AccueilBlogFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Une main tendue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aillas
Coordonnateur Rôliste
avatar

Masculin Nombre de messages : 3785
Age : 28
Localisation : Utopie flagrante des Arts.
Date d'inscription : 23/12/2007

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo :
Pseudo :

MessageSujet: Une main tendue   Jeu 21 Fév - 21:54

Citation :
Gentillesse:
Agrément accompagné de gentillesse, il se dit aussi de certains tours de souplesse agréables. L'Art de faire plaisir et d'être affectueux.


Lorsque l'on marche dans la rue, on ne pense pas généralement à la tête que l'on inflige à ses contemporains, bloqués sur nos idées nous marchons, fermés. Cette attitude si répandue qui consiste à considérer que toute personne est un ennemi et qu'il est dangereux de côtoyer les gens de son espèce. La populace se presse et se serre mais jamais ne communique.

Il est étonnant de considérer que les gens ne savent plus sourire en société, prostrés dans leurs problèmes, ils s'assurent de leur intimité en affichant une mine maussade voire indifférente qui préservera leur intimité de toute intrusion. C'est navrant, mais ça marche du tonnerre! Ainsi nous déambulons dans des rues grises et dans le dédain le plus total de nos semblables. Bravissimo.

Alors penchons nous sur nos braves bêtes et étudions les, étudions nous. Lorsque nous demandons au boulanger une bonne baguette, nous avons le sourire lorsque nous le connaissons ou que l'on est avec des amis. Mais dès que nous sommes seul et que nous avons affaire à un inconnu, plus de sourire, disparue notre gentillesse, remplacée par l'inconditionnelle morosité. Lorsque nous laissons notre place de bus à une personne âgée, nous nous efforçons de ne pas la regarder et de rester maussade. Lorsque nous croisons le regard de quelqu'un d'autre dans le métro, le bus ou le tramway, nous nous efforçons de le détourner au plus vite. Alors...

Essayons de trouver le pourquoi de cette attitude qui tend à se généraliser les jours de pluie et en ces temps qui se font plus durs. Essayons de raisonner ce comportement si étrange et banal que nous pratiquons avec excellence depuis si longtemps.

Le système actuel est basé sur plusieurs principes et tous ont un impact sérieux sur notre comportement au quotidien et sur notre façon de voir, de vivre et d'appréhender les choses. D'abord la compétitivité, ce qui fait que nous tentons toujours de surpasser les autres et de nous montrer plus forts. Ce terme comporte le problème de ceux laissés derrières, si je cours pour être toujours plus rapide, il est évident que ceux à la traîne le seront toujours et ne pourront pas progresser s’ils n’en ont pas les capacités physique. La compétitivité entraîne donc un renfermement des gens sur eux-mêmes. Ne voyant pas nos semblables comme des mains tendues mais des couteaux tirés, il semble alors évident que le sourire ne s'impose pas spontanément. J'aime employer l'image d'un morceau de sucre, pour ce cas ci, la compétitivité amène chacun à tenter d'obtenir un morceau de sucre toujours plus gros et total abandon de la compassion des autres.

Ensuite, notre société actuelle tend à nous faire comprendre qu'il n'existe pas de sécurité, ni dans l'emploi, ni dans la rue, ni nulle part. Cette volonté de faire suer l'insécurité prodigue un vaste sentiment de faiblesse et de peu parmi la majorité des citoyens. Alors la populace prend peur de voir fondre son bout de sucre et se crispe dessus. Cela donne concrètement des gens qui ne disent plus bonjour dans la rue, dans les restaurants ou les magasins, des individus agressifs pour ne pas se faire agresser, des sourires qui ne pointent pas de peur de voir des dents.

Il existe un point encore qui est sans doute le plus gros point faible de notre société, c'est le mépris du plaisir simple. En effet, nos idéaux nous tannent à longueur de temps que seul le travail est récompensable et par travail l'on entend, ils entendent, sueur, pénible, fastidieux, productif et consommable. Comme si l'on travaillait mieux avec un job qui nous déplait et qui nous semble lourd. Mais cela reste ancré dans les idées. Si nous avons le malheur de nous amuser pendant notre travail, c'est que nous ne travaillons pas. Ainsi, l'art est rejeté, à moins qu'il rapporte à des gens, ainsi le social est rejeté car il ne rapporte pas, ainsi nous préférons avoir une moins bonne éducation pour travailler plus vite. L'éducation n'étant bien évidement pas productrice de richesse. Alors là on pourrait dire que nous nous sommes perdus dans une critique laconique de la société occidentale mais je voudrais souligner le rapprochement que l'on peut faire de cette mentalité avec le quotidien.
Lorsque nous sommes dans la rue, nous ne nous permettons plus de sourire puisque sourire n'est pas conforme aux normes de production. Ainsi, nous irons plus rapidement à l'essentiel ou eluderons carrément certaines phases de la gentillesse et courtoisie pour gagner du temps. Car le temps, c'est du sucre!

Donc, vous avez pu le constater, je considère notre vie comme triste, nous n'acceptons plus de sourire et de montrer notre bonne humeur, nous nous contentons de vivre comme l'on nous l'a enseigné. Mal. Cet exposé sert à montrer que notre quotidien nous forme et conforme nos attitudes vis à vis de nos contemporains et qu'il est impossible de nier l'effet que notre société a sur nos actions. Il est important à mon sens de nous émanciper de cette pensée loufoque et de recommencer à faire ce que Dieu même plaide "Aimer son prochain". Cette phrase que nous citons sans comprendre et bien aujourd'hui je propose de l'appliquer et de ne plus avoir peur des réactions dudit prochain.

Car la bonne humeur est quelque chose qui s'autoalimente, ainsi que la mauvaise. Alors commencer par sourire reste la meilleure voie pour sourire de cœur. Que l'on me croit ou non, je reste fidèle à cette idée et tente de l'appliquer au jour le jour. Nous devons tenter de sourire et de nous entre aider. Nous devons nous aimer et qu'importe si cela peut vous paraitre "gnangnan". J'invoque votre sagacité pour comprendre mes lignes. Ne restez plus prostrés dans votre mutisme débordant et ne tachez plus de paraîtres plus durs que vous ne l'êtes. il n'est nul besoin d'être dur pour être quelqu'un.


Dédié à tous ceux qui auront la tête pour comprendre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Tangi

avatar

Masculin Nombre de messages : 470
Age : 27
Localisation : Perdu ...
Date d'inscription : 12/01/2008

MessageSujet: Re: Une main tendue   Jeu 21 Fév - 22:25

Waouh c'est beau. Très Heureux

Franchement c'est la première idée qui me viens à l'esprit. Il change de registre, l'idée y est très bien détailler, point par point du problème le plus simple, le plus connu, au pire problème "le mépris du plaisir simple" et le manque d'amour, pas celui que tout le monde pense, l'amour égoïste de la vie de couple, non l'autre amour le grand , le beau, l'agape.

Bon la critique s'arrête la (j'avais bien dis que sa volerai pas bien haut.)

Ah si j'allai oublié, je n'ai pas compris le sens de cette phrase:

Essayons de trouver le pourquoi de cette attitude qui tend à se généraliser les jours de pluie

Que vient faire la pluie ici, c'est certainement une sorte de métaphore mais je l'ai pas comprise :/

Aussi non une petite question sa t'arrive de faire des textes joyeux, raconter une soirée, un concert ? Bref des moments ou on voit que la solidarité est pas morte, que l'agape est encore la.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tangi-colin.info
Ambre Melifol

avatar

Féminin Nombre de messages : 401
Age : 27
Localisation : Dans ton coeur
Date d'inscription : 10/02/2008

MessageSujet: Re: Une main tendue   Jeu 21 Fév - 22:36

Alors déjà c'est la première fois que je te lis Aillas donc j'en profite pour te dire que j'apprécie beaucoup ta façon d'écrire, c'est très agréable.

Maintenant pour le fond, je ne suis pas du tout d'accord, parce que je suis peut-être la seule, mais je souris aux gens quand je dois demander quelque chose, qu'ils soient inconnus ou non, je parle avec des inconnus aussi, et puis je vais vers les autres...

Simplement, je m'en prends plein la tronche parce que les autres, ils ne sont pas gentils, et ils n'attendent pas que vous veniez vers eux comme ça quand ils ne vous connaissent pas, alors quand vous dites bonjour, ils se mettent à marcher un peu plus vite, ils détournent la tête ou ils répondent à la va-vite, mais c'est tout... Comment nous aimer les uns les autres dans ces conditions ?

Les seuls qui sont un minimum épargnés (et encore, ça s'estompe très vite), ce sont les enfants. Et je peux vous dire que quand un petit gamin pas plus haut que trois pommes se met à courir vers vous dans le tram et à jouer jusqu'au prochain arrêt (si si, ça m'est arrivé ^^) là, la vie est belle, malgré la mère qui essaye de tirer son charmant chérubin en arrière (de peur que je le kidnappe, vous savez bien Demon oui )

Enfin voilà, donc non, je ne suis pas d'accord, ça a beau être bien écrit et tout et tout, ce n'est pas en faisant ça qu'on arrivera à quoi que ce soit...
Revenir en haut Aller en bas
Aillas
Coordonnateur Rôliste
avatar

Masculin Nombre de messages : 3785
Age : 28
Localisation : Utopie flagrante des Arts.
Date d'inscription : 23/12/2007

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo :
Pseudo :

MessageSujet: Re: Une main tendue   Jeu 21 Fév - 23:18

Ta réplique est géniale, doué d'une pensée que je combats depuis si longtemps et qui m'est chere? Je suis heureux que tu le postes ici et maintenant, d'une parce que j'ai le temps et deux parce que j'ai l'envie. Alors, commençons méthodiquement.

D'abord, quand je parle d'une globalité et bien... je parle d'une globalité. Du coup, j'exclue, a tord ou a raison, les gens qui soureint, comme toi. Ne m'en veux pas, j'essayais juste de faire une analyse et un commentaire sur le comportement de ceux qui n'agissent pas comme toi. Expliquer ton cas dans ce texte aurait peut-être été plus complet mais j'aurais alors dû expliquer le pourquoi et là... Ce n'est pas le sujet.

Ensuite, j'adore la critique que tu emets. Si je synthétise ta pensée, tu dis que l'on ne peut pas se mettre à user de gentillesse parce que les autres n'en usent pas. Erreure fatale. Autant dire que l'on ne peut pas user de morosité parce que les autres n'en usent pas. C'est une explication simpliste qui n'apporte à rien. Le but de cette idée c'est de l'abattre, les gens qui luttent contre le SIDA feraient bien de s'arrêter de suite parce qu'il n'est pas prêt de régresser, le cancer idem, les pacifistes idem etc... Je sais bien que tu es en accord avec l'idée d'user de la gentillesse, ton premier point commence par cela. Nous représentons peut-être un pourcentage si faible de la population que ça en devient ridicule, mais je ne considère pas que c'est un effort inutile. Une personne qui va me sourire franchement dans la journée suffira à me faire oublier les centaines qui sont passées en maugréant.

Les gosses, ahahahaha, les gosses. La blague. je hais les gosses. J'en mangerais deux par jour si possible, avec des patates et du chorizo tiens! Non sérieusement, il y a un truc que je déteste, c'est les cris des enfants et lorsqu'ils pleurent. Je sais pas mais ça me mets les nerfs en pagaille!

Finalement, tes deux dernières lignes confirment ce que je pensais et expliquent ce que tu penses. Alors je t'explique de suite, c'est du pessimisme! Si tu ne commences pas à pratiquer (heureusement pour toi c'est le cas je t'en remercie vivement ❤ ) l'usage de la gentillesse et bien pourquoi ton voisin le ferait-il? Et s'il ne le fait pas, pourquoi son voisin le ferait-il? et ainsi de suite. Lorsqu'une pratique est établie, ici l'indifférence, il est important de briser la chaîne et de commencer un nouveau point de départ. Impossible de commencer sans commencement. Alors même si ça peut paraître démentiel, essayons, je vous en prie.




PS: Sb..., les jours de pluie, regarde les gens dans la rue, le bus et le métro et compte les sourires, tu comprendras ma phrase Clin d\'Oeil

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Ambre Melifol

avatar

Féminin Nombre de messages : 401
Age : 27
Localisation : Dans ton coeur
Date d'inscription : 10/02/2008

MessageSujet: Re: Une main tendue   Jeu 21 Fév - 23:36

Je ne suis toujours pas d'accord 👅

Les gens, bien sûr que ça leur fait plaisir quand on sourit, mais c'est pas pour ça qu'ils vont le faire, parce que tu oublies une chose c'est que l'être humain en général est égoïste... Il préfère donc se dire "je suis content aujourd'hui on m'a souri" plutôt que de se bouger pour le faire, surtout, effectivement, quand il pleut... Et puis ce serait un effort musculaire à faire, il faut les comprendre, les pauvres... C'est comme la vendeuse dans le magasin qui lève à peine la tête alors que tu viens lui acheter quelque chose...

Et les enfants ne sont pas tous méchants, bon, bien sûr, il y en a des méchants, mais un enfant gentil ça existe aussi... Et c'est très mignon, et ça remonte le moral parce que c'est pure et innocent (comme dirait ma prof de français en rajoutant Oui bon euh au début de la phrase)

Mais bon (tiens, je prends le tic...), comme dirait Jésus (puisqu'on en est aux citations religieuses), il faut tendre l'autre joue, alors tendons...

Seulement, tout ce que je dis, c'est que les bonnes surprises sont rares, très rares... Rarissimes, même, je dirais... Du coup, comme je dis toujours, mieux vaut ne s'attendre à rien du tout, comme ça on est content quand ça arrive...
Revenir en haut Aller en bas
Green Partizan
Littéraire et rôliste
Littéraire et rôliste
avatar

Nombre de messages : 3950
Localisation : Ici, c'est Saint-Denis.
Date d'inscription : 25/11/2007

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo :
Pseudo :

MessageSujet: Re: Une main tendue   Jeu 21 Fév - 23:46

Bien, à mon tour Heureux .

Donc, bien qu'étant comme Ambre, c'est à dire de nature souriante, je comprends parfaitement de quoi veut parler Aillas.

Ce texte est dans le vrai, c'est certain. J'aime beaucoup le style, la composition. C'est complet, à mes yeux.

Si tu n'as pas la chance de me plaire en graphisme, en RP, tu rattrape le tout Clin d\'Oeil .



Citation :
Les gosses, ahahahaha, les gosses. La blague. je hais les gosses. J'en mangerais deux par jour si possible, avec des patates et du chorizo tiens! Non sérieusement, il y a un truc que je déteste, c'est les cris des enfants et lorsqu'ils pleurent. Je sais pas mais ça me mets les nerfs en pagaille!

Enorme !

_________________
.
Revenir en haut Aller en bas
Hugo Zeppeline
Rôliste
avatar

Masculin Nombre de messages : 5062
Age : 27
Localisation : Liège, Belgique
Date d'inscription : 25/11/2007

Personnages RP
Pseudo: Sephiroth
Pseudo : Hugo Zeppeline
Pseudo : Aenaril

MessageSujet: Re: Une main tendue   Jeu 21 Fév - 23:48

D'abord...les enfants, c'est toujours innocents ! Alors dites pas qu'ils sont méchants...Ils sont comme on les fait, et comme on les rends par notre façon de s'adresser à eux. Je dirais que ce sont eux les premiers à rendre plus vite ce qu'on leur donne, que les adultes. M'enfin, soit...

Ensuite, si les bonnes choses sont bonnes, c'est peut être parce qu'elles sont rares ^_^ Et il faut pouvoir les apprécier à leur juste valeur, pour comprendre le don que l'on peut faire aux gens =)
On s'en fout que les gens rendent ou pas le sourire qu'on leur fait... La gentillesse doit être désintéressée, sinon...eh bien, ce n'en est plus vraiment. Elle n'est plus si pure.

Ensuite, Jésus dit bien qu'il faut tendre l'autre joue, en effet... Mais réussir à faire fi de ce que l'autre t'envoie à la figure nécessite un long travail sur soi-même. Il faut donc peut-être d'abord passer par là, avant de le faire =)

Enfin... je pense que faire référence à l'égoïsme de l'homme n'est qu'un semi-argument. Car en y réfléchissant bien, on peut arriver à dire que tout homme est égoïste. Même les plus gentils. S'ils ne retiraient pas une certaine satisfaction à être gentil envers les autres, le feraient-ils vraiment?



ps : oui je m'incruste, c'était plus fort que moi, désolé Tire la Langue Sinon, dans "Jesus deux le retour", il dit : "je tends l'autre joue...et j'en profite pour lui foutre un coup de pied dans les valseuses" xD

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://histoirebazare.skyblog.com
Ambre Melifol

avatar

Féminin Nombre de messages : 401
Age : 27
Localisation : Dans ton coeur
Date d'inscription : 10/02/2008

MessageSujet: Re: Une main tendue   Ven 22 Fév - 0:02

A l'attaqueuhhhhhh !!!

Bon alors déjà les bonnes choses sont rares, c'est rare qu'une chien tue un homme, pas pour ça que c'est une bonne chose, je rappelle au passage...

Et si je continue à sourire aux gens, c'est bien parce que j'en ai rien à fiche s'ils me le rendent pas, j'ai l'habitude, et la gentillesse c'est pour la gentillesse, mais il y a des limites même au meilleur, si quelqu'un est pas poli du tout et très agressif avec moi je sortirai les dents et je trouve que c'est normal. Le problème, c'est que les gens se sentent tout le temps agressés, même par un sourire, parce qu'ils ont peur des délinquants, qu'on les vole, des jeunes, des mendiants, des bourrés (alors qu'ils sont gentils tous ces gens-là...) et je pense que c'est surtout pour ça qu'ils sourient pas...

Oui, tout le monde est égoïste, même les gens gentils, mais il y a les bons égoïstes et les mauvais égoïstes et toc...

Et toute façon j'ai toujours raison, na 👅 (ouais je sais ça montre que j'ai plus d'arguments, et alors ?)
Revenir en haut Aller en bas
Aillas
Coordonnateur Rôliste
avatar

Masculin Nombre de messages : 3785
Age : 28
Localisation : Utopie flagrante des Arts.
Date d'inscription : 23/12/2007

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo :
Pseudo :

MessageSujet: Re: Une main tendue   Ven 22 Fév - 0:36

J'adore cette réponse, plus croquante que les précedentes. Plus dans mon goût en tout cas. Tu comprendras pourquoi.

Pourquoi comptes tu que lorsqu'une phrase est dite dans un sens, on peut forcément la retourner (la phrase). Il te dit que ce qui est bon est rare et tu lui dis que ce qui est rare n'est pas toujours bon... Oui, okey, cool, je plussoie, tout à fait, certes, exact... Et alors? C'est pas la question! Yeux au ciel

Sinon, pour le reste, et bien que dire, tu corrobores tout ce que j'essayais de developper ci-dessus tout ne te plaçant comme contestatrice. On l'aura compris, essayer de cacher ta dévotion pour moi ne t'amenera nul part. Adore moi naturellement, avec des offrandes et de l'encens, comme tout le monde. ( ❤ ).



PS: J'avais la flemme de me lapider moi-même ce soir...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Ambre Melifol

avatar

Féminin Nombre de messages : 401
Age : 27
Localisation : Dans ton coeur
Date d'inscription : 10/02/2008

MessageSujet: Re: Une main tendue   Ven 22 Fév - 0:47

Est-ce que quelqu'un a dit que ça devait être la question ? Tu essayes de m'empêcher de m'exprimer librement, vil oppresseur, et je vois bien dans ton jeu...

*sort sa cape et ses collants*

Mais je suis là moi, pour te dire que non, on ne répond pas toujours par ce qu'on devrait répondre et que j'avais une excellente prof de philo l'année dernière ! Oui, j'ose le crier haut et fort au monde entier, tatataaaaaaaam !

*range la cape et les collants*

Je dis simplement que si les gens souriaient un peu plus souvent, ce ne serait pas pour ça que j'apprécierais moins, bien au contraire... Il y a des choses que j'apprécie toujours autant alors qu'elles m'arrivent très souvent, c'était ça le sens de ma remarque...

Non Aillas, je ne te vouerai pas de culte, parce que la différence entre ce que tu penses et ce que je pense, c'est que tu crois que les gens peuvent changer et qu'au final si tout le monde s'y met, on irai plus vers les autres, et moi, je ne suis pas d'accord pour dire ça, c'est tout (oui, je sais, entêtée, et alors ?)



EDIT SEPHIROTH: [mode abus de pouvoir = ON] Et ils se marrièrent, mais n'eurent pas d'enfants...(ben oui, les gosses, ca l'énerve, l'autre percnoptère Yeux au ciel )
Sur ce...je vous aime ❤ [/mode abus de pouvoir = OFF]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une main tendue   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une main tendue
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une main tendue (Emily Prentiss)
» Main tendue
» main tendue vers l'avant
» ** Gryffin ** une main tendue vers...(CP Juri+Kill-U )( p.5)
» Une main tendue, dans l'autre un poignard.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ter Aelis - Le Forum :: Wilwarin, Métropole Littéraire :: Nouvelles-
Sauter vers: