatar

Masculin Nombre de messages : 985
Age : 26
Localisation : Dans 14 plans stellaires en simultané
Date d'inscription : 26/12/2010

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo :
Pseudo :

MessageSujet: Penn ar Bed   Mer 14 Aoû - 19:16

Dans la même veine que "Bugarach, the quest", je vous propose ici ma vision du festival du Bout du monde, où j'ai eu le plaisir de m'y rendre tant en qualité de bénévole que de festivalier.
Et comme ça faisait longtemps que je voulais écrire un petit quelque chose, voici.
Bonne lecture Heureux

_____________________

A la toute pointe d'un continent, perçant l'eau et les marées, pointant du doigt de gros hommes à tête d'aigle comme un défi lancé à son voisin, le bout du monde se réveille. Protégé par des géants de pierre ou des navires de fer, le peuple qui réside ici prospère et ne connait des remous du monde pas plus d'échos que celui des vagues contre les falaises. Dans de coin de terres embrumées, se prépare à l'insu des korrigans des fêtes auxquelles ces derniers ne sont pas invités. Quelques jours par an, en dehors des fêtes chrétiennes et des fest noz réguliers où tout le monde chante et danse, s'organise en secret tout un cérémonial pour recevoir la moitié du monde connu. Avec leurs instruments, et leurs chansons, bien entendu.

De bonnes âmes partent donc chercher des musiciens pour présenter leurs huttes en torchis et leurs plages de goémon à la terre entière, magiquement transformés en villes et plages de sable fin par la bonne fée Coreff. Quand ils reviennent de part les routes du monde, ramenant souvenirs et contrats dument signés, alors l'une des trois pointes du trident s'éveille enfin de son long sommeil marin.

C'est là, entre terre et mer, quelques bornes à peine en face d'Ys l'engloutie, que les vrais préparatifs démarrent. Les druides organisent alors dans leurs bosquets les rituels qui se répètent depuis toujours, les hommes les plus forts amènent poutres et tablées, tandis que les femmes s'affairent à ramener les plus belles étoffes pour décorer les tables. Le Guide convoque alors tous les volontaires, et nous voici lors d'un jour comme les autres trois cent devant un mur improvisé en tribune. L'homme salue, sourit, s'enflamme, et nous voici tous enhardis et prêts à ériger des empires. Bientôt , ce sont trois cent âmes qui s'agitent et partent dans tous les sens pour bâtir tentes, cuisines, scènes, barrières. Des panneaux sont cloués pour guider les pèlerins, les victuailles abondent, le soleil s'installe et chacun court rejoindre son poste.

Enfin, après deux semaines de travail dans l'ombre, notre jour de gloire voit enfin poindre son aube. Les premiers voyageurs arrivent, alors que les musiciens sont déjà là et prêts à en découdre. Les fût sont ouverts, les chopes sont sorties et les premiers saluts s'échangent tandis que la file se remplit à la vitesse d'un cheval. Ça y est, le monde frappe à notre porte.

Sans broncher, nos hommes fouillent et vérifient chaque visiteur, aucun objet de guerre ne passera ces portes, cette plaine peu à peu investie par la plèbe restera terre de paix et de musique pour les trois prochains jours.

Puis vient le moment tant attendu. Le signal de départ. L'extase.

Le bout d'un doigt caresse le nylon d'une corde. La rencontre fait des étincelles, et les enceintes le crient sous tous les toits. Une onde sonore parcourt la foule électrique, le premier concert démarre.

Alors les bras se lèvent, les chants résonnent, les gorges boivent, mangent, et rient. Le public salue chaque artiste qui s'époumone sur scène pour le simple plaisir d'être là, et d'être ensemble.

Et tandis que je vois, dans cette foule serrée et bouillonnante d'énergie, des gens s'élever sur les épaules des autres comme tant de géants avides de nouveaux sons, un bras s'élance vers le ciel, tendant un drapeau bleu, vert et or, un symbole rouge gravé sur des couleurs d'espoir.
Enfin, quand le morceau s'achève, et que la foule rugit son plaisir, une femme se dresse sur des bras tendus, et tend vers le ciel la tête d'un tournesol.

Le rêve s'installe en pays léonard, le monde n'est plus autre, nous sommes le monde, nous sommes un tournesol.

_________________


Dernière édition par Cocoon le Ven 16 Aoû - 1:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Axel & Anders

avatar

Féminin Nombre de messages : 1017
Age : 23
Localisation : Dans ton coeur
Date d'inscription : 13/12/2012

Personnages RP
Pseudo: Jésus
Pseudo : Vincent Bidalère
Pseudo : Eric Couyalère

MessageSujet: Re: Penn ar Bed   Mer 14 Aoû - 19:40

First ! * noob attitude spotted *

Bon tout d'abord, merci d'avoir partagé cette nouvelle, il est vrai qu'il n'est pas toujours simple pour un jeune débutant dans l'écriture de ce lancer dans la cage aux lions (rangez vos bâtons je rigole Kawaï). Commençons par le GROS point négatif (de mon point de vue) de ton texte :

Citation :
Les dernières tireuses se branchent, on sort les gobelets, les premiers saluts s'échangent, tandis que la file se remplit à la vitesse d'un cheval
Tu nous plongent dans un univers magique et médiéval avec des "huttes en torchis", des "fêtes chrétiennes", des "druides", etc, et soudainement tu nous parles de BRANCHER des tireuses et de gobelets. Ce n'est pas grave....en fait si, ça gâche complètement l'ambiance donné depuis le départ.

Pour le reste j'ai vraiment adoré cette idée, nous plonger dans un festival à travers ta façon de voir m'a rappelé le sonisphère à Amnéville (festival Hard Rock avec des groupes tels que Metallica, Iron Maiden,...). On ressent le frisson, nous festivalier...euh ! lecteur, lorsqu'on arrivent devant les grandes scènes, entourés de dizaines de bar près à étancher notre soif. Le point central de ton texte, celui qui, de mon point de vue toujours, touche le plus le lecteur, c'est cette vision du bénévole qui vois et aide le montage du festival. On ressent la satisfaction du travail accomplis lorsque les festivaliers arrivent avec une seule idée en tête : s'amuser.

Certes, ta nouvelle est courte, mais il y a un excellent travail dans la tournure que tu as voulus donner à ton texte et j'ai vraiment trouvé cela appréciable.

Merci à toi !

_________________

Revenir en haut Aller en bas
dale cooper

avatar

Masculin Nombre de messages : 7652
Age : 39
Date d'inscription : 08/09/2008

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo : ▲
Pseudo :

MessageSujet: Re: Penn ar Bed   Jeu 15 Aoû - 19:53

Un peu plus léger dans le ton que Bugarach, mais ça reste bien de la même trempe !

Je suis un peu d'accord avec LIS lorsqu'il relève cette faute de goût dans le descriptif des tireuses et des gobelets : En fait ça aurait très bien pu servir de transition pour passer du monde onirique et secret des bénévoles durant la préparation, à celui, brutal et bruyant (et plus concret) des festivaliers qui surgissent telle une horde de barbares !

Mais en fait comme tu reprends par la suite le même ton et le même vocabulaire de conte traditionnel, je trouve que le paragraphe en question tranche trop. Tu devrais lui offrir les mêmes vocabulaire et intonations que pour le reste.

Bon, mis à part cet infime détail (que je n'aurai sans doute pas remarqué sans l'intervention de LIS) ça reste fun et de saison et... ça donne envie de boire une bonne bière bien fraîche !

Revenir en haut Aller en bas
http://dvb96.over-blog.com/
Cocoon
Rôliste
avatar

Masculin Nombre de messages : 985
Age : 26
Localisation : Dans 14 plans stellaires en simultané
Date d'inscription : 26/12/2010

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo :
Pseudo :

MessageSujet: Re: Penn ar Bed   Ven 16 Aoû - 1:30

Content que ça vous ait fait plaisir Heureux

est ce que comme ça, ça rend mieux dites moi ?
Citation :

Les fût sont ouverts, les chopes sont sorties et les premiers saluts s'échangent tandis que la file se remplit à la vitesse d'un cheval. Ça y est, le monde frappe à notre porte.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Axel & Anders

avatar

Féminin Nombre de messages : 1017
Age : 23
Localisation : Dans ton coeur
Date d'inscription : 13/12/2012

Personnages RP
Pseudo: Jésus
Pseudo : Vincent Bidalère
Pseudo : Eric Couyalère

MessageSujet: Re: Penn ar Bed   Dim 8 Sep - 23:20

Perso. je trouve la phrase plus cohérente avec le reste du texte.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Cocoon
Rôliste
avatar

Masculin Nombre de messages : 985
Age : 26
Localisation : Dans 14 plans stellaires en simultané
Date d'inscription : 26/12/2010

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo :
Pseudo :

MessageSujet: Re: Penn ar Bed   Lun 9 Sep - 15:24

hallelujah Dansant merci pour le coup de patte

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Penn ar Bed   

Revenir en haut Aller en bas
 
Penn ar Bed
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le photographe américain Irvin Penn est décédé hier à l'age de 92 ans .
» Bonnie and Clyde de Arthur Penn
» Kal Penn dans Buffy Contre Les Vampires (+ Tru Calling & Angel)
» Triple Frontier de Kathryn Bigelow avec (rumeur) Will Smith, Christian Bale, Sean Penn et Javier Bardem??
» demat ar Penn-ar-Bed

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ter Aelis - Le Forum :: Wilwarin, Métropole Littéraire :: Nouvelles-
Sauter vers: