AccueilBlogFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La nuit s'effritait.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chikoun
Coordonnateur Littéraire


Masculin Nombre de messages : 4729
Age : 26
Localisation : Dansant sur un fil, une framboise à la bouche.
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: La nuit s'effritait.    Jeu 6 Fév - 1:25

Ce soir la nuit s'effritait sur les pierres, les laissant luisantes de ses pleurs alors que moi, seul face au silence, j'en renaissais. Ma voix, qui s'étouffait aux sons de cette claire fontaine, forma alors ses premiers mots. Singulière en de si longues années, elle retentit du fond de mon âme ; cette voix était belle, je crois. Elle sonne comme un rêve désormais, lointaine et magnifiée, et me semblera toujours l'expression la plus pure de notre amitié. La nuit ne verse plus ses larmes et l'ombre s'en est allée. Il n'existe plus petite soeur que les rires et les chants en mon coeur pour guider mes pas, à tes côtés.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Lilith
Littéraire et rôliste
Littéraire et rôliste
avatar

Féminin Nombre de messages : 2638
Age : 28
Localisation : Intermédiaire.
Date d'inscription : 04/05/2008

Personnages RP
Pseudo: Lilith
Pseudo : Erylie
Pseudo : Madalyn

MessageSujet: Re: La nuit s'effritait.    Jeu 6 Fév - 11:50

Je commente en couleur car je suis d'humeur champêtre Heureux


Citation :
Ce soir la nuit s'effritait sur les pierres, les laissant luisantes de ses pleurs alors que moi, seul face au silence, j'en renaissais. Ma voix, qui s'étouffait aux sons de cette claire fontaine, forma alors ses premiers mots. Singulière en de si longues années, elle retentit du fond de mon âme ; cette voix était belle, je crois. Elle sonne comme un rêve désormais, lointaine et magnifiée, et me semblera toujours l'expression la plus pure de notre amitié. La nuit ne verse plus ses larmes et l'ombre s'en est allée. Il n'existe plus petite soeur que les rires et les chants en mon coeur pour guider mes pas, à tes côtés.



En rouge, les moments qui me semblent moins fluides que le reste, presque moins cohérent dans le sentiment que tu veux exprimer. La première ^hrase en rouge par exemple, est bcp trop longue par rapport au reste. Impression personnelle bien sur.

J'aime beaucoup ça:"La nuit ne verse plus ses larmes et l'ombre s'en est allée. Il n'existe plus petite sœur que les rires et les chants en mon cœur pour guider mes pas"

et ça:  "Ma voix, qui s'étouffait aux sons de cette claire fontaine, forma alors ses premiers mots"

J'ai trouvé ça doux et mélancolique. J'aurais aimé en savoir plus, savoir où le narrateur va aller, puisqu'il ne peut plus accompagner sa sœur Heureux

_________________
Il y a en toi le gâchis d'un soleil qui sommeille, plusieurs fois, on t'a dit : "Révèle".

I believe in you.

Vitrine de Lilith
Revenir en haut Aller en bas
D.A.

avatar

Féminin Nombre de messages : 667
Age : 25
Date d'inscription : 30/04/2013

MessageSujet: Re: La nuit s'effritait.    Jeu 6 Fév - 12:15

Contrairement à Lilith je ne crois pas avoir vu la moindre lourdeur. J'aime à imaginer qu'il a été écrit d'une traite, que le premier jet doit rester tel qu'il est venu, à vif, et pur. Il est d'un beau bleu nuit rédempteur.

J'espère voir un jour ce qu'il vivra une fois la nuit passée.

_________________




Revenir en haut Aller en bas
Chikoun
Coordonnateur Littéraire


Masculin Nombre de messages : 4729
Age : 26
Localisation : Dansant sur un fil, une framboise à la bouche.
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: Re: La nuit s'effritait.    Sam 8 Fév - 20:06

Merci à toutes les deux pour vos remarques ^^ En effet, il a été écrit d'une traite, même si j'ai modifié une phrase avant même de le publier, et je ne pense pas le modifier. En tous cas pas sur les éléments que tu apportes là, Lilith, désolé ^^


En tous cas, merci de vos retours (:

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Lilith
Littéraire et rôliste
Littéraire et rôliste
avatar

Féminin Nombre de messages : 2638
Age : 28
Localisation : Intermédiaire.
Date d'inscription : 04/05/2008

Personnages RP
Pseudo: Lilith
Pseudo : Erylie
Pseudo : Madalyn

MessageSujet: Re: La nuit s'effritait.    Mar 25 Fév - 12:48

Pas de soucis mon petit, chacun son ressenti Heureux
C'est normal !

_________________
Il y a en toi le gâchis d'un soleil qui sommeille, plusieurs fois, on t'a dit : "Révèle".

I believe in you.

Vitrine de Lilith
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La nuit s'effritait.    

Revenir en haut Aller en bas
 
La nuit s'effritait.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Le Cherche Midi] Les enfants de la nuit de Frank Delaney
» Comment connaître la vitesse instantanée de nos bolides la nuit ?
» Prendre des photo de nuit avec Nikon D80
» Les métiers de la nuit
» Photos de nuit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ter Aelis - Le Forum :: Wilwarin, Métropole Littéraire :: Poésies-
Sauter vers: