AccueilBlogFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [OS] L’homme vit et meurt seul.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kuro

avatar

Féminin Nombre de messages : 12
Age : 25
Date d'inscription : 08/11/2013

MessageSujet: [OS] L’homme vit et meurt seul.    Ven 8 Nov - 22:37

L’homme vit et meurt seul.

Cette phrase me parle aujourd’hui bien plus que je ne l’aurais espéré.
Je suis étendu sur le sol, visage tourné vers le ciel qui déverse sur mon corps ses larmes glaciales.
Je n’arrive pas à savoir si il fait cela parce qu’il a pitié de moi ou si c’est mon ignorance qui le fait rire.
Je ne bouge pas. Pourquoi ? Je ne saurais dire si c’est parce que je ne le peux plus ou simplement parce que je ne le veux pas.

Comment en suis-je arrivé la ? Bah ca n’a pas d’importance, non ? Ca en a ? Vous êtes dur.
Devrais-je vous raconter ce qui amène quelqu‘un à se sentir vraiment seul ?
Solitude qu‘il ne faut pas confondre avec Solitaire.
Hum,…, non, finalement cela n’a pas d’importance, après tout je ne suis qu’un simple « humain » parmi tant d’autres. Un de plus, un de moins. Que vaut une vie lorsque des millions d’autres sont en jeu ?
Quel rapport ? Aucun, je dérape en effet, le froid me paralyse les idées.

Je soupire doucement alors que je me vide de l’essence même de ce qui fait qu’un être est reconnu comme vivant, je ne peux que me poser inlassablement cette question :
Pourquoi Est-ce que je ressens ce vide ?

Je me l‘avoue à moi même, je suis en bonne santé, j’ai des amis sur qui compter, une famille suffisamment aimante pour mon bonheur et même un chat foufou.
Pourtant il me manque quelque chose, vous savez ce petit élément, si insignifiant mais tellement important.
Serait-ce ce jour en particulier qui rend mon âme vide de sens et avide de savoir ? Où devrais-je y entrevoir un sens plus profond ?
Je ne saurais le dire, personne ne peut ou ne veut m’aider. Alors, je suis seul. Trahison est maitre mot que j’ai eu la chance (?) d’expérimenter.
On me regarde sans vraiment me prêter attention. Pourtant je continue à avoir froid. Je n’ai même pas la force de pleurer ou de crier.
N’Est-ce pas là des signes de faiblesses ? Je ne pense pas ou alors nous sommes tous faibles.

Resterais-je donc seul pour toujours ?  

Non, je ne veux pas y croire, il doit bien y avoir quelque part quelqu’un qui à besoin de moi alors j’attendrais jusqu’à la rencontrer.
J’attendrais qu’on me tende une main salvatrice.
J’attendrais un rayon de soleil qui repoussera ces larmes de glace afin de les remplacer par un doux sourire chaleureux.
J’attendrais, seul, certes, en espérant sous ce ciel inondé.
Jusque là, je jouerais le rôle que la société m’a donné et je m’y tiendrais en attendant enfin de m’éveiller.
Merci de m’avoir écouté, vous qui êtes surement passé à coté de moi sans me voir.

-------------------------------------------------------------------------------------

Voici ma premiére histoire, merci à ceux qui auront eu la patience de me lire. Content
Revenir en haut Aller en bas
Mike001
Coordonnateur Littéraire
avatar

Masculin Nombre de messages : 2663
Age : 16
Localisation : West Coast ; Phare Ouest
Date d'inscription : 26/09/2010

Personnages RP
Pseudo: Mike le Fremen
Pseudo : Hannibal Smith
Pseudo : Davy et Mickey

MessageSujet: Re: [OS] L’homme vit et meurt seul.    Ven 8 Nov - 23:54

Bonsoir,


en vert : des questions que je me pose et des propositions de reformulation
en orange : les répétitions
en rouge : les fautes d'orthographe


Kuro a écrit:
L’homme vit et meurt seul.

Cette phrase me parle aujourd’hui bien plus que je ne l’aurais (aurai) espéré.
Je suis étendu sur le sol, visage tourné vers le ciel qui déverse sur mon corps ses larmes glaciales.
Je n’arrive pas à savoir si il (s'il) fait cela parce qu’il a pitié de moi ou si c’est mon ignorance qui le fait rire.
Je ne bouge pas. Pourquoi ? Je ne saurais (saurai) dire si c’est parce que je ne le peux plus ou simplement parce que je ne le veux pas.

Comment en suis-je arrivé la (là) ? Bah ca (ça) n’a pas d’importance, non ? Ca (Ça) en a ? Vous êtes dur.
Devrais-je (devrai) vous raconter ce qui amène quelqu‘un à se sentir vraiment seul ?
Solitude qu‘il ne faut pas confondre avec Solitaire.
Hum,…, (les points sont vraiment nécessaires ?) non, finalement cela n’a pas d’importance, après tout je ne suis qu’un simple « humain » parmi tant d’autres. Un de plus, un de moins. Que vaut une vie lorsque des millions d’autres sont en jeu ?
Quel rapport ? Aucun, je dérape en effet, le froid me paralyse les idées.

Je soupire doucement alors que je me vide de l’essence même de ce qui fait qu’un être est reconnu comme vivant, je ne peux que me poser inlassablement cette question :
Pourquoi est-ce que je ressens ce vide ?

Je me l‘avoue à moi même, je suis en bonne santé, j’ai des amis sur qui compter, une famille suffisamment aimante pour mon bonheur et même un chat foufou.
Pourtant il me manque quelque chose, vous savez ce petit élément, si insignifiant mais tellement important.
Serait-ce ce jour en particulier qui rend mon âme vide de sens et avide de savoir ? Où devrais-je (devrai) y entrevoir un sens plus profond ?
Je ne saurais (saurai) le dire, personne ne peut ou ne veut m’aider. Alors, je suis seul. Trahison est maitre mot que j’ai eu la chance (?) d’expérimenter.
On me regarde sans vraiment me prêter attention. Pourtant je continue à avoir froid. Je n’ai même pas la force de pleurer ou de crier.
N’est-ce pas là des signes de faiblesses (faiblesse) ? Je ne pense pas ou alors nous sommes tous faibles.

Resterais-je (resterai) donc seul pour toujours ?  
(par contre les points de suspension sont véritablement dérangeantes présentement)
Non, je ne veux pas y croire, il doit bien y avoir quelque part quelqu’un qui à (a) besoin de moi alors j’attendrais (attendrai) jusqu’à la (le) rencontrer.
J’attendrais (attendrai) qu’on me tende une main salvatrice.
J’attendrais (attendrai) un rayon de soleil qui repoussera ces larmes de glace afin de les remplacer par un doux sourire chaleureux.
J’attendrais (attendrai), seul, certes, en espérant sous ce ciel inondé. (je te propose : "J'attendrai, certes seul, sous ce ciel inondé, mais en espérant [...]" ; le fait de ne pas préciser les espoirs rend la phrase bancale)
Jusque là (peut-être que "jusque à cet instant" est plus précis), je jouerais (jouerai) le rôle que la société m’a donné et je m’y tiendrais (tiendrai) en attendant enfin de m’éveiller.
Merci de m’avoir écouté, vous qui êtes surement (sûrement) passé à coté de moi sans me voir.
Concernant le fond, celui-ci ne m'a pas vraiment ému. Le personnage passe beaucoup trop de temps à se poser des questions (qui elles aussi sont trop nombreuses) sans chercher de réponses. Tandis qu'un comportement d'observateur serait compréhensible celui d'attentiste n'excuse rien. Aussi, l'affirmation selon laquelle l'homme vit et meurt seul prend tout son sens en ce qu'il espère (tout au plus) que quelque chose veuille bien se produire un jour.

En fait, je pense que par les questions tu tentes d'expliquer la psyché du personnage sans y parvenir, alors qu'il serait peut-être préférable de s'attarder plus sur ses sentiments, ses émotions.


J'espère que ce commentaire ne te paraîtra pas excessivement "dur", je te souhaite de nouveau la bienvenue sur Ter Aelis et j'attends ton prochain texte (:

_________________
DÂdädâîsme.


Dernière édition par Mike001 le Sam 9 Nov - 1:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.korea-dpr.com/
Hugo Zeppeline
Rôliste
avatar

Masculin Nombre de messages : 5062
Age : 27
Localisation : Liège, Belgique
Date d'inscription : 25/11/2007

Personnages RP
Pseudo: Sephiroth
Pseudo : Hugo Zeppeline
Pseudo : Aenaril

MessageSujet: Re: [OS] L’homme vit et meurt seul.    Sam 9 Nov - 0:44

Alors, après le commentaire plus axé technique de Mike avec lequel je suis plutôt d'accord, je viens t'apporter mon ressenti par rapport à ton texte. Plutôt que des émotions, ce sont plutôt des interprétations que j'ai à te délivrer. Tu ne m'en voudras pas si je tape à côté, je fais d'après mon vécu et mes autoanalyses car le message de ton texte, l'homme vit et meurt seul, invite justement le lecteur à se faire face à lui-même.

Ce texte m'a fait penser à une fin d'adolescence. La personne est dans son corps, sa tête mais pas encore à l'aise dans ses baskets. Ils se posent énormément de questions sur le sens de sa vie, l'utilité de tout cela et, aussi, sur la qualité de ses émotions dénaturée par cette sensation consciente de vide pouvant être le résultat de l'étrangeté de sa vie.

Cet amas de pensées sur fond de désordre émotionnel bouillonnant au coeur de ce vide ressenti paralyse l'estime de soi et la capacité à agir de la personne. C'est je pense, dans cette perspective que tu as écrit ce texte, en proie à ce bazar émotionnel dans lequel tu te trouverais, que tu as jeté sur papier le récit d'un personnage avec un mental très vivant mais un physique mort (puisqu'allongé). Cela se traduit par l'inaction sur fond d'éparpillement dans la réflexion.

J'apprécierais que tu te projettes dans un texte où tu décris ce même personnage dans une situation différente bien que semblable: ses réflexions sur la vie seraient plutôt des réponses à un "Comment" qu'à un "Pourquoi". Complice
Je pense que le bonheur et le bien-être passe par un "comment" instructif qui te donne une réponse qui invite à être acteur de la vie, là où un "pourquoi" condamnateur invite à la passivité et l'amertume Salut 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://histoirebazare.skyblog.com
Kuro

avatar

Féminin Nombre de messages : 12
Age : 25
Date d'inscription : 08/11/2013

MessageSujet: Re: [OS] L’homme vit et meurt seul.    Sam 9 Nov - 14:11

Merci pour vos réponses à tous les deux^^.

Citation :
Concernant le fond, celui-ci ne m'a pas vraiment ému
Navré que cela ne t'ai pas marqué. J'avoue que je n'ai pas chercher à émouvoir. C'est plus une suite de mots qu'autre chose.

Citation :
Le personnage passe beaucoup trop de temps à se poser des questions
Mdr c'est tout à fait ça. Aprés réflexion, je comprend mieux pourquoi.

Citation :
les questions tu tentes d'expliquer la psyché du personnage sans y parvenir
Pas forcément, je n'ai pas été aussi loin dans le ressenti de mon personnage. Avec tes remarques j'ai vraiment l'impression que ce n'est qu'un pantin finalement x)

Citation :
qu'il serait peut-être préférable de s'attarder plus sur ses sentiments, ses émotions.
je suis plutôt à l'ouest niveau sentiment alors de là à les retranscrire j'ai encore un long chemin à faire.

Citation :
J'espère que ce commentaire ne te paraîtra pas excessivement "dur",
Si, ca fait mal mais bon je suis là pour apprendre aussi. Je ne réfléchis jamais au sens profond de mes textes. J'écris ce que je veux écrire.
Je n'ai jamais rien fais lire jusqu'a ce texte. Et la seule personne qui les lis de temps à temps adore sans rien dire. Donc je me complet dans mon "monde" et mes "erreurs" je suppose^^

D'ailleurs je ne pensais pas avoir fais autant de fautes même si ce n'est que sur des temps. Enfin faut dire que même si je me relis des fautes passent quand même à la trappe x)

sephiroth a écrit:
Ce texte m'a fait penser à une fin d'adolescence
Ce n'était absolument pas voulu mais aprés réflexion cela peut en effet y faire penser^^

Citation :
C'est je pense, dans cette perspective que tu as écrit ce texte, en proie à ce bazar émotionnel dans lequel tu te trouverais, que tu as jeté sur papier le récit d'un personnage avec un mental très vivant mais un physique mort
C'est tout à fait ca. Je suis pas douée avec les sentiments que cela soit en vrai ou sur papier apparement mdr

Citation :
J'apprécierais que tu te projettes dans un texte où tu décris ce même personnage dans une situation différente bien que semblable: ses réflexions sur la vie seraient plutôt des réponses à un "Comment" qu'à un "Pourquoi".  
Je ne pensais absolument pas reprendre ce personnage mais pourquoi pas. Je peux toujours essayer^^

Encore merci à vous deux.
Revenir en haut Aller en bas
dale cooper

avatar

Masculin Nombre de messages : 7652
Age : 39
Date d'inscription : 08/09/2008

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo : ▲
Pseudo :

MessageSujet: Re: [OS] L’homme vit et meurt seul.    Sam 9 Nov - 14:25

Citation :
Si, ca fait mal mais bon je suis là pour apprendre aussi. Je ne réfléchis jamais au sens profond de mes textes. J'écris ce que je veux écrire.
Je n'ai jamais rien fais lire jusqu'a ce texte. Et la seule personne qui les lis de temps à temps adore sans rien dire. Donc je me complet dans mon "monde" et mes "erreurs" je suppose^^
Sur TA tu peux à la fois écrire ce que tu veux, apprendre de tes erreurs, faire lire à des gens, avoir des retours concrets et objectifs.

En fait tu peux même "choisir" quels types d'aspects tu souhaites développer ou demander des retours sur tels ou tels types de corrections. Les WIP (work in progress) te permettent d'ouvrir un espace de réflexion et d'échange sur un texte en particulier, afin de travailler certains aspects en particuliers. N'hésite pas à demander de l'aide Heureux


Citation :
je suis plutôt à l'ouest niveau sentiment alors de là à les retranscrire j'ai encore un long chemin à faire.
C'est tout à fait ca. Je suis pas douée avec les sentiments que cela soit en vrai ou sur papier apparemment mdr
Tu n'es pas forcée de ressentir toi-même un sentiment pour le décrire (heureusement d'ailleurs, sinon Mike se roulerait dans ses excréments toute la journée et Lost In Space assassinerait des petits chats à chaque Shabbat). Il te suffit de t'en souvenir, de l'évoquer ou de l'imaginer avec ton propre ressenti ou ta propre approche. Ca pourrait être justement un WIP à mettre en place Heureux
Revenir en haut Aller en bas
http://dvb96.over-blog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [OS] L’homme vit et meurt seul.    

Revenir en haut Aller en bas
 
[OS] L’homme vit et meurt seul.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le seul homme sensé !
» Commando pour un homme seul - De l'or pour les Requins - When eight Bells Toll - 1971 - Etienne Périer
» Un homme meurt percuté par un train
» La solitude de l'homme et la nature
» Infidélité dans le couple: l'homme seul responsable?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ter Aelis - Le Forum :: Wilwarin, Métropole Littéraire :: Nouvelles-
Sauter vers: