AccueilBlogFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Eyes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mirwane
Coordonnateur Chromatique
avatar

Féminin Nombre de messages : 1161
Age : 22
Localisation : 2ème étoile à gauche et tout droit jusqu'au matin
Date d'inscription : 03/04/2010

Personnages RP
Pseudo: Mirwane
Pseudo :
Pseudo :

MessageSujet: Eyes   Lun 12 Mai - 0:41

C'est de l'écriture automatique, fond d'un dessin -que je posterais plus tard.



Parfois, quand tu es tellement seule que la foule t'avale, tu peux réussir à ressentir au plus profond de ton âme la vacuité des êtres. Ils t'entourent, tu es eux et ils sont toi, ton âme est envahie par l'oppressante présence de ces êtres sans sens. De ces "eux" creux, seules enveloppes du bain de noirceur dans lequel tu noies ta solitude. Et ils sont tant que tu réalises que l'air est souillé par leurs vies, que la moindre bouffée devient viol, et tu comprends. La foule n'est que l'alibi de ton suicide, la justification absconse que tu donnes à la perte dans laquelle tu te complais. Et en cet ultime instant de lucidité, tu vois, tu vois que tu es morte, que dans un instant, tu seras eux, ils seront tout, et ils seront toi.

Tu sentiras le vide dans leurs yeux emplir les tiens, tu ne seras plus que foule.

Mais là encore tu seras seule,  mais la violation répétée de ton unicité te feras y renoncer...

Dès lors tu abandonneras le moindre espoir d'être unique afin d'être semblable, car les semblables ne réalisent plus leur solitude qu'au moment de leur mort.

C'est pour cela qu'ils la craignent... Ils craignent qu'au moment où l'ultime, l'unique, la vraie vacuité atteindra leurs yeux, la foule les rejette à nouveau, les écrase par son nombre et par son inconscience... Car l'on est plus conscient lors que l'on est légion.

Et les semblables, jaloux de l'Ultime Vacuité, enfin atteinte par ceux qui sont partis les réduisent en cendres et les dispersent, essayant d'éteindre le souvenir de leurs yeux. Mais le fantasme reste, et les semblables, nécrophiles de l'esprit, errent encore.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://mirwaneh.tumblr.com/
Mike001
Coordonnateur Littéraire
avatar

Masculin Nombre de messages : 2663
Age : 16
Localisation : West Coast ; Phare Ouest
Date d'inscription : 26/09/2010

Personnages RP
Pseudo: Mike le Fremen
Pseudo : Hannibal Smith
Pseudo : Davy et Mickey

MessageSujet: Re: Eyes   Jeu 5 Juin - 19:28

Mirwane a écrit:

Parfois, quand tu es tellement seule que la foule t'avale, tu peux réussir à ressentir au plus profond de ton âme la vacuité des êtres. Ils t'entourent, tu es eux et ils sont toi, ton âme est envahie par l'oppressante présence de ces êtres sans sens. De ces "eux" (les guillemets français c'est mieux (Heureux creux, seules enveloppes du bain de noirceur dans lequel tu noies ta solitude. Et ils sont tant que tu réalises que l'air est souillé par leurs vies, que la moindre bouffée devient viol, et tu comprends. La foule n'est que l'alibi de ton suicide, la justification absconse que tu donnes à la perte dans laquelle tu te complais. Et en cet ultime instant de lucidité, tu vois, tu vois que tu es morte, que dans un instant, tu seras eux, ils seront tout, et ils seront toi. (contresens : les « eux » sont déjà « toi »)

Tu sentiras le vide dans leurs yeux emplir les tiens, tu ne seras plus que foule.

Mais là encore tu seras seule, (espace en trop) mais la violation répétée de ton unicité te feras y renoncer... (renoncer à quoi ?)

Dès lors tu abandonneras le moindre espoir d'être unique afin d'être semblable, car les semblables ne réalisent plus (le « plus » n'est pas nécessaire) leur solitude qu'au moment de leur mort.

C'est pour cela qu'ils la craignent... (les points de suspension sont-ils vraiment utiles présentement ?) Ils craignent (il faut faire attention de ne pas trop jouer avec la figure de style de la répétition, ça peut devenir lourd comme artifice) qu'au moment où l'ultime, l'unique, la vraie vacuité atteindra leurs yeux, la foule les rejette à nouveau, les écrase par son nombre et par son inconscience... Car l'on est plus conscient lors que (lorsque) l'on est légion.

Et les semblables, jaloux de l'Ultime Vacuité, enfin atteinte par ceux qui sont partis les réduisent en cendres et les dispersent, essayant d'éteindre le souvenir de leurs yeux (peu clair cette phrase). Mais le fantasme reste, et les semblables, nécrophiles de l'esprit, errent encore.

Bien que ce fût de l'écriture automatique, il y a suffisamment de matières intéressantes pour que le texte méritât d'être retravaillé.
Par contre, un titre en anglais pour un texte écrit en français ce n'est ni raccord ni pertinent.
Et on attend toujours le dessin (:

_________________
DÂdädâîsme.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.korea-dpr.com/
 
Eyes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les yeux bleus (A pair of blue eyes)
» gaze correction et boggled eyes ?
» un fish eyes 8mm pour 249 euros
» Roller Eyes du JOKER DX.
» Tiger eyes (le parfum français de Shahrukhji)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ter Aelis - Le Forum :: Wilwarin, Métropole Littéraire :: Poésies-
Sauter vers: